Ils vivent près de nos eaux, le Canard Colvert
avatar

SONY DSCLe canard colvert Anas platyrhyncos

Les canards colverts sont les plus répandus et les plus connus de tous nos canards, D’ailleurs, le « coin-coin ! » de la cane est l’un des sons les plus tôt imités par les jeunes enfants…

Ces canards sauvages comme on les appelle souvent, sont aussi les plus grands de tous nos canards. Avec une envergure proche du mètre, une taille pouvant aller jusqu’à 60 cm et un poids variant de 750 gr à 1,5 kg, on peut dire qu’il en impose.

colvert-1-copie

Tous l’ont déjà rencontré, facilement reconnaissable, sa tête et son cou sont vert bouteille brillant avec à la base un fin collier blanc et son poitrail est brun pourpre.

colvert-11-copie

 

La femelle, elle, plus discrète est juste brune tachetée de noir.

dsc_4556-copie

 

Les canetons sont craquants, couvert d’un duvet brun kaki et jaune olive orné d’un bandeau brun bien marqué sur chaque œil ils ne laissent personne indifférent…

dsc_2085-copie

 

Généralement, les colverts se reposent sur des eaux calmes pendant la journée et passent la nuit à manger dans les près et les marécages.

Ils se nourrissent surtout de plantes aquatiques, mais ne dédaignent pas les insectes, les crustacés, les escargots, les vers ainsi que des baies, des glands et des graines qu’ils transportent d’un étang à l’autre.

Dans les villes, ils ont investis les plans d’eaux et les jardins publics où ils savent ne rien risquer et même être nourris, alors que sortis des sentiers battus, c’est un canard très méfiant, déguerpissant à la moindre alerte avec un œil très vif et perçant.

.dsc_5487-copie

 

La parade nuptiale à lieu du milieu de l’automne à l’hiver et même si le couple ne se sépare pas de l’hiver  au printemps, le canard disparaît au moment le plus crucial, quand il faut couver les œufs et élever sa progéniture.

SONY DSC

 

La cane niche parmi la végétation ou elle creuse, de mars à juillet une dépression qu’elle tapisse d’herbes, de feuilles et de son propre duvet. Elle y dépose une dizaine d’ œufs d’un vert bleuté, l’incubation dure un petit mois et les canetons sont autonomes au bout de 2 heures.

truite sauvage ternin02

 

Les canetons suivent leur mère en file indienne et quand ils la perdent de vue ils la reconnaissent aux sons qu’elle émet. Au moindre appel de détresse, les canetons filent se mettre à l’abri et la cane va jusqu’à simuler une aile cassée pour attirer sur elle l’attention du prédateur.

dsc_2069-copie

dsc_2082-copie

 

Le canard de par sa proximité avec l’homme a suscité bien des dictons tel que « ça ne casse pas trois pattes à un canard » se dit d’une chose qui n’a rien d’étonnant, ou alors de tous ceux qui sont plus fort que les autres sont les mêmes qui voudraient « apprendre à nager aux canards ». On dit aussi d’une personne qui a du mal à marcher qu’il se déplace comme « un canard boiteux » etc…

SONY DSC

 

Vous en savez dorénavant un peu plus sur ce bel oiseau que vous croisez si souvent au cours de vos parties de pêche.

stephStéphane RUSSO

 

 

 

 

About Stéphane RUSSO

Stéph, amateur de nature aquatique et de nature en général. J’adore arpenter les coins les plus sauvages de notre Bourgogne et haut delà afin de vous faire profiter de ces quelques instants fugaces de beauté capturés par mon objectif. Retrouvez moi sur mon blog dédié à la photo animalière: A portée d'objectif
This entry was posted in Animaux nature and tagged . Bookmark the permalink.

3 Responses to Ils vivent près de nos eaux, le Canard Colvert

  1. Le regulateur says:

    Beaux clichés, bravo, au cours de parties de pêches j’ai souvent croisé le colvert et aussi son nid, en dérangeant la cane qui couve revient elle ensuite ?? Car cela m’est arrivé 2 ou 3 fois! Je l’ai aussi croisé à la chasse , la c’est pour de mauvaises intentions de ma part, mais je peux te dire que c’est un redoutable adversaire, méfiant et rapide! A plus! !

  2. Patrice says:

    Superbes clichés – bravo