Brochet : Mes trois leurres préférés
avatar

brochet-cisalpinLe brochet est certainement le carnassier le plus facile à prendre. Ce poisson ne connaît que deux modes : On/Off.  S’il n’est pas actif seul un vif insistant le décidera et encore mais s’il est actif il sautera sur tout ce qui bouge. Capable de mordre sur un stickbait comme sur un rubber jig le brochet est mon poisson préféré pour la rudesse et la vaillance de ses combats.

Je le traque depuis de nombreuses années et j’ai finit pas ne quasiment plus utiliser que trois familles de leurres pour le rechercher dans la quasi totalité de nos eaux.

Sa recherche en lac alpins demande un approche différente que je n’aborderai pas dans cet article, concentrons nous sur ce qui fonctionne partout.

Le spinnerbait

quelle belle invention que ce truc improbable !!! J’ai connu le spinnerbait en 2003 alors que je mettais doucement de coté ma cuiller ondulante. Suite à un reportage télé j’ai découvert ce leurre consacré au black bass mais terriblement efficace sur le grandgousier aux 700 dents.

ouv panneciere 2015168

 

Mes premiers spinnerbat furent des modèles Booyah achetés au Décathlon, ils perdaient leur peinture au bout d’une heure de pêche en zone caillouteuse puis perdaient leurs palettes  mais j’ai pris pas mal de brochets et redécouvert une pêche en zone encombrée que j’avais laissé tombé.

Un bon spinner à brochet est un spinner de bonne taille, au minimum 14g mais 20 ou plus sont encore plus adaptés.

Recherchez une armature solide, au moins du 100 centièmes ou du titane, des extrémités soudées, un hameçon renforcé.

Pour les palettes colorado et feuille de saule sont adaptées selon la profondeur, la feuille de saule pêchant plus creux et tirant moins sur la canne.

ouv panneciere 2015038

 

Le spinner permet de pêcher partout, surtout les bordures encombrées qu’affection esox, on s’ y accroche moins qu’avec un autre leurre et les palettes attirent irrésistiblement les brochets.

Mes marques préférés : Duo et Megabass

 

Le jerkbait

Avec ou sans bavette il est un leurre parfait pour pêcher les queues et anses des lacs. En début de saison j’attaque avec des jerkbaits à courtes bavette, animés par twitches dans les zones peu profondes ils font bouger les becs de loin.

Plus tard je sort les jerkbaits sans bavette tels que les Buster Jerk qui sont des leurres qu’on croirait inventés pour le brochet tellement ils sont efficaces.

panneciere 19071529

 

Ma taille préférée va vers le 12/15 cm qu’on pourra utiliser avec un ensemble normal sans avoir besoin d’une canne et d’un moulinet spécifique.

Le jerkbait permet de pêcher moins vite que le spinnerbait, il offre une grosse silhouette qui pourra décider un suiveur.

Mes préférés : Buster Jerk CWC, Swim de Westin pour les jerk sans bavette, Jätte de Westin, BKS 140 (Kten) de Tackle House pour ceux avec bavette.

 

Le shad armé

Le shad armé, tout du moins ses modèles les moins lestés correspond à un moment de l’ année ou un lieu donné lorsque les becs sont dans les herbiers et qu’il faut passer dessus avec un gros leurre pour les faire sortir. Que ce soit des leurres souples à caudales de shads ou de grubs, ils ont une énorme silhouette et peuvent passer très lentement au dessus de la cache supposée du brochet.

Bien que je les emploie moins que les deux précédents, je les qualifie d’ indispensables à avoir dans une boite lorsque les deux autres familles de leurres ne fonctionnent pas très bien.

Mes préférés sont le Storm Split tail Seeker Shad mais aussi le tout nouveau Fox Replicant Shallow ou les gros G Bump de Gunki sur montage screw rig.

aube 19-20-210517-196

 

Avec le brochet, tous les coloris marchent, l’idéal étant un coloris bien contrasté de type perche. Le brochet est aussi sensible aux billes qu’il apprécie en poisson curieux.

Bien entendu les autres leurres fonctionnent très bien mais avec ces trois familles vous devriez pouvoir traquer esox en tous lieux et en toutes saisons.

Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

50 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour Planète Carnassiers, 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre L'Esoxiste sur Google+ et esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Leurres carnassiers, Techniques et astuces. Bookmark the permalink.

8 Responses to Brochet : Mes trois leurres préférés

  1. Clément says:

    Est ce que quelqu’un utilise le black minow de fiiish? Ce leurre m’intéresse car il est très réputé en mer, que vaut-il en eau douce?

  2. magic says:

    Je me rends compte que selon nos parcours, nos façons de pêcher, nos animations, on se retrouve à avoir des tops leurres totalement différents !
    Pour moi le spiner et les jerkbait sont dans le top 3 de mes plus mauvaise prise de broc !!!
    en consultant mes fichiers pêche:
    3 brocs au spiner en 7 saison et un unique bec au buster !
    Pour moi mes shads texan palettes sont n°1
    suivi des swimbaits en n°2
    ensuite ça reste assez varié

    Je me suis toujours demandé d’ou venait mes mauvais résultats avec ces leurres : pas la bonne animation ? pas le bon choix au bon moment ?

    curieux de lire ton top 3 pour le sandre :o)

  3. Titolo says:

    Bonjour,
    Très intéressant vos articles. Je souhaitais vous poser une question : j’ai une canne mitchell mag pro rzt spin de puissance 15 60, m’est il possible d’utiliser des leurres (bigbaits) dépassant la puissance ? Merci pour votre reponse.

  4. Tony says:

    BOnjours
    Je peche au spinnerbait et il ce pique pas dommage car j’ai de nombreuse attaque de brochet
    Cordialement