Casquettes, bobs, bonnets…les couvre-chefs des pêcheurs
avatar

brochet 050915 (2)A la pêche se protéger la tête est important et pour cela il existe une multitude de couvre-chefs. Pour ma part je n’en utilise plus que quatre depuis de nombreuses années mais ça ne m’empêche pas de rechercher encore et encore la casquette idéale qui pourrai me permettre de pêcher confortablement été comme hiver.

Voici quelques chapeaux, casquettes et autres accessoires qui peuvent convenir à tous à la pêche.

Un couvre-chef a plusieurs qualités, il doit protéger du soleil, de la pluie et du froid et je n’ai encore jamais trouvé un qui combine toutes ces qualités. Faisons ensemble le tour de la question pour trouver ce qui paraît le plus efficient.

En hiver il fait froid, très froid souvent et c’est par la tête qu’on perd le plus la chaleur corporelle, surtout ceux qui comme moi n’ont plus guère de cheveux sur le crâne. J’ai donc essayé la casquette fourrée, très bien en cas de journée froide et ensoleillée.

bonnet et chapka esoxiste

concours talla 2013 (42)

 

En cas de grand froid c’est la chapka qui reste la plus confortable mais on y transpire vite tellement elle est chaude, c’est pourquoi je lui préfère un bon vieux bonnet en laine classique. Ce dernier est moins lourd et en le repliant sur les bords on peut moduler la température. Il existe pléthore de bonnets dont ce modèle assez marrant qu’a acheté mon coéquipier.

torcy-131116-30

torcy-181216-08

ouv 2018 torcy (2)

 

Le printemps est caractérisé par ses journées pluvieuses qui se réchauffent rapidement. On quittera le bonnet pour passer au chapeau de style cow-boy en feutre qui protège très bien de la pluie (en l’imperméabilisant). Le seul problème de ce chapeau lorsqu’il pleut c’est qu’il concentre l’eau sur une gouttière et ça tombe en paquet !

Le chapeau western n’est pas pratique lorsqu’on crapahute, ses larges bords se prennent dans les branches et il faut souvent le ramasser après une chute. Pour cela la casquette classique de chasseur en laine est idéale par contre elle protège mal de la pluie.

 

chatelet 03031735

sandre vouglans 2012 sylvain

 

Je préfère pour ma part un bob militaire, en l’imperméabilisant c’est quasi aussi efficace, presque aussi chaud et ça protège la nuque de la pluie froide de mars.

La saison avançant, je passe à la casquette classique en tissu dont la visière protège bien du soleil puis l’été arrivant c’est toujours cette casquette mais en tissu mousse qui absorbe mieux la transpiration et dont l’arrière du crâne est en filet. Celles-ci sont faciles à trouver, généralement elles sont offertes par les marques sur des évènements pêche. J’en ai une belle petite collection qui ne servent à rien et qui encombrent un placard mais … Je m’y suis attaché.

collection casquettes (2)

sylvain-peche-1

 

Pour les voyages espagnols où ça tape très dur sur le carafon, mon coéquipier Patoche a trouvé cette casquette. Ça  donne un look bizarre mais ça protège bien la nuque.

Bob HPA

 

mequinenza 2015084

mequinenza 2015241

 

Il existait aussi la casquette dite « Bigeard » avec un couvre-nuque mais on n’en trouve plus. Pour ma part j’enfile une casquette très légère et je protège ma nuque par un Buff.

mequinenza 2015271

mequinenza 2015009

bec breuil 080413 (2)

 

Mon choix personnel s’est donc arrêté à 4 couvre-chefs : Un bonnet de laine, un bob militaire, une casquette tissu et une casquette mousse. Avec ça je suis paré à affronter la météo. j’envie les chevelus qui peuvent se passer de casquettes, ils en ont de la chance !

bass 38 patoche breuil

brocheton panneciere

 

Certains utilisent le béret basque qui possède nombre de qualités, la casquette cuir inusable, les casquettes de rappeur qui donnent un look jeune délinquant de cité, la casquette de marin… Le choix est immense.

Gardez la pêche

Voir les casquettes de pêche chez notre partenaire

 

About sylvain l'esoxiste

51 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour Planète Carnassiers, 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre L'Esoxiste sur Google+ et esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Equipement du pêcheur, informations diverses pêche. Bookmark the permalink.

6 Responses to Casquettes, bobs, bonnets…les couvre-chefs des pêcheurs

  1. Le regulateur says:

    Bonjour, bien que je sois encore bien fourni en cheveux, à la pêche, chasse , rando, etc… je ne peux me passer d’une casquette! Pour ma part j’utilise toute l’année des casquettes à visières, camo ou kaki, et c’est tout!

  2. HAYME says:

    Bonjour Sylvain,
    Comme toi, j’avais une collection de casquettes commencée dans les années 1980 que j’ai donné à des enfants il y a 5 ans.
    Depuis cette date, printemps, automne, hiver qu’un seul couvre-chef : un Béret (d’un dernier fabriquant Basque).
    Qu’en le soleil, tape, une casquette protège-nuque Browning.
    Bon WE

  3. Manu says:

    un couvre chef avec un bord (chapeau) ou une penne (casquette) c’est aussi bien utile en cas de soleil pour ne pas se prendre le rayonnement direct surtout que l’on oublie souvent le rayonnement indirect réfléchit par l’eau. difficile de trouver le chapeau qui réchauffe en hiver et qui refroidit en été . un bonnet en liege ? 😉

  4. Danxter says:

    Pas bête le couvre-chef HPA…

  5. magic says:

    Chapeau… pour cet article !!! :o)

    • Dupin says:

      Ma femme me dis la pêche me fais travailler du chapeau. Peu de cheveux mais tête nue au vent,sentir la pluie ou mettre la capuche,c ,est la nature.