Le coin du débutant : Quel est le meilleur type d’épuisette pour la truite
avatar

ternin140418-28La pêche n’est pas seulement affaire de leurre high tech, de canne au blank fabuleux ou de moulinet très haut de gamme, c’est une somme de multiples équipements qui font qu’une sortie sera réussie ou non. Parmi tous ces équipements pour débuter une saison à la truite figure un indispensable : L’épuisette, tout autant pour vous que pour le poisson.

Combien de pêcheurs partent à la truite sans épuisette ? Et surtout combien de débutants le font ? Une grande majorité qui ne veulent pas s’équiper d’un ustensile qu’ils imaginent gênant en action de pêche et peu utile pour ramener le poisson. Pourtant après avoir perdu une puis deux puis la belle truite record qui a glissé des mains, ceux-là se disent qu’investir dans une épuisette ne serait pas superflu.

Pour débuter à la truite l’épuisette est selon moi indispensable. Pour ceux qui veulent garder leur poisson elle permet de sécuriser la prise en évitant l’échouage ou une prise acrobatique. Pour ceux qui veulent pratiquer le catch and release elle permet de ne pas sortir la truite de son élément liquide et de ne pas la manipuler pour la décrocher.

épuisettes truite (4)

 

A titre perso, j’ai durant de très nombreuses années été porteur d’une épuisette raquette pliante. Sur celle-ci le manche est juste une poignée de préhension et l’épuisette se déplie par un coup de poignet qui  déploie le feuillard en 8 pour en faire un cercle. Ce type d’épuisette est vraiment très pratique niveau encombrement et l’étui se glisse à la ceinture mais souvent lors du déploiement le filet se coince dans le feuillard et l’épuisette se déploie mal, et toujours au moment où votre prise donne tout ce qu’elle a pour se libérer de l’hameçon.

epuisette-pliante

 

Je suis donc passé à la mini épuisette qui se déploie classiquement via deux branches et un petit manche juste un peu plus long mais qui oblige toujours à se placer au ras du niveau d’eau, donc inutilisable sur berges hautes.

Au bout de deux saisons j’ai arrêté car cette épuisette au demeurant très pratique demandait une poche dorsale de gilet assez importante. Elle est par contre idéale dans une musette. On peut l’ouvrir à une seule main avec un petit peu d’entraînement.

épuisettes truite (1)

 

En bon baroudeur je suis passé à une raquette classique qu’on porte sur le dos via un aimant attaché à l’anneau de nuque du gilet. C’est très pratique et saisir la poignée ne demande pas une gymnastique compliquée. l’épuisette est de suite en action et malgré mes craintes elle ne s’accroche quasiment jamais à la végétation car le filet ne pend pas comme par le passé où ce type d’épuisette était porté poignée en haut et accrochée par un grand élastique qu’on se passait en baudrier. Le filet pendouillait et toutes les ronces se faisaient un malin plaisir de s’accrocher dedans.

épuisettes truite (3)

lucenay 140416-01

 

Mon coéquipier Patoche fait de même mais avec une épuisette à plus long manche qui permet de pêcher en surplomb sur des berges plus hautes.

Oubliez les grosses épuisettes qu’on promène, qu’on pose le temps de pêcher puis qu’on oublie un jour au bord de l’eau.  Oubliez aussi les micro-épuisettes où une truite de 35 ne rentre pas en long, il faudra qu’elle se courbe pour rentrer puis si elle se tend elle sera éjectée du filet…Ca m’est arrivé !

épuisettes truite (2)

lucenay 260316-13 lucenay 260316-07

 

Le coût d’une épuisette correcte n’est pas énorme, environ 30 euros auquel il faudra en rajouter une dizaine pour l’aimant de fixation (qui est, lui, vraiment trop cher). Avec ça vous serez paré pour plusieurs saisons.

Gardez la pêche

Voir les épuisettes truites chez nos partenaires.

 

About sylvain l'esoxiste

53 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Autres matériels, Equipement du pêcheur and tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.