Une histoire de Couleur
avatar

Bonjour à tous

Ce matin de janvier, il gèle ! Mais alors véritablement au sens propre du terme. Le sol craque sous les roues de la voiture. Je suis un peu inquiet à la mise à l’eau mais ça passe. Normalement avec des eaux froides basses et claires comme en ce moment je n’y serais pas allé…mais j’ai un nouveau blank à tester. On à tous déjà eu ce cas de figure, des conditions pourries mais l’envie ultime d’aller tester son nouveau jouet

 

 

 

 

 

J’arrive sur le spot et je mets l’ancre. Je suis sur cul d’île. Je choisi le côté ou le courant est le plus fort. Je ne pêche pas le courant, je ne pêche pas le calme. Je pêche juste l’entre deux et les tourbillons générés.

Je pars sur un big hammer en coloris naturel. Je commence sur ce leurre car je veux faire de la vibration forte et être planant car il n’y a pas trop d’embûche. Je lance et tout de suite le leurre prend le courant. La descente est longue mais après quelques secondes je  vois ma tresse tomber, signe que je suis arrivé au fond. Deux trois tours de manivelle et mon leurre reprend son envol. Le froid est mordant mais heureusement il n’y a pas un gramme de vent. C’est un bonheur de sentir dans la canne chaque mouvement de la caudale. Alors que mon leurre vient juste d’amorcer sa descente je sens comme une irrégularité dans la rythmique de ma caudale. C’est comme si la bête à 15 mètres de moi avait donné juste un petit coup de nez….

La situation se tends et le temps se fige… je sais qu’il est là, je l’imagine tapis sur le fond en mode prédateur. Mes battements de cœur s’accélèrent et la traque commence!!! C’est un contre la montre qui commence, nous sommes sur la phase d’activité du matin et je n’ai pas 1h pour trouver le truc. Dans 2 min ça sera peut être finit.J’essaye d’avancer méthodiquement, je passe sur une TP UV de chez fox rage et je relance au même endroit. Je les sens regarder les leurres, le renifler…mais rien !

Je suis un peu perdu, le temps me stresse, et il y a une contradiction dans mon schéma de pensée. Le naturel j’ai des touches ingérables, le naturel plus une TP et UV et pas de touche… dois je passer sur un coloris full flashy? Mon ami Ray m’avait passé un shad inconnu pour moi le King shad mais dans un super coloris entre le chartreux et le lemon. Je décide de tester. Je lui mets une bonne dose d’attractant pour mettre toute les chances de mon coté, Je relance, ca plane une fois , deux fois et BOOM pendu… un jolie petit sandre monte au bateau. Comme vous pouvez le voir c’est au fond du palet ! Manifestement j’ai la bonne couleur.

Je relance et c’est un deuxième poisson qui monte au bateau, un peu plus gros cette fois si et leurre complètement coffré.

Je suis sur une bonne lancée, je reste méticuleusement à peigner ma veine et Bimm nouvelle Châtaigne et ça continue de grossir, mais la pluie s’en mêle maintenant…. le temps sombre fait monter les poissons dans un peu moins d’eau…

5 poissons au vivier je suis bien chaud, et j’ai le ferrage facile…Je relance… animation… Toc… ferrage de bûcheron américain…ça ne bouge pas… SI! ça donne des gros coup de têtes! La canne est cintrée, et là décroché!! Petite Gueulante sur le bateau… mais c’est la pêche!

Je ne retoucherai plus rien. Je m’amuserai juste a cartographier le fond avec ma canne mais la phase d’activité semble être terminée

Au final, on retiendra la découverte du Kink Shad de chez Relax et surtout la canne la plus résonnante que je n’ai jamais testée (au dessus de toutes les St Croix dont je suis pourtant un immense fan). Attention la « résonance » est une notion 100% arbitraire. c’est juste le cas pour moi et je ne fais la aucune généralité.

A bientôt au bord de l’eau…

 

About Tahitifish

Passionné d'écailles et de mucus, je pêche tout et partout. Grosse prédilection pour le Bar et le Black Bass, je ne dédaigne pas les brochets et les perches...en pêche aux leurres presque exclusivement. A pied en Float tube ou en Bateau tant que je suis près de l'eau c'est bon!
This entry was posted in informations diverses pêche and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

12 Responses to Une histoire de Couleur

  1. Yoann says:

    Salut Tahitifish,

    Ton article… me laisse rêveur !

    Je vois que j’ai énormément de marge de progression ne serait ce que pour arriver à ta cheville. La question, comment y arriver ? x) Simplement allez pêcher j’imagine !

    Merci d’avoir partager.

    Cordialement
    Yoann

    • Tahitifish says:

      j’ai commnencer à progresser qd j’ai compris que j’allais apprendre des autres! Tu es sur la bonne autoroute ! Après le sens de l’eau … faut y aller faut y aller et encore faut y aller

  2. frederic says:

    comme quoi meme quand l’eau est clair…….

  3. magic says:

    Xray 733 ? en test depuis 5 mois pour moi !

  4. RONCIN says:

    Bonjour, donc quelle est cette canne ?…
    A plus,
    Greg.

  5. Huck says:

    Le blank ?
    Maintenant il faut parler, impossible de ne pas donner son nom !
    Quel modèle de NFC ?
    Il pourrait peut être nous éclairer Goulven ?

  6. Flo says:

    Slt, beau récit on s’y croirais.
    Quand tu dis mieux que les St croix, tu as testé les Legend X ? On ressent tout avec, le moindre caillou.