Un jour un leurre, le spinnerbait Da’ Mega Bush de Savage Gear
avatar

Lorsque Savage Gear sort un spinnerbait à brochet, ça ne plaisante pas ! Ce Da’Mega Bush est impressionnant niveau taille mais nous allons voir que contrairement au gros spinnerbaits nordique, celui ci est bien pensé et possède de réelles qualités.

J’ai testé à maintes reprises les spinnerbaits géants sans vraiment en trouver un extraordinaire. Ces gros spinnerbaits sont des tracteurs à tirer et ils nagent rarement assez creux mais ça c’était avant.

Ce modèle au nom bizarre pour un Français a été remarquablement pensé. En effet outre une armature en corde à piano de 1,6 mm (peut-on encore appeler ça une corde à piano?) dont la boucle est fermée , il dispose de trois accessoires qu’on aimerait retrouver plus souvent chez la concurrence.

 

Le premier de ces accessoires est un hameçon additionnel (chance) enfilé sur la hampe de l’ hameçon principal est retenu par deux billes de silicone plutôt balèzes. De plus cet hameçon est équipé d’un brin soudé sur la hampe qui servira à maintenir le leurre trailer bien fixé.

 

Le second est un anneau supplémentaire sous la TP afin d’y ajouter des lests additionnels et modifier la profondeur de nage de ce spinnerbait. C’est plutôt efficace et bien pensé.

 

Le troisième est aussi futé puisqu’il s’agit d’une seconde palette pour l’ extrémité, ainsi on dispose d’ une palette willow pour pêcher creux ou une palette colorado pour pêcher shallow. Ces palettes sont maintenues par une agrafe classique solide et non un anneau brisé pour les changer plus rapidement.

 

La TP est en relief avec des yeux 3D et la jupe est composée de filament silicones, filaments de guirlande et fibres longues qui sont des poils de Yak.

Les hameçons sont forgés et très forts de fer, virtuellement impossible de les ouvrir ce qui fait qu’avec son armature on pourra sans aucun problème taquiner le silure qui ne détruira pas le leurre. La taille est du 8/0.

 

La longueur totale, une fois les fibres déployées se porte à 32 cm de long pour 14 cm de haut. Le seul soucis est le stockage en boite car l’ encombrement mini est de 15,5 par 10,5 cm.
A titre d’info la palette colorado mesure 50 x 35 mm et la willow 70 x 28 mm.

Ce leurre, malgré une belle taille n’est pas si lourd que ça, car il ne pèse que 55g, on pourra donc l’ utiliser avec une canne en puissance H assez courante ou XH. Préférez le casting car ça tire quand même un peu sur le poignet à la longue.

 

Il est proposé en 6 coloris, il manque quand même un coloris fire tiger qui a fait ses preuves.

A l’usage, après avoir bien mouillé les fibres, on arrive à lancer ce leurre à une distance suffisante bien que sa silhouette lui fasse prendre le vent. Avec la palette willow il tire modérément et semble atteindre une profondeur de croisière de 3m. Il convient de mettre quelques tours de manivelles rapides au début pour mettre en branle les palettes mais celles-ci arrivent à bien tourner à basse vitesse.

 

Avec un lest additionnel, les balls de Savage Gear, on arrive à le faire évoluer plus profondément ce qui pourra décider un brochet un peu fainéant posé sur le fond. Le seul désagrément rencontré est dû au poil de yak, si fin et si mobile que sur un falling il arrive a s’emmêler dans l’ émerillon de la palette mais ceci ne l’ empêche pas de tourner à tous les coups.

 

Gardez la pêche

Acheter un spinnerbait Da’Mega Bush de Savage Gear

 

About sylvain l'esoxiste

53 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Leurres carnassiers, Leurres métalliques and tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.