Un jour un leurre, le Koolie Minnow de Sebile
avatar

Les leurres Sébile ont acquit en quelques années une réputation d’excellente qualité, si je suis un grand amateur du spintail et du Flatt Shad que j’utilise avec succès tout au long de l’année, j’ai souhaité découvrir un peu la gamme proposée par ce concepteur d’origine Française installé aux Etats Unis : Patrick SEBILE

La gamme des Koolie Minnow est si vaste qu’il faudrait plusieurs pages pour vous la présenter, je vais donc axer mon propos sur les deux modèles que j’ai, le ML 76 et le ML 90.

Auparavant on ne peut pas évoquer cette gamme que je considère aussi complète que celle des Vision de Mégabass, voir plus car elle contient des modèles de 190 mm destinés à la mer et à l’exo. La gamme Koolie minnow se compose de 4 types de bavettes montées sur un leurre de type jerkbait minnow, leurre assez fin imitant assez bien dans l’eau la silhouette d’un poisson.

doc fabricant

 

Les Small lips ou SL sont des koolie Minnow à petite bavettes destinés à être animés dans des profondeurs peu importantes en début de saison et en été, il ne plongent qu’à environ 30 à 90 cm. Un jerk donc assez classique et passe partout.

Les ML ou Médium Lip sont les leurres qui selon leur modèle vont  pêcher entre 60 cm et 3 m de fond, la bavette est un peu plus grande  de cette façon ils peuvent explorer des zones un peu plus profondes, c’est le leurre type passe partout qui marche en toute saison.

Le Big Roud Lip ou BRL est le même mais doté d’une grosse bavette en forme de raquette de tennis. Cette grosse bavette va provoquer un gros wobbling  et accentuer le rolling. Selon le modèle là aussi plusieurs profondeurs sont possibles tout en sachant que ce leurre va remonter à la traction, donc pour le faire évoluer au mieux il suffit de mouliner lentement et là il donnera le meilleur parti de sa nage en zig zag.

Terminons avec le Long Lip ou LL, grosse bavette pour ce qu’on nomme un long bill minnow, c’est à dire un leurre fin qui descend profond. La grande bavette permet à ce leurre de descendre très profond,  pour le modèle 136 mm on peut atteindre de 6,5m à 13,5m, idéal pour les grands lacs mais équipez vous en conséquence car ça tire…

Les modèles les plus passe partout sont donc les ML, avec pas moins de 5 tailles qui vont du 76 mm au 136 en passant par le 90, le 102 et le 118.  Patrick Sébile met au point ces leurres aux Etats Unis ce qui explique ces tailles étonnantes pour nous français mais en pouces ça fait des comptes plus ronds.

Le 76 est idéal pour la perche sur les bordures ou la truite car il ne coule qu’à 50 cm, le 90 est parfait pour les plages et leurs chasses estivales et coule à 80 cm. Le 102 nage un peu plus profond à presque deux mètres, le 118 lui évolue à 1,5 m c’est le modèle qu’il faut pour le brochet sur les bordures.

Le 136 évolue  à 2,5m, idéal pour les hauts fonds en lac ou pour pêcher l’eau à la recherche des becs

Vous aurez constaté que la gamme est vraiment pensée au mieux pour les postes  et même si ce leurre a été conçu aux USA il fonctionne très bien en France , qui plus est la gamme de coloris est impressionnante.

Ce dessin montre les profondeurs moyennes d’évolution des leurres Sébile.

 

Voici une petite vidéo de présentation par leur concepteur, qui parle anglais avec le même accent que moi ! :


Pour comprendre les termes qui vous auront paru techniques, rendez vous sur ma page le petit lexique du pêcheur de carnassiers.

Retrouvez toute l’actualité de Sébile sur Fishing Story    

Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

53 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Leurres carnassiers, leurres durs - Poissons nageurs and tagged , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.