Barque vs bass boat, Les plus et les moins
avatar

esoxiste3 (2)La fin d’année approche à grand pas et avec celle ci la fin de saison du carnassier qui pointe et l’envie pour nombre d’entre nous de changer de barque.

Bonne idée de reluquer avec envie  les bass boats mais sont ils vraiment si bien que ça pour nos pêches ?  Tentons de répondre à cette épineuse question.

J’ai un bass boat depuis 2012 et un barque depuis bien plus longtemps que ça, je pense donc être à même de donner mon avis pour ce qui concerne une grande majorité de pêcheurs français, ceux qui n’ont pas de très grand lacs à proximité de chez eux.

Je classerai dans la catégorie des bass boats les coques  Walleye boat pour ne pas qu’il y ait de quiproquo dans mon propos, nous partirons donc pour un bass boat d’un bateau ponté, moquetté et équipé d’une console, pour le reste je parlerai de barque.

mercury sur esoxiste

 

Je reviens souvent sur le sujet car je découvre avec un certain effarement le nombre croissant de « bass- boats » en vente sur le bon coin, bien plus qu’il n’y eu de barques en vente à l’époque du boum du bass boat soit 4/5 ans.

Beaucoup d’entre nous ont franchit le Rubicon et se sont endettés pour de nombreuses années en s’offrant un bass boat bien équipé. Certes c’est confortable, on s’amuse plus à la pêche mais ça revient plus cher en entretien et ça tient de la place dans le garage. Voyons donc les plus et les moins  de chaque type d’embarcation.

esoxiste-3-vouglans-4

 

Les + de la barque :

  • Une barque correcte de 4m, ne va prendre avec sa remorque qu’une longueur de 6m tout au plus ce qui est souvent la taille d’un garage courant, pas de soucis de stockage dans ce cas sauf si vous n’avez pas de garage bien évidemment.
  • Une petite motorisation qui ne coûte pas bien cher en essence ni en entretien.
  • Le coté rustique qui n’a pas besoin d’ être nettoyée à chaque retour de  pêche
  • La facilité de mise à l’eau partout ou presque
  • L’absence de vignette VNF à payer, une prime d’ assurance de 30 euros guère plus.
  • Un véhicule normal suffit pour la tracter.

Les – de la barque :

  • team ésoxisteLe manque de place pour ranger ses boites de leurres, ses batteries …..
  • Du fait de sa légèreté une prise au vent et une dérive rapide.
  • Pas très adaptée en cas de mauvais temps lorsque les vagues commencent à être correctes
  • On se traîne pour se déplacer d’un point A à un B, même avec un 10 cv
  • Pas moyen de se faire plaisir dans la course à l’ armement avec sondeur en 3 exemplaires…
  • Même pontée avec des sièges, c’est pas le grand confort.
  • Un grand manque de stabilité qui devient usant à la longue.

 

Regardons maintenant du coté du bass boat, un bien bel engin qui sera admiré et qui vous fera pêcher mieux.

Les + du bass boat

  • esoxiste3 (1)La place, c’est le rêve du pêcheur aux leurres qui peut emmener tout son matériel sans que cela ne gêne.
  • La stabilité, on peut se déplacer sans perdre l’ équilibre !
  • On peut se faire plaisir coté électronique avec tous les fantasmes réalisables en terme d’écrans, de sondes…
  • La sensation de liberté poignée en coin avec un gros moteur thermique.
  • La sécurité en cas de gros temps.
  • la musique sur le bateau !!!
  • l’évasion, les séjours touristiques, les ballades en plus de la pêche.

Les – du bass boat

  • Ca coûte une blinde, en frais d’essence, en crédit, en frais d’entretien, en assurance.
  • Il faut un bel abri ou un grand garage, à défaut une bâche de qualité
  • La moquette, il faut l’aspirer, et je suis comme mon teckel j’ai peur de l’ aspirateur !!!!
  • Le peu ou l’ absence de lacs à moins d’une heure acceptant les thermiques supérieurs à 6 cv
  • Le peu où l’absence de mises à l’eau aménagées qui vous privent de nombre de lacs.
  • Le véhicule tracteur, 4 X 4 au minimum

Voilà résumé peu ou prou les avantages et inconvénients des barques face aux bass boats, à vous ensuite de faire votre choix en connaissance de cause. De toute façon, la passion l’emporte toujours sur la raison !

Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

53 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Barque et electronique embarquée, réflexions diverses and tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.