Week end pascal au Bourget
avatar

bourget 201728Cette année l’ouverture du Bourget coïncidait avec le grand week-end de Pâques, une bonne occasion pour prendre une petite location au camping de Chindrieux pour trois jours de pêche.

La météo a été moyenne, les brochets aux abonnés absents mais la convivialité a été de mise, c’est bien le plus important.

Nous sommes arrivés samedi matin vers 09h30, il y a quand même trois heures de route depuis notre Morvan.  Nous avons retrouvé Patrice et Olivier à la mise à l’ eau du port de Conjux, gratuite pour encore quelques semaines.

bourget 201774 bourget 201764

 

J’ai pensé qu’à cette époque les brochets n’ étaient pas dans le profond et nous avons pêché durant deux heures la baie de Conjux sans aucune touche.

bourget 201702

 

Direction la baie de Grésine où je retrouve Jimmy Maistrello qui en local et surtout en guide qui connait le lac comme sa poche, a réussi à prendre quelques poissons sans pour autant faire des gros.

bourget 201709 bourget 201716

 

Nous discutons un peu devant un petit Macon avant d’ être rejoint par l’ un de ses amis puis nous les accompagnons à Aix pour casser la croûte.

bourget 201715 bourget 201711

 

Le repas est bien vite avalé et Jimmy nous fait goûter ses savoureux fromages du coin qu’il prend directement auprès du producteur, miam !!

bourget 201721 bourget 201722 bourget 201719 bourget 201720

 

Je traverse le lac pour rejoindre l’ abbaye de Hautecombe et c’est là enfin que le premier …et dernier brochet du week end se piquera sur un leurre souple Ripple de Patoche ramené en cranking.

Le brochet n’est pas bien grand, pas bien gros mais il remonte notre moral, d’ autant que les copains n’ont pas fait mieux.  Le reste de l’ après midi sera comme le matin, vide de touches.

bourget 201735 bourget 201730 bourget 201728 bourget 201724 bourget 201725

 

Nous arrêtons à 17h00 pour prendre en compte le chalet au camping puis c’est rangement et apéro.. Je range le bateau au ras du chalet, idem pour Patrice et s’en suit un bon repas arrosé correctement.

Dimanche 06h30, le réveil sonne  et nous sommes vite debout fin prêts mais un autre occupant du camping est arrivé dans la nuit et son stationnement nous empêche de sortir les bateaux. Je fais le tour des chalets sans succès, je ne veux pas déranger ceux qui dorment. Il nous faut attendre 09h00 pour qu’enfin je rencontre le conducteur qui n’avait pas vu dans la nuit que nous avions des remorques attelées.

Dix minutes plus tard nous sommes au port, ce jour patoche pêchera avec Patrice sur son Ranger.  Je mets le cap sur Grésine où toutes les fois j’ai au moins eu une touche.. Nous pêchons en cranking, en traction, au LS, leurre dur, lame…En gros toute la sélection dans le bakkan mais rien de rien.

bourget 201769 bourget 201718

 

Bien évidemment je retraverse pour l ‘ Abbaye et cette fois ci c’ est Cathy qui annonce presque pendu !!! Le bac s’est vite décroché après un gros coup de tête sur un lipless.

Nous cassons la croûte avec Patoche et Patrice face à Hautecombe puis nous décidons de traverser car le vent commence à souffler et les vagues moutonnent. Direction la baie de Chatillon après une traversé épique où mon bass boat m’a montré une fois de plus qu’il n’est pas fait pour la vague, nous arrivons trempé par les embruns.

Le vent est formé et le secteur calme est plutôt restreint et surtout il ne renferme aucun poisson. A 16h30 j’annonce que j’en ai marre et les collègues ne mettent pas deux minutes à ranger et à mettre le cap sur le port.

bourget 201723 bourget 201738

 

Patrice nous abandonne, lundi de Pâques et enfants obligent, les nôtre ne cherchent plus les œufs depuis longtemps, nous pouvons donc rester. Ce coup ci nous nous garons de façon à pouvoir sortir, la leçon d’hier a servi. La soirée est comme celle d’hier, apéro sympa, repas copieux et dodo !!

06h30 le réveil sonne à nouveau sur ce qui doit être la plus belle journée de ce week-end, nous avons jusqu’à midi pour trouver la pêche.

07h30 nous sommes à l’eau et je met le cap sur le nord d’ Aix mais à mi chemin les vagues sont trop formées et je n’ai pas besoin d’une nouvelle douche donc cap à tribord sur Hautecombe, le seul endroit où nous avons eu des touches.

bourget 201795

 

Mauvaise pioche, après deux heures de dérive, des hauteurs de pêche différentes, des techniques variées, des leurres tout neufs….Que dalle !

Le vent étant tombé, je remonte sur la baie de Conjux où je finis par trouver de jolis échos dans 15m. Enfin de l’ activité au sondeur, surement des corégones… Nous pêchons, pêchons jusqu’à ce que la limite horaire arrive, il faut alors rentrer.

bourget 201793 bourget 201794

 

Sur le chemin du retour nous remorquerons un pêcheur dont le thermique ne veut plus démarrer, au moins nous aurons fait une bonne action.

Le Bourget à l’ ouverture est dur, très dur, nous n’y avons jamais fait des étincelles mais c’est vraiment le plus petit de tous les WE d’ouverture depuis 2012.  Je pense que les prochaines ouvertures de ce superbe lac se feront sans nous. Mais nous y reviendrons plus tard en saison.

Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

51 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour Planète Carnassiers, 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre L'Esoxiste sur Google+ et esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in reportage de pêche. Bookmark the permalink.

4 Responses to Week end pascal au Bourget

  1. Morin says:

    T ai plus doué pour prendre des coregones

  2. Raph says:

    Aux settons

  3. Raph says:

    Dur dur, sympa d avoir remorqué le pêcheur, tu aurai dù remorquer jusqu’à chez nous cette magnifique mise à l eau pour l installer aux serrons

  4. Le regulateur says:

    Salut, pas de bol : peu de touches et météo pas terrible, mais les images sont belles, le cadre est magnifique! Et les aperos et repas copieux ! Je vois le teckel féroce sur le bateau, tu a de la chance , il est bien éduqué, j’ai moi même un teckel , mais je pense que sur une barque ça n’irait pas trop bien! A bientôt! ☺