Les différentes cartographies bathymétriques
avatar

carto pour panneciereSi il y a quelques temps on choisissait son sondeur pour la qualité de sa 2D, on est passé progressivement à un choix en rapport avec ses besoins: Imagerie latérale, imagerie verticale, puissance, qualité du gps, cartographie pour les marins. Et maintenant, avec l’ arrivée et le développement de la carto bathymétrique (lignes de profondeurs) on en arrive à choisir son sondeur sur ce critère et c’est à mon sens assez pertinent.

En quelques années les marques d’ électronique nous ont proposé des sondeurs plutôt équivalents en terme de qualité et de fonctionnalité. Si une marque propose une vue sondeur à 360 ° (Humminbird), une autre proposera une vue sondeur en 3d (Garmin) mais toutes proposent des écrans tactiles avec des menus simples et intuitifs, il est loin le temps que j’ai connu où il fallait des heures pour piger comment régler simplement l’écran partagé de son sondeur.

Toutes ces fonctionnalités sont vraiment utiles, seuls de gros prétentieux pourraient tenter de nous faire croire que ça ne sert à rien. Une fonctionnalité se détache de toutes les autres : La carto subaquatique.

carte 3d lakemaster

 

La carto bathymétrique nous présente le fond de nos rivières, fleuves et lacs avec des courbes de niveau nous permettant de nous faire une idée très précise du fond, pas seulement celui éclairé par le cône de la sonde mais de l’ensemble du plan d’eau.

On retrouve précisément les zones les plus profondes, les hauts fonds, les goulets, gouffres, structures et ceci nous parle. Ca  réveille en nous le sens du traqueur qui réfléchi et tente de trouver les « coulées » du gibier.

Au tout début de cette aventure  il existait un logiciel américain appelé Dr Truc machin chose (je ne m’en rappelle plus) et des copains du Creusot l’avaient acheté pour  commencer à cartographier le lac de Torcy, c’était en 2010/2011 me semble t’il mais ce logiciel était en anglais et assez difficile d’utilisation.

bonin-panneciere-090715

 

C’est la société Navionic avec ses cartes marines et fluviales qui a été précurseur dans le domaine de la carto. Navionic récoltait les logs sondeurs de toutes marques et les traitait sur un site accessible à tous qui existe encore  et se nomme Navionic WebApp. On envoyait ses données via le serveur, elles étaient traitées et on pouvait les télécharger sur sa carte Navionic, elle apparaissaient en plus sur le site et tout possesseur d’une carte Navionic pouvait les télécharger gratuitement à condition d’avoir payé l’option mise à jour de la carte !!!

Ayant fait la carto du lac des Settons, la définition n’était pas super précise mais elle était suffisante.

bathy settons2

 

Puis Lowrance mit au point un système a peu près équivalent à celui de Navionic mais il fallait payer pour télécharger les données de la communauté : Insight Genesis Go Free. Il semblerait que ce soit désormais gratuit. Là aussi on se logue sur le serveur du site et on télécharge ses données, celles ci sont traitées et reviennent avec une définition supérieure à celle de Navionic. Le site permet ensuite de visualiser tous les lacs du monde où la carto a été faite avec une bonne précision.

Vous trouverez bientôt dans mon dossier consacré au lacs et fleuves des cartes interactives où seront présentés des données bathymétriques.

Dans le même ordre d’idée, le géant de l ‘électronique Garmin n’est pas en reste avec un système équivalent communautaire où chacun charge ses logs et contribue à une carto générale gratuite et téléchargeable.

echomap 72 (4)

 

Humminbird n’a pas l’air d’avoir envie de faire quoi que ce soit de communautaire à ce sujet. Après avoir interdit à Navionic d’exploiter ses données et j’en fut le premier surpris, la marque au colibri  a sorti son propre logiciel d’interprétation des données chargées lors du sondage.

L’ Autochart que j’utilise est un logiciel qui donne de très bonnes cartes mais qui mériterait de passer dans les mains d’un simplificateur car ce n’est pas encore le top pour jouer avec ses données sur son PC.  On transfère ses données via le programme et on charge sa carte ensuite pour construite pas à pas une carto de ses lacs préférés.

Pour les jaloux de pêche c’est l’idéal car personne n’a accès à votre carto mais qu’est ce que c’est long pour faire un lac complet !!

J’ai fait 80 %  de Pannecière (560 ha) et je compte environ 12h00 ou plus d’enregistrements.

panneciere 2008-07

 

Pour toutes ces cartos présentées, il vous faudra quand même acheter la carte « vierge » pour enregistrer vos données et les tarifs sont différents selon les marques.

Navicom a osé une autre méthode, celle de proposer à la vente ses propres carto bathymétriques mais compatibles seulement avec Humminbird. Les cartes Sylmaps ont en outre une fonction sympa avec la superposition d’images satellites qui aident à mieux comprendre le fond.  Il en existe actuellement 8 et l’objectif est de cartographier tous les beaux plans d’eau et spots intéressants de France. Ces cartos valent autour de 180 euros, ça peut paraître cher pour seulement un plan d’eau mais si vous le faites vous même, vous y passerez des journées complètes !

vassiviere-201459

 

Navionic, le leader mondial de la cartographie marine,  propose aussi des vues subaquatiques en 3D sur sa carto mais sur seulement quelques zones,  l’idée est excellente et devrait se généraliser. On pourra alors se comporter comme un poisson et nager dans un lac reconstitué en 3D.

Le progrès dans ce domaine va très vite mais en France l’information circule assez mal à ce sujet, peu de pêcheurs utilisent au mieux leur carto mais cela va finir par changer.

Désolé pour la marque Raymarine mais je n’ai pas encore pu tester ses produits dans ce domaine.

Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

49 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique. Suivre L'Esoxiste sur Google+
This entry was posted in Barque et electronique embarquée, Sondeur and tagged , . Bookmark the permalink.

4 Responses to Les différentes cartographies bathymétriques

  1. Eric says:

    La cartographie bathymétrique, voila un point qui est bien souvent oublié lors du choix d’un sondeur ou du moins d’une marque. Comme dit, à 180€ la carte ça fait monter le budget même si l’on sait que l’on peut s’en passer.
    L’aspect communautaire et partage choisit par certaines marques est une très bonne chose je trouve et se rapproche de l’esprit pêche à savoir le partage.
    De plus je pense sincèrement que ça va pousser les autres marques à faire de même au risque de se voir délaissée par les utilisateurs / consommateurs. Sauf à présenter une vraie nouveauté ou gros avantages que les autres n’ont pas et qui justifierait la nécessité de mettre la main à la poche.
    Ce serait intéressant de pouvoir comparer les carto bathy des différentes solutions pour un même plan d’eau.
    Même si je suppose qu’on aura de gros écarts en fonction de la fréquentation des plans d’eau.
    Merci et bonne journée
    Eric

  2. Le regulateur says:

    Salut, belle technologie que la cartographie, je m’en sert également dans d’autres domaines, /cadastre, geoportail, rivières, etc…/ à la pêche il est vrai que ça enlève un peu d’incertitude et d’aventure, mais c’est tellement pratique, il faut vivre avec son temps! A quand l’obstacle immergé ou ne pas lancer son leurre au centimètre près? Les bas fonds ou la barque peut passer dans les herbiers? Etc… A plus.

  3. Lesfilmu says:

    Salut,
    Pour compléter.
    Au sujet de Lowrance, tu as 3 possibilités.
    GoFree, leur portail en mode Cloud.
    Je confirme la gratuité sous condition d’accorder à Lowrance le droit de fournir (gratuitement aussi) les cartes faites à partir de tes logs à la communauté GoFree.
    Personne n’accède ni à tes logs bruts ni à tes données de navigation, waypoints, etc. mais ils chargent tes logs (qu’il ajoutent à ceux des autres) pour permettre le download par toute la communauté de la bathymétrie « cumulée ».
    J’ai eu comme çà accès, gratuitement, à la bathymétrie de certains de mes spots sans avoir à la faire moi-même.
    Il est possible d’enregistrer plusieurs sondeurs différents sur le même compte, ce qui est très bien aussi.
    Enfin, il est possible de fusionner différents fichiers log (10 maxi dans la version gratuite) pour générer une seule cartographie.
    Si tu ne veux pas que tes logs participent à la communauté, il faut passer sur la formule payante, 90$/an (un peu cher je trouve) et les uploader en couchant « private ».
    Sur cette version payante, tu fais sauter la « barre » des 10 fichiers pour une seule carte (çà devient illimité), tu peux aussi ajouter à ta bathymétrie les informations de dureté de fond et de végétation au moment où tu génères la carte.
    Enfin, ils fournissent aussi, toujours gratuitement, un logiciel autonome (Insight Planner) qui permet d’éviter les temps de chargement des fichiers logs, qui sont énormes (en gros 50Giga/heure de navigation).
    Je ne le connais pas, car il ne tourne que sur Windows, rien sur Mac, mais il semble qu’il propose les mêmes fonctions que la version payante du portail GoFree.
    Je ne parle pas des autres marques, que je ne connais pas 😉
    Lesfilmu.