Le coin du débutant: Spinning ou casting, la suite
avatar

C’est en voyant dernièrement un jeune pêcheur chez mon détaillant demander pour sa première canne qu’est ce qui était le mieux, casting ou spinning, que j’ai eu l’idée de faire une suite à mon précédent article à destination des débutants.

En effet le casting est tellement  « tendance » chez les jeunes qu’ils en oublient qu’il n’est peut être pas le plus pertinent pour démarrer sa passion.

Bien évidemment, jeune ou pas, quand on débute quelque chose on a toujours l’impression qu’on y arrivera mieux avec du matériel très technique. Pour faire un parallèle, je savais tout juste jouer de la guitare lorsque je me suis payé un modèle de légende made in US, ça m’a coûté un bras et je n’ai pas mieux joué qu’avec une bien moins chère !

 

Généralement, le débutant n’en est pas vraiment un, il a eu la possibilité de se faire la main sur la canne de papa ou du grand père et souhaite essayer du meilleur matériel. Sur les revues papier ou sur internet, il voit des pêcheurs poser avec de superbes carnassiers énormes et il constate que les pêcheurs posent souvent avec une canne casting. Ce que son esprit associe c’est gros poissons, canne casting, il ne remarque pas le pêcheur sur un bateau, le pêcheur d’expérience sponsorisé et tous les autres détails. Donc il se dit que s’il veut prendre du gros, il lui faudra un ensemble casting !

Et bien non ! Croyez moi car je n’en vends pas, le casting ne permet pas de prendre plus de poissons ou plus gros que le spinning. J’ai même tendance à dire qu’il en prends moins car il n’a pas la versatilité du spinning.

Sans vouloir rentrer dans le détail de toutes les techniques accessibles désormais au pêcheur on peut juste se dire qu’on a pêché en France durant un grand nombre de décennies seulement en spinning. C’est d’ailleurs la France qui est le berceau du spinning avec les célèbres moulinet Mitchell qui à l’époque ont révolutionné la pêche en permettant de pêcher plus loin, plus précis et plus facilement.

 

En simplifiant, un débutant au bord de l’eau pigera bien plus vite le mouvement d’ouverture du pick up et du lancer avec un spinning qu’avec un casting. La difficulté du casting, qui demande un certain temps d’apprentissage est la maîtrise de la rotation de la bobine durant le lancer. Il faut que les connexions nerveuses se mettent en place pour que le pouce, imperceptiblement, se positionne sur la bobine pour la freiner à l’approche du contact du leurre avec l’eau sinon c’est la maxi perruque assurée.

Pêcher au lancer pour débuter c’est faire un grand pas vers l’inconnu, à titre personnel je conseillerai au débutant de commencer avec une cuiller en taille 2 qui permet de pêcher le tout venant, mais une cuiller en taille 2 en casting, il faut un peu d’expérience pour la lancer.

Commencez donc en spinning avec un moulinet moyen de gamme et une fois que vous maîtriserez le lancer en coup droit, en revers et par dessus la tête avec une simple cuiller vous pourrez passer au leurre souple.

Avec le LS vous apprendrez à garder le contact avec le fond, à vous faire une image mentale de celui ci. Vous apprendrez à mouliner moins vite, à mouliner de façon moins mécanique.

 

Passez ensuite au poisson nageur pour apprendre tranquillement le maniement, les mouvements, les différents lancers plus techniques : Pendulaire, sous la main, revers sous le bras, tout ce que vous ne pourriez pas, ou presque, faire avec un lancer casting car avec celui ci les gestes sont différents et plus techniques encore. Si le skipping (faire des ricochets avec le leurre) sous les branches est assez facile avec une canne spinning, ça demande un parfait contrôle de la bobine avec le pouce en casting.

Autre argument, un ensemble spinning de qualité moyenne est généralement bien moins cher qu’un casting chez qui on retrouve soit du bon matériel onéreux ou de la daube sans nom pas cher.

 

Bien entendu de nombreux débutants ont réussi en commençant en casting, mais dans l’ensemble, si vous voulez vous amuser à la pêche et maîtriser de nombreuses techniques, commencez en spinning. Plus tard vous pourrez passer au casting ou au brochet à la mouche…. Ne faites pas la connerie de commencer les choses à l’envers pour faire mode, laissez ça aux pêcheurs qui passent plus de temps sur Facebook qu’au bord de l’eau.

Rdv sur le dossier casting pour apprendre à lancer, régler un moulinet, en gros pêcher en casting sans soucis.

Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

51 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour Planète Carnassiers, 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre L'Esoxiste sur Google+ et esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in le coin du débutant and tagged , . Bookmark the permalink.

3 Responses to Le coin du débutant: Spinning ou casting, la suite

  1. Thierry says:

    Bonjour Sylvain

    Encore merci pour tes conseils en casting. Maintenant je commence à pêcher et plus à faire des exercices de style en casting.

    Avant Mitchell il y avait les fameux LUXOR de Pezon et Michel en matière de moulinet casting. Je crois qu’il y a un aspect culturel dans tout celà. En France depuis des décennies nous sommes au spinning alors que de l’autre coté de l’atlantique la culture est au casting. Faire bouger les traditions n’est pas chose simple ! En France un jeune va pouvoir plus facilement être accompagné par un plus expérimenté en spinning qu’en casting.

    L’autre aspect est le matériel. Un débutant va avoir un budget limité et en casting il ne faut pas mégoter sur le matériel faute de quoi on va se dégouter très vite. Sur les sites US on voit des vidéo des fabricants de moulins pour expliquer cet aspect.

    Perso je pense que pour un débutant comme tu le suggères il vaut mieux aller vers le spinning.

    C’est n’est que mon modeste avis.

    à bientôt

    Thierry

  2. jerome says:

    bonjour sylvain,

    pour une fois je ne suis pas complètement d’accord avec toi quand tu dis qu’un débutant a plus de facilité en spinning qu’en casting pour débuter .
    Je m’explique, j ai eu l’occasion de participé avec ma fédération à des grosses animations pour la découverte et le développement du loisir pêche. On avait a notre disposition les deux styles ensembles sur le stand avec un tapis avec des cibles. On faisait essayer les 2 techniques, à notre grande surprise on remarquait que sur les enfants d’une tranche d’age 8-14 garçons et quelques filles qui’n avaient jamais touché une canne avec moulinet avaient une facilité d’apprentissage et d’assimilation assez surprenante en casting !!! En quelques minutes pour certains ils avaient compris le principe de base la ou nous dans nos débuts ont ramés comme des malades^^ Je pense avoir trouvé la raison, à la différence avec nous c est que le faite de ne pas avoir l’ habitude du spinning ne bloque pas l’apprentissage en casting . Quand on voit le nombre de personne qui on était dégoûter par les perruques, de ne pas pouvoir lancer loin ne viendrait t’il pas du fait que justement les gens n’arrivent pas a casser leurs bonnes vielles habitudes du spinning…

    Au plaisir de te lire sylvain 😉