Ils vivent dans nos eaux : L’ able de Heckel
avatar

able1L’ able de Heckel est plus communément appelé « dos vert » dans ma région, c’ est un petit cyprinidé qui peuple majoritairement les petits étangs. On le trouve aussi dans les rivières à courant lent.

Très souvent confondu avec le gardon ou avec l’ablette, l’ able est plus mince que le gardon mais plus gros que l’ ablette, sa ligne latérale est incomplète.  Ses flancs sont argentés, son ventre blanc et son dos vert à brun selon les biotopes.

Ce poisson nommé Leucaspius delineatus par les scientifiques serait originaire de la partie nord est du pays et aurait colonisé une grande partie du territoire au fil des empoissonnements d’ étangs. Il est très prolifique et facile à élever, c’est pourquoi les pisciculteurs les utilisent beaucoup comme poisson fourrage.

able3

 

La reproduction se déroule en mai juin  en plusieurs fois. C’est l’un des rares cyprinidés qui protège sa ponte, en effet une fois les œufs déposés sur des plantes le mâle reste à proximité pour les surveiller et  les défendre  jusqu’à l’ éclosion.

Ce poisson peut atteindre la taille maximale de 10/12 cm pour les plus vieux individus âgés de 3 ans, l’espérance de vie ne dépasse pas cet âge pour un poisson qui devient mature sexuellement à 1 an.

able4

 

L’ able se nourrit  majoritairement de plancton et  vit en banc en pleine eau, souvent assez près de la surface. Il peut être très abondant dans un étang si aucun prédateur ne le croque.

Il se nomme able de Heckel en référence à Johann Jacob Heckel qui l’ a scientifiquement décrit en 1843.

able2

 

Très courant un peu partout, il est pourtant méconnu des pêcheurs qui le confondent avec d’ autres espèces.

Gardez la pêche.

heckle-jeckle

 

Ps : Rien à voir non plus avec Heckel et Jeckel qui sont deux joyeux corbeaux….Les plus de 40 ans comprendront !

 

About sylvain l'esoxiste

49 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique. Suivre L'Esoxiste sur Google+
This entry was posted in ichtyologie. Bookmark the permalink.

One Response to Ils vivent dans nos eaux : L’ able de Heckel

  1. Le regulateur says:

    Bonjour, l’étang que nous louons contenait des ables, jusqu’à sa disparition sûrement due au surplus de perchettes, je l’avais essayé en vif et même en poisson mort, mais sa chair est trop fragile et il ne tenait pas même bien loche, par contre au coup il était amusant à pêcher en surface, avec de toutes petites esches. A bientôt.