Le coin du débutant : Bas de ligne acier, titanium ou fluoro ?
avatar

Nous avons tous une mauvaise habitude, celle d’avoir choisi un bas de ligne un jour et de ne plus changer ni de marque ni de modèle. Pourtant les matières pour composer des bas de lignes sont assez nombreuses et certaines sont plus orientées vers la pêche au leurre par exemple.

Lorsqu’on débute on se trouve confronté à un choix cornélien et bien peu d’éléments pertinents vont nous aider à faire notre choix.

Donc pour pêcher au leurre nous avons le choix du bas de ligne qui préservera la ligne de la coupe du brochet ou du bas de ligne qui servira à obtenir plus de discrétion lors de la recherche des autres poissons carnassiers.

A titre personnel et je vous invite à m’imiter, je pêche en tresse mais j’équipe celle ci d’une tête de ligne de 2 à 4 m en fluorocarbone, ainsi je garde un atout discret dans la présentation de mes leurres  ou de tout autre appât. S’il y a des brochets, je rajoute un bas de ligne de 40 cm en fluorocarbone de fort diamètre (80 à 100 centièmes).

 

doc fabricant

Lorsque j’ai débuté la pêche aux carnassiers nous fabriquions nos bas de ligne avec ce que l’on trouvait, un cable acier assez fin était souvent le pis aller. Il n’existait guère qu’une tresse acier gainée d’un plastique vert qu’on soudait au briquet.

On en trouve encore sous différentes marques pour la pêche au vif. L’inconvénient avec ce cable c’est qu’il va rapidement tire bouchonner à l’usage de leurres pour finir assez moche, efficace mais moche !

Un bas de ligne que je déconseille même au plus pauvre d’entre nous.

 

Le plus simple est encore un morceau rigide de corde à piano de fort diamètre. Ce type de bas de ligne est encore utilisé où sa rigidité en fait un atout, je pense à la pêche avec de gros jerkbaits de type Buster Jerk. Ils ne s’emmêlent pas sur l’hameçon lors de gros jerks et même le plus gros et furieux des brochets ne les coupera pas. En Suède et dans tous les pays nordique personne n’a de scrupule à l’utiliser, en France sa simplicité le classe directement dans la case ringard !

 

La crinelle acier gainée Kevlar : Un vieux produit de ma période débutant, facile à nouer, correcte mais guère discrète et qui se faisait quand même couper de temps en temps, mais il faut dire qu’on l’utilisait jusqu’au bout du bout. On fait mieux et bien mieux désormais.

doc fabricant

 

La tresse multibrins acier : Spécialité de la marque Cannelle qui lui a rendu un peu de technicité, ces tresses multibrins de fin fils aciers additionnées de tresse ou autre produits sont géniales : La supratresse, wondertresse et autres garnissent mes boites depuis leur apparition. Souples voir très souples pour certaines ou très fines pour d’autres, on trouvera de quoi monter un bas de ligne facilement. Leur autre avantage est qu’elles se nouent simplement.

Le gros nylon : Entendons le nylon de fort diamètre, popularisé à nouveau par les pêcheurs en mer le nylon en gros diamètre est discret, solide mais en plus il est élastique et pour contrer un rush puissant un peu d’élasticité ne fait jamais de mal. Comme il flotte il est idéal pour pêcher au stickbait ou au swimbait dans les queues d’étang. Il faut le sleever car les nœuds avec de gros diamètres sont trop difficiles à réussir seul au bord de l’eau.

 

Le fluorocarbone : Star depuis quelques années, le fluorocarbone est le roi des bas de ligne. Il est plus transparent que le nylon, plus résistant à l’abrasion par contre il coule et il est moins élastique. C’est pourquoi en eaux limpides j’en place 4m en tête de ligne en différent diamètre selon le poisson recherché : En moyenne 20 centièmes pour les perches courantes, 25 pour le sandre et 30 à 40 pour le brochet.

Tous les fluorocarbones ne se valent pas, au lieu de vous dire que tel modèle est une daube je préfère vous dire que le Parallélium Hyperfluorocarbone 3 core  est « le meilleur » et je ne suis pas le seul à le penser. Il réunit toutes les qualités dans une bonne moyenne. Certes, vous en trouverez de plus transparents, de plus solides, de plus résistants à l’abrasion, de moins coulant mais aucun qui offre beaucoup  de tout ça  pour environ 14 euros la bobine de 30 m. Et en plus Parallélium est une marque Française.

 

Le titanium

Un bas de ligne très fin, indéformable, résistant mais qui m’a déçu car j’en ai perdu deux qui ont cassé au sleeve. On peut l’acheter tout fait ou en bobine à monter soir même. Ce n’est pas mon préféré même si sa finesse est un réel avantage.

 

Voilà le tour est fini, j’ai bien entendu omis la chainette de lavabo utilisée par certains grands anciens qui vous disent avec force conviction que c’est bien mieux que nos fils à la c..s !

A vous de choisir même si sans couper les cheveux en quatre on peut dire que ça ne sert qu’au brochet pour la coupe et aux autres pour la discrétion.  Pour la coupe un bas de ligne doit mesurer une trentaine de centimètres au moins, vois plus si on a affaire à un très gros bec. Perso j’ai choisi le fluoro depuis maintenant presque 10 ans et je ne le regrette pas.

 Relire mon article sur le fluorocarbone

Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

51 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour Planète Carnassiers, 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre L'Esoxiste sur Google+ et esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Equipement du pêcheur, Fils, tresses et fluoros, le coin du débutant and tagged , , , . Bookmark the permalink.

10 Responses to Le coin du débutant : Bas de ligne acier, titanium ou fluoro ?

  1. Tiouz says:

    Bonjour Sylvain,

    Je veux essayer le supratresse de chez Cannelle, quel diamètre me conseilles-tu?
    Utilisation brochet et sandre pour des hameçons voleurs principalement.
    j’hésite entre le 8kg et le 12kg (pour nos brochets des lacs du Morvan).

    @+

  2. Joubert-Laurencin says:

    Quel bas de ligne utiliser pour la pêche au vifs au bouchon en étang peu profond,eau pas très claire ?

  3. pike50 says:

    bonjour à tous ,
    débat intéressant ..et été , j’a découvert le fluoro en remplacement de l’acier en Espagne.je ne ferai plus marche arriére ….et ma crainte c’est estompée avec plus de 70 brochets à 2(et pas des alevins…) sans l’ombre d’une casse ou d’un risque de casse …cordialement

  4. Sylvain, tu le sais, je ne suis pas du tout d’accord avec ton jugement sur l’acier gainé!
    D’abord les résistances données pour l’acier sont exactes, voire supérieures à ce qui est annoncés sur la bobine, j’ai fait l’expérience au peson, contrairement au fluoro. On peut donc utiliser sans crainte des fils assez fins (6kg par exemple en acier gainé équivaut à peu près à un diamètre de 35/100), la tresse de soit-disant 15kg cassera bien avant… Ensuite, question discrétion, je ne pense pas que 20cm d’acier devant un leurre alarme franchement un carnassier, alors que 2 mètres de fluoro en 60/100 seront surement mieux perçus par leur ligne latérale.
    Quant à la question des boucles et des coques, je ne vois pas…
    Le seul problème est le raccordement avec la tresse, qui nécessite l’usage d’un émerillon, mais c’est un moindre mal.
    Enfin, combien de becs as-tu perdu (en plus du leurre!) à cause du fluoro?
    Hummm…Je me demande s’il n’y a pas là un « effet Fish-Grip »…. Eh oui, j’adore couper les bas de ligne en quatre!

    • Salut Polo, pour les résistances je te fais confiance. Pour les boucles c’est le vrillage qui finit en un sortié à peine à changer un beau bas de ligne droit en queue de cochon.
      Pour la discrétion et après en avoir discuté auprès de spécialistes reconnus, j’ai suivi leurs conseils: Tête de ligne en 30 ou 40 centième et BL en 80 ou 100. Et j’ai eu + de réussite en comparant avec Patoche qui n’en mettait pas à l’époque.
      J’ai perdu un seul bec, au Léman qui m’a tranché un 70 centième e deux leurres sur une rupture de la tête de ligne.

      • Pour ma part, je n’ai jamais eu ce problème de « tire-bouchonnage », justement parce que j’intercale un émerillon. J’estime que pour le brochet aux leurres en tout cas, l’acier gainé reste la meilleure solution efficacité/discrétion/prix…

  5. Xander says:

    Belle article, intéressant…Moi pour le bec c’est 75/100 et encore j’ai tout récemment eu pas mal de sueur froide en ramenant mon fluorocarbone et en voyant son état après un combat…Disons que j’alterne fluoro et titanium et que je ne vois pas la différence au niveau des nombres de touches…