Choisir et équiper sa barque pour 2013.
avatar

Vous souhaitez découvrir la liberté à la pêche, investissez dans une barque, vous pourrez découvrir de nouveaux horizons mais avant de sauter sur la première barque venue, prenez quelques minutes pour lire cet article.

 Les modèles de barques  de pêche sont nombreux et quelquefois le profane va s’arracher les cheveux devant un tel choix. Voyons ensemble les différents modèles, leurs lieux d’utilisation favoris et quels équipements sont pertinents pour utiliser au mieux la barque et prendre du bon temps. Je ne parlerai pas de bass boat ou walleye boat qui sont des achats importants de passionnés sur lequel je reviendrai plus tard. 

Pour simplifier nous allons classer les eaux navigables en 3  zones : Les zones calmes, les moyennes et les délicates.

Dans les eaux calmes classons les lacs de quelques hectares et, les rivières ou fleuves très calmes et peu fréquentés. Jamais de houle, pas de grosses péniches ne nécessitent que des barques légères.

 

Dans les eaux moyennes on classera les fleuves à grand gabarit et les grands plans d’eau  susceptibles d’être venteux. Il pourra y avoir des vagues, des coups de vents et surtout de la houle crée par les péniches et les bateaux de plaisance.

Dans les eaux délicates, je classerai les grands lacs alpins et certains grands lacs réservoirs ou les vagues peuvent être assez importantes, de même le Rhône à certains endroits à cause de son courant puissant.

 

Vous pêchez dans de petits lacs de moins de 100 hectares peu sujets au vent et interdits aux jet-skis et au ski nautique et vous souhaitez pêcher en barque. Toutes peuvent convenir, de la barcasse de 2m50 en polyéthylène rotomoulée à la barque alu de 4m50.

A titre perso pour en posséder une je vous conseille un jon boat, ces barques à fond plat en forme de barges de débarquement. C’est léger, ça passe partout, c’est solide et comme c’est un rectangle on optimise la place pour le rangement des accessoires. Ce sont les barques les plus vendues aux USA et un peu partout dans le monde. Il n’y a qu’en France qu’elle ont du mal à s’imposer, je ne comprends pas pourquoi ?

 

Vous pêchez en grand lacs et en fleuve donc en eaux moyennes. Là il y aura peut être de la vague, du courant, de longs déplacements. Optez pour une barque à nez pointu qui fendra l’eau et que son moteur de 6 cv poussera deux fois plus vite qu’un jon boat.  Plusieurs marques existent sur ce créneau, on trouve encore d’occasion d’excellentes Quicksilver 410 qui ont été la référence durant de nombreuses années pour l’aluminium. Mais il y a bien d’autres marques comme Smartliner,Marine,  Linder et autres.  Certains préféreront les barques en fibre et les modèles Carolina Skiff ou assimilés, elle sont bien étudiées, rapide et sécurisantes.

Terminons avec les modèles les plus gros de rotomoulées du type Armor ou Silurine qui sont lourdes mais dont le prix plus bas pour vous faire choisir ces modèles.

 

 

Vous pêchez en grand lac alpin ou en grand réservoir, choisissez des barques avec un franc bord haut pour éviter de prendre une vague. A ce jeu seules quelques modèles sont très sécurisants : Linder et Smartliner, surtout cette dernière marque dont les francs bords sont immenses.

 Personnellement je ne fréquente que les deux premiers types d’eaux avec mon jon boat et je n’ai jamais eu de soucis pourtant je suis prévoyant, en plus de l’écope j’ai installé une pompe de cale (environ 70 euros) au cas où et même si elle n’a jamais servi en 4 saisons d’utilisation je me sens rassuré.

Mon Jon Boat Alumacraft 1442 NCS pêche sur la Saône, les grands lacs du Morvan et d’ailleurs et à même fait une sortie au lac de la forêt d’Orient mais les jours de tempête je ne sortirai pas avec car une fois à l’eau il ne reste que 30 cm de francs bords. Quand je croise une péniche, je m’éloigne et je croise sa vague par l’avant même si je dois manœuvrer je ne prends jamais de vague par le travers, trop dangereux.

 

Voyons maintenant quels équipements seraient les plus pertinents sur votre barque. Déjà l’armement de sécurité obligatoire, vous trouverez un lien en fin de page pour vous le décrire.

Ensuite une ancre pour vous amarrer, on ne sait jamais ce qui peut arriver. Une pagaie aussi ou le mieux si votre barque est équipée de dames de nages est d’avoir toujours deux rames clipsées.

 

La pompe de cale est idéale, elle s’installe à coté de la bonde de vidange  et peut vous rendre de fiers services. Facile à installer, ça ne prends qu’un petit après midi de bricolage.

 

Un bon sondeur couleur pour débuter, oubliez les noirs et blancs trop imprécis qui ne vous aideront pas à distinguer les poissons mais préférez un couleur, même d’occasion.

Doc fabricant

 

Un décroche leurre, accessoire indispensable et efficace car en barque on peut se positionner à l’aplomb de l’accroc et cet ustensile pas cher vous sauvera quelques leurres.

 Je préconise de ranger tous ses accessoires dans des boites types Plano et de les ranger elles aussi dans des sacs étanches (bakkan). Les boites rigides sont encombrantes et pas assez modulaires. Avec un bakkan on charge dedans ce dont on a envie et on part, pas la peine d’amener tout le stock.

 

Vous trouverez plus d’astuces et de conseil dans le dossier pêche en barque et surtout dans la partie aménagements pour les plus bricoleurs.

 Coté budget, à deux pêcheurs sur une barque aménagée avec sièges, moteur, moteur électrique, sondeur….c’est un budget d’au moins 6000 euros qu’il faudra prévoir.

 Et n’oubliez pas l’accessoire indispensable : Le gardaboire.

 Lire la page aménagement de barque 

Gardez la pêche

About sylvain l'esoxiste

53 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Aménagement de barque, Barque et electronique embarquée. Bookmark the permalink.

Comments are closed.