Le vrai prix du matériel de pêche
avatar

argent billetsRégulièrement je reviens sur ce sujet  car rien ne semble bouger dans ce domaine, on nous vend le matériel de pêche bien trop cher !

Nous ne sommes pas les seuls rassurez vous, lors de mes séjours en Espagne j’ai pu constater que nos amis ibériques étaient aussi mal lotis que nous.  Pourquoi le matériel de pêche est il aussi cher, qui se goinfre sur le dos des pêcheurs et y’a t’il vraiment des goinfres?

Dernièrement j’ai découvert grâce à l’excellent blog de Jean Paul Charles dont vous trouverez le lien dans le bandeau latéral qu’une marque chinoise proposait une copie quasi parfaite d’un crank Duo pour 3,5 euros !  Un crank à plus de 20 euros de marque en copie 6 fois moins cher !  Comment cela se peut il ?

image Jean Paul Charles

image Jean Paul Charles

 

Même si la qualité en terme de peinture est moindre, est ce que cela justifie un tel écart de prix ?

Concernant ce crank Duo, made in Japan, le distributeur français va l’ acheter à un tarif X, il lui faudra alors payer des droits de douane pour l’importer en Europe puis prendre sa marge pour faire vivre la société et salarier les employés, ensuite ce leurre se retrouvera sur l’étal de votre détaillant avec une marge  moyenne de 40 %, car votre détaillant doit en vivre aussi. Ceci explique que les leurres japonais soient si chers en France.

Il en est de même pour les leurres américains,  mais dans une moindre mesure car la façon de consommer US impose des tarifs beaucoup plus bas que ceux des japonais.

Les tarifs de leurres nordiques sont quand à eux plus près des leurres japonais alors que pour 95 % d’entre eux ils sont fabriqués en chine. La marque leader est un contre exemple puisqu’elle est moins cher grâce au marché américain.

copie vs original (13)

 

Il existe plusieurs manières d’expliquer qu’ un leurre peut se retrouver sous plusieurs marques et avec des tarifs différents. Prenons pour cela un vieil exemple parlant: Le S Trout de Biwaa. Lors de sa sortie en France tout le monde avait été épaté par la nage, le réalisme des peintures (un film qui recouvrait le leurre) et un packaging très bien pensé avec boite carton et logement en mousse.  Le tarif de ce leurre était plutôt  élevé et j’admettais ça sans problème jusqu’à ce qu’un ami me présente le même leurre mais distribué par Dam Effzett….Tout pareil mais 3 fois moins cher puis ensuite virent les copies encore moins chère mais tout pareil….

Depuis Biwaa à modifié quelques éléments pour bien se démarquer mais le mal est fait, le doute est installé dans la tête des pêcheurs. Nous prendrait on pour des quiches ?

strout2

 

Pour faire fabriquer un leurre dur ou souple en Chine ou ailleurs il existe plusieurs façons. Soit on monte sa propre usine et il faut des reins très solides, soit on commande une production à une usine existante en payant ses moules ou soit on fait tout sous traiter. Dès lors les moules des leurres appartenant à l’usine machin seront utilisés après la commande pour d’autres leurres que l’usine vendra à qui voudra les acheter sous n’importe quelle marque.

Je reçois de temps en temps des propositions commerciales chinoises m’invitant à choisir sur catalogue des leurres hyper connus et les faire peindre aux couleurs que je veux avec le packaging que je souhaite….Sauf qu’il faut en commander un sacré paquet et que ce n’est pas mon job. Le leurre suivant copie d’un leurre US très connu  et plutôt cher n’est vendu que 12 dollars sur un site chinois.

copie-chinoise

 

Tout ceci pour dire que les leurres venant de Chine et vendus par correspondance sont désormais aussi bons que les leurres japonais ou US mais valent sacrément moins cher, pourtant on ne les trouve pas chez les détaillants, pourquoi ?  Tout simplement par politesse avec les grandes marques et leurs distributeurs et pour se garder aussi de bonnes marges !

Il en est de même dans une moindre mesure pour la plupart des cannes et moulinets, sauf le très haut de gamme, on paye trop cher ce qu’on pourrait payer à un vrai prix si le matériel de pêche suivait les mêmes règles commerciales que le bricolage ou l’ alimentaire.  Mais il semble suivre ses propres règles issues de celles du luxe.

Gardez la pêche.

Relire l’ article de Jean Paul Charles sur les crank Tsurinoya

 

About sylvain l'esoxiste

53 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Editorial - Coup de gueule, réflexions diverses and tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.