L’aventure des marques pêche : Tenryu
avatar

S’il est bien une marque de cannes à pêche qui aura marqué le 21ième siècle c’est bien Tenryu. Avant l’apparition de Tenryu en France, hormis pour quelques très rares passionnés de pêche à la mouche, personne n’allait dépenser une telle somme pour une simple canne à pêche. Désormais même les débutants cassent leur tirelire et s’équipent en Tenryu.

L’histoire de la marque débute en 1961 avec le démarrage d’une petite PME qui va fabriquer des cannes à mouches en bambou refendu. Le nom de Tenryu (ciel en japonais) vient du nom de la rivière qui coule à côté de l’entreprise située à Lida-Shi dans la préfecture de Nagano, à peu près au centre du Japon.

Quelques années plus tard avec l’arrivée de la fibre de verre et le développement de la pêche sportive du bass importée par les soldats US, Tenryu s’est mis à fabriquer des cannes fibres avec toute la rigueur et le côté pointilleux qu’on connaît aux Japonais.

Le temps à passé  et la notoriété de l’entreprise s’est développée. Elle avait acquis énormément d’expérience dans le domaine de la fabrication des blanks car cette entreprise est l’une des cinq dernières sociétés japonaises qui continue à les fabriquer de A à Z.

Pour faire un parallèle avec la France, c’est comme si Garbolino qui fut l’un des fleurons français existait encore réellement. En France, maintenant, seule la société Bananarods fabrique des blanks..

 

Tenryu est connue pour sa grande rigueur, la qualité de ses ouvriers qui font la totalité de leur carrière dans cette entreprise familiale et de fait finissent par acquérir avec les années une immense expérience. La marque ne se fournit que chez les fabricants de carbone historiques et sélectionne les meilleurs. Tout est entièrement fait à la main sauf l’enroulement de la nappe de carbone sur le mandrin qui demande une machine pour éviter les micro-bulles d’air. La peinture est faite à la main, les ligatures, les poignées…..

Tenryu ne fait que des cannes et ne les fait que dans une seule petite usine. Elle utilise des anneaux et des porte-moulinets Fuji car pour l’heure ce sont simplement les meilleurs.

La société revendique de pouvoir vous fournir dans 10 ans la même canne qu’aujourd’hui, avec la même action, la même résonance et ça aucune usine moderne ne peut le faire. Chaque canne est testée individuellement et si une seule ne correspond pas au cahier des charges, même pour une  courbure différente de 1 degré à charge égale, elle sera mise au rebut ! C’est ainsi que Tenryu peut garantir à vie ses cannes.

La marque maîtrise tellement l’agglomération des différents types de fibres et la cuisson des blanks que d’autres grandes marques japonaises haut de gamme lui font sous traiter leurs blanks.

Actuellement c’est M. Naoto Shiozawa qui est le président de Tenryu. Pour le marché japonais les cannes sont de couleur classique mais en ce qui concerne les fameuses cannes rouges c’est une autre histoire qui démarre en 2000.

 

L’aventure de la marque en France est étroitement liée à son distributeur Europe : Ultimate Fishing. C’est cette entreprise qui a eu l’idée de faire fabriquer des cannes haut de gamme pour la pêche du bar et la pêche exotique et pour bien les différencier elle a demandé une peinture rouge et rouge pétant !

Le succès a été immédiat avec des cannes techniques, sonores, légères et incassables (ou presque), tant est si bien qu’Ultimate se lança aussi sur le marché de l’eau douce avec une gamme complète faite à partir des desiderata français, ainsi naquit la gamme Injection. Une gamme large, spécifique et haut de gamme qui va de l’UL au très très lourd. Là aussi succès immédiat avec des cannes devenues si célèbres qu’on connaît leur nom, la SP 73 M est une des plus connues.

 

Aujourd’hui la marque Tenryu est devenue une marque étalon car nombre d’autres se comparent à elle. Le génie d’Ultimate Fishing a été dans un premier temps de mettre à disposition des pêcheurs les plus sportifs  le haut de gamme puis de susciter l’envie de ce haut de gamme à tous les autres pêcheurs.

Certes une Tenryu est chère mais à l’image de Ferrari, Harley Davidson ou toutes les marques au top, elle offre plus qu’une simple canne, avec elle on est sûr d’avoir un produit d’exception, une partie de l’artisanat japonais entre les mains.

A titre privé je dispose de plusieurs cannes de cette marque et il ne me viendrait pas à l’idée de les vendre d’occasion, elles vont trop bien !

Voici une vidéo de la visite de l’ usine Tenryu :

 

Gardez la pêche.

Relire mes articles sur les cannes Tenryu

Voir la gamme Tenryu chez notre partenaire

 

About sylvain l'esoxiste

53 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Equipement du pêcheur, Hommage aux grands de la pêche, informations diverses pêche and tagged . Bookmark the permalink.

9 Responses to L’aventure des marques pêche : Tenryu

  1. jéjé pecheur vendéen says:

    Salut Sylvain belle ouverture ca démarre plutot bien!!!pour ma part pas grand chose mis a part un sandre de 65cm quelques petites perches et bass…pas vu la couette d’un brochet depuis le lendemain de l’ouverture.
    J’ai franchi le pas en commandant une canne tenryu spinning en promotion(plus de moins 30% en destockage).déja possesseur d’une milieu de gamme st-croix et d’une ultimate fishing five toute deux en casting je l’ai commandée plus par curiosité et comparaison et non par besoin d’une nouvelle canne…je trouve le tarif de certaines gamme tenryu(surtout la gamme mer) quand meme exagéré(meme si garantie a vie sur les 3/4 des modèles) pour en avoir testée quelques unes et je pense qu’ils commencent a etre victime de leur succès…comme certains fabriquants automobiles ou autres ils y a des petites dérives de conceptions ou finitions meme si nous parlons la d’un bout de carbone!(ce n’est que mon avis).
    Bref j’ai sauté sur l’occasion et espere etre agréablement surpris quand l’engin arrivera…

  2. Grelsa says:

    « qui aura marqué le 21ième siècle », le 20ème peut-être…mais espérons que le 21ème siècle nous réserve encore quelques surprises !

  3. J2m says:

    A vérifier, mais en France il.n’y a pas que bananerods non? Il y aurait pas aussi hotrod/lurattacķ ?

  4. Haye says:

    Moi perso pour le même prix je préfère une Evergreen et de très loin

  5. greg says:

    Bonjour

    Je trouve qu’on peut avoir tout aussi bien pour nettement moins cher, j’ai eu l’occasion de tester plusieurs de ces cannes en mer sur le bar et j’ai vraiment pas été convaincu, il y a une espèce de vénération des pêcheurs en mer sur ces cannes rouges qui me fait sourire.
    Pour moitié prix on trouve des cannes à monter soit même ou faire monter qui valent sans problème la comparaison.
    Désolé mais je trouve que ce petit article fait un peu « publi-reportage », on retrouve un peu ce genre de vénération chez les moucheurs vis-à-vis des grandes marques, pour lesquelles la différence de prix pour moi ne justifie pas la différence de qualité, même si c’est du bon voir très bon matériel.
    Et puis bon monter une canne en Fuji, même Décathlon le fait, c’est devenu quasi la
    norme.

    Bref c’est quand même très bien marketé 😉
    Bonne journée

  6. Bonjour sylvain, une anecdote, il y a quelques temps déjà, sur une brocante j’ai acheté un lancer léger, surtout pour le moulinet qui était avec « un bretton », et la canne s’averait être une tenryu, pour moi à l’époque je croyais que c’était une marque « made in china » , en fait un collectionneur qui désirait acheter mon moulinet, ma dit que tenryu était une bonne marque japonaise, ce jour là j’ai fait une bonne affaire, pour pas cher , moulinet ancien et canne de qualité, je les ai toujours!

  7. JuuLiien77 says:

    Le seul problème avec les Tenryu c’est que lorsque l’on en achète une une fois, on veut remplacer toute les autres Cannes de notre collection par des Tenryu…
    Ma première « rouge » est la tateyoko, incroyablement résonante malgré le fait qu’elle plie bien avec un poisson correct atteler
    Puis une promo m’a fait remplacer ma « big bait » par la bc66xh , une pure merveille pour le buster !
    Et maintenant la major craft benkei 66mh vas prendre une retraite bien méritée pour laisser sa place à la bc67mh….

    Par contre Tenryu c’est aussi du fluoro me semble-t-il ? Peut être n’en sont ils pas les fabricant ?