Le moulinet Mitchell 398 Silure
avatar

Mitchell 398 (1)Cette année j’ai décidé de m’équiper pour tenter le gros silure au fire ball en bateau et pour le gros silure, il ne faut pas lésiner sur la robustesse du moulinet.
Ainsi après avoir regardé ce qui se faisait chez les fabricants comme moulinet moderne, solide et au meilleur rapport qualité prix possible j’ai choisi le Mitchell 398.

Sorti cette année 2015 la série 98 est composée de 4 moulinets dont le 398 comparable à une taille 6000 chez les autres fabricants.
N’étant pas un siluriste exclusif et ne souhaitant que découvrir la technique je ne désirais pas investir dans un moulinet haut de gamme contrairement à mon habitude pour le carnassier. Mais si je ne voulais pas un moulinet à 300 euros, je voulais quand même un moulin qui tienne le coup et ne me lâche pas lors d’un combat avec un silure de plus de deux mètres.
J’ai donc demandé un peu partout et épluché les données constructeurs, les sites et blogs pour finalement me décider.

Mitchell 398 (6)

 

Le Mitchell 398 est un gros moulinet, comparable à une taille 6000, il pèse quand même 742 g et respire la solidité.
Son frein est très puissant puisqu’il est donné pour 11 kg de quoi atteler un paquebot.

Mitchell 398 (8)

 

Le moulinet devant subir de fortes contraintes sur les silures, dont des rushs puissants et longs, il convient de choisir un moulin avec un axe solide qui ne risque pas de plier et un rotor renforcé qui ne frottera pas contre la bobine lors du combat.

Mitchell 398 (7)

 

Le 398 est équipé d’un rotor « halo » renforcé qui résiste à tout et ne plie pas à la traction. Je l’ai accroché à l’anneau de remorquage de ma voiture et tiré comme un bœuf.
Constatations : Avec une tresse de 45 centièmes j’ai exercé une énorme pression pour voir comment se comportait le rotor et le frein. Comme prévu le rotor ne bouge pas d’un millimètre et le frein reste sans à coups même en le serrant très fort.
Le gros pick up n’a pas bougé non plus, et à l’issue de ce test de bûcheron je n’ai rien constaté comme avarie.
L’idéal aurait été de piquer un gros silure de 2,5m et de voir si le frein en chauffant ne perdait pas de sa régularité mais les dieux de la pêche ne m’ont pas offert une telle prise.

Mitchell 398 (4)

 

Coté chiffres, ce moulin est équipé de 6 roulements + 1 à aiguille. Conçu pour la mer, il nous est rapporté par le fabricant qu’il est renforcé.
La bobine contient 320m de 38 centièmes, largement assez même pour un moustachu record de 2,5m.

Mitchell 398 (5)

 

Le ratio est de 4,7:1 pour un tour de manivelle moyen de 91 cm.

La poignée est confortable, l’embout rond se tient bien et ne glisse pas de la main. L’accès au frein est facile et celui ci n’est ni rapide ni lent dans le réglage.

Mitchell 398 (2)

 

Il enroule bien la tresse comme vous pouvez le constater, la tresse à pêché durant deux jours et a été rembobinée de nombreuses fois.

Mitchell 398 (3)

 

Le moulinet est quand même un peu lourd à l’usage en soutenant son vif mais on peut poser la canne et tenir la tresse à la main comme font nombre de pêcheurs.

Mitchell 398 (1)

 

Un moulinet qui devrait convenir à tout ceux qui souhaitent s’équiper pour démarrer mais s’équiper avec un moulin qui tiendra le combat. Le prix moyen de cet équipement est de 100 euros.

Gardez la pêche

Acheter un Mitchell 398 




 

About sylvain l'esoxiste

49 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique. Suivre L'Esoxiste sur Google+
This entry was posted in Cannes et moulinet spinning, Equipement du pêcheur and tagged , . Bookmark the permalink.

3 Responses to Le moulinet Mitchell 398 Silure

  1. Un excellent choix! Pas besoin de mettre plus en effet, il fera très bien le boulot. J’avais testé le 298 (juste en dessous), il est très bien. Vérifie quand même qu’il y ait bien 3 rondelles en carbone et non pas une en carbone et 2 en feutre… Si c’est le cas, remplace le feutre par du carbone, tu auras plus de puissance et plus de régularité. Vu la taille de l’axe, tu ne risques rien.

  2. Miguel says:

    Slt Sylvain, j’ai bien une adresse moi pour que tu essais ton moulinet, avec de nombreux combats à la clef… Je parie même que tu sais de quel endroit je veux parler… 😉

    Je t’en reparle ce week end aux Settons

    @+