CNPL 2019 coté matériel de pêche
avatar

Deux grands évènements avaient lieu lors de ce 30 ième CNPL de Clermont-Ferrand, lui donnant une stature internationale vis-à-vis des professionnels mais aussi des pêcheurs de base que nous sommes.

Le plus important a été la sortie mondiale du nouveau Daiwa Certate LT 2019, une évolution du modèle 2016 qui reprend le concept light and tough (léger et costaud) que la marque à mis en avant depuis deux ans.

Les caractéristiques sont les suivantes :

  • 3 tailles : 2500 – 3000 et 4000 avec deux modèles en 3000 avec un ratio différent.
  • Un bâti en alu et un rotor en Zaion, toujours des roulements mag Sealed et l’exceptionnel frein ATD.
  • 10 roulements + 1 à aiguille pour l’anti retour.
  • Les nouveautés sont les suivantes :
  • Une énorme roue de commande qui occupe 85 % de l’ espace total du bâti,
  • La disparition du bouton d’ anti retour (comme la marque concurrente) ce qui limite les intrusions d’eau dans le mécanisme.
  • Une nouvelle bobine redessinée avec des lèvres améliorées qui procurent une augmentation de la distance de lancer quantifiée à 5 % par Daiwa.
  • Plus de légèreté et de compacité.

 

Chez Shimano c’est l’ arrivée du nouveau Stella SW, peu d’informations disponibles sur ce moulinet réservé à un usage marin voir exotique mais si c’est un nouveau Stella c’est qu’il y aura de la nouvelle technologie qui rejaillira sur le reste de la gamme.

J’ai découvert aussi le nouveau Vanquish qui devrait être disponible dans quelques mois et là aussi les infos manquent pour vous en dire plus.

 

Le concept STC avec des cannes de voyage revient très fort

 

Chez Rapala, de nouveaux leurres  avec le X Rap Otus et le Shadow rap Jack Deep, 2ième grand événement pour une sortie mondiale:

 

Chez Sufix,, une nouvelle tresse 13 brins prometteuse.

 

Chez Abu Garcia, une réussite cosmétique pour ce Revo Premier  et le Revo Beast prêt à affronter les gros brochets de nos lacs.

 

Chez Mitchell, ce nouveau moulinet qui bat des records de légèreté  avec un look sympa.

 

Chez Berkley, une  nouvelle tresse 9 brins et quelques nouveautés leurres dont le retour du Hoolw Belly amélioré:

 

Chez Gunki, les nouvelles cannes Reinbo pour la truite dont des modèles crées pour le réservoir, une technique qui va en se démocratisant .  Un look superbe  avec un porte moulinet bois et une action progressive.

 

Chez les leurres c’est le nouveau jerkbait Otachi 100, une version plus petite que l’original 125.

 

Ce swimbait qui n’est pas encore au catalogue

 

Une lame de 65 mm avec la Kaiju Blade pour beaux percidés.

 

Et le Boomer ce chatterbait à la gueule très sympa que je vous présenterai en avril. Chez les leurres souples, de nouveaux coloris de G’Bump et de Grubby Shad avec pour certains des coloris UV.

 

 

Terminons avec toute une collection de cuillers réservoir : les Rembo avec les modèles slide, Drift et Sway.

 

Chez Illex c’est la nouvelle taille du Scissor Comb, cette friandise à perche ainsi que l’ arrivée de la Magic May Fly. On découvre aussi quelques évolutions du leurre souple Magic  avec ce modèle finesse conçu pour les pêches délicates ou les eaux très calmes.

 

Une nouvelle taille arrive aussi pour le Deraball, un modèle plus petit qui devrait faire fureur sur les perches.

 

Une nouvelle taille pour le Riser Bait et un nouveau swimbait très réussi.

Illex a aussi développé toute une série de leurres pour les réservoirs avec des cuillers ondulantes mais aussi des poissons nageurs aux coloris fun qui devraient faire un carton.  Pour utiliser ces leurres, c’est l’ arrivée de la série de cannes Lake Master qui contient trois cannes d’ 1,8m, 2,1m et 2,2m le tout en puissance UL.

 

Passons chez Savage Gear avec les 3D Snake et tous les leurres dont la définition les fait ressembler à des vrais.

On pouvait découvrir les toutes nouvelles cannes XLNT 3 dont le modèle spinning 3/10g qui vous a été présenté sur esoxiste.com en test cette semaine.

 

Chez Dam là aussi des nouveautés leurres avec ce superbe poisson nageur en forme de martin-pêcheur, le Eisvogel, une réussite au niveau du look.

 

Passons chez Sakura qui présentait une nouvelle série de canne destinée à l’ aspe, personne n’y avait songé avant.  Des nouveautés leurres et des nouvelles séries de cannes que je vous présenterai plus tard n’ayant pas eu le temps matériel  de m’attarder sur le stand.

 

Idem pour Florida Fishing, impossibilité pour moi à cause du manque de temps de vous présenter leurs dernières nouveautés.

 

Chez Ultimate Fishing, toujours l’  un des stands les plus couru du salon, outre les cannes on découvrait les nouveautés leurres qui sont nombreuses.

Le Xlayer 7 pouces tenait entre autres la vedette et j’aurai découvert cette nouvelle marque de frontales  Led Lenser qui semblent prometteuses.

 

Voila pour ce rapide tour des nouveautés matériels 2019 au CNPL, certains diront que je ne parle pas d’eux mais avec 3 heures de moins pour faire la totalité du salon à cause d’une panne auto je n’ai pas pu passer partout et trouver un interlocuteur pour me renseigner.

Dans le prochain article nous verrons les nouveautés nautisme et électronique, il y aura du lourd.

Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

51 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour Planète Carnassiers, 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre L'Esoxiste sur Google+ et esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Nouveautés et catalogues, Salons locaux et CNPL and tagged , . Bookmark the permalink.

6 Responses to CNPL 2019 coté matériel de pêche

  1. michel Pluen says:

    Merci du report, mais…Echanger l’ anti-retour débrayable contre une hypothétique étanchéité des moulinets, ça manquait: merci Daïwa!
    Conseil du jour: si vous voulez préserver votre moulinet de tout contact avec la flotte, laissez-le dans sa boite!
    Carpe diem…

    • Bonjour Michel, Shimano le fait depuis un moment sur ses moulinets haut de gamme, c’est vrai qu’en eau douce ça ne sert à rien et ç’est même handicapant pour ceux qui pêchent à démouliner mais c’est comme les bagnoles modernes, on ne peut plus les bricoler soi même. Pour autant j’ai des shimano avec cette absence de levier de débrayage et pas besoin de les huiler ou graisser tous les quatre matins.

  2. Yoann says:

    Merci pour ce compte rendu Sylvain, car on a pas tout eu la chance d’y aller et ton article va à l’essentiel 🙂

    pour ma part, je suis content du retour du Holow Belly, un super shad que je vais m’empresser d’en faire un stock (j’ai remarquer une petite erreur dans ton article: Hoolw Belly).

    Cordialement
    Yoann

  3. Flodu01 says:

    Merci pour ce très bon aperçu.
    Bon si des marques ne sont pas contentes, elles peuvent toujours te payer l’hôtel pour que tu restes le week-end.