Truite : Les techniques efficaces en avril
avatar

mouche 201508Avril marque le moment de l’année ou le printemps arrive vraiment avec son corollaire de hausse des températures, de pousse des herbiers en rivière et de vie aquatique qui s’anime. Si en mars nos truites sont toujours un peu lentes, voire léthargiques, en avril elles vont se réveiller et bien mordre à toutes les techniques. Voyons celles qui fonctionnent bien en ce mois printanier.

En rivière, nos chères truites vont enfin mordre même le matin de bonne heure alors qu’en mars elles préféraient se bouger à midi lors du pic de lumière et une petite hausse des températures.

 

Avril est pour moi le moment où le vairon manié donne le meilleur de lui-même avec le mois de mai. Durant ces mois-là, dans la plupart des eaux du pays (sauf les rivières très froides), notre vairon va revêtir sa robe nuptiale et arborer ses jolies couleurs qui rendent folles les truites.

Dame fario va alors se mettre à dévorer des vairons toute la journée et ceux-ci occupés à parader seront plus visibles et moins méfiants.

truite-mouche-mechetc

 

Il en va de même pour le poisson nageur qui bien qu’efficace en mars, l’est plus selon moi en avril.  J’aime choisir alors des coloris très subjectifs comme le coloris vairon ou truitelle qui cartonnent bien. Les truites peuvent se trouver partout en fonction de la température de l’eau, elles qui avaient abandonné les bouillons en hiver peuvent s’y tenir si le mois est propice.

Je pêche peu à la cuiller en avril, car je reste persuadé que les truites en ont trop vu passer durant le mois de mars. En effet depuis l’ouverture le matraquage à la cuiller a été la norme pour la plupart des rivières. Avec l’arrivée du printemps les truites vont rechercher à manger et seront moins territoriales selon ce que j’ai pu observer. Elles le seront moins mais pas non plus totalement copines avec les voisines, car en petit ruisseau une truite défend son trou durant toute sa vie mais en avril avec l’abondance de nourriture qui revient, la truite sera moins encline à attaquer n’importe quoi.

truites ternin 120317 (1)

 

Depuis quelques années j’ai remarqué aussi que j’avais plus de touches au leurre souple à partir d’avril, vous pourrez donc vous y mettre sans appréhension.

En avril je mets de côté mon matériel prévu pour le toc, non pas qu’il soit moins efficace mais les leurres au lancer sont une technique plus ludique.

Avril marque aussi la rivière par les premières belles éclosions pour les pêcheurs à la mouche, d’autant que mars a été très froid cette année. Les premières sorties en sèche pourront être couronnées par la prise de quelques jolis poissons.

trite ternin 06041534

 

Il reste encore quelques belles truites arcs-en-ciel dans les plans d’eau, pour les prendre on pourra tenter la bombette semi-plongeante ou la plongeante avec comme esche une belle teigne bien dodue. Ces truites répondent bien à l’amorçage léger et surtout au lancer régulier de pellets à la fronde pour les maintenir sur le coup, là où c’est autorisé un asticotage régulier est très efficace.

Pour les minimalistes, une pêche au Mice Tail ou aux larves artificielles de Berkley du moment qu’il y ait l’attractant Powerbait, sera aussi un bon choix qui normalement rapporte des touches.

ternin 30081405

 

Bientôt arrivera mai et les truites ne seront plus dérangées que par quelques passionnés peu amateurs des autres carnassiers, mais d’ici là il reste encore trois bonnes semaines !

Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

51 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour Planète Carnassiers, 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre L'Esoxiste sur Google+ et esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Techniques classiques, Techniques et astuces, Techniques modernes. Bookmark the permalink.

2 Responses to Truite : Les techniques efficaces en avril

  1. Le regulateur says:

    Bonjour, il est vrai que cette année les beaux jours se font attendre, espérons que le reste d’avril sera propice à la traque des truites! Il est vrai qu’en mai les passionnés de truite continuent à la pêcher, c’est mon cas! Je la pêche d’ailleurs jusqu’à septembre!ça ne m’empêche pas de traquer les autres carnassiers, j’essaie d’alterner les deux pêches, carnassier avec mon beauf, une fois par semaine! Et truite, seul, également une fois par semaine! 2 sorties par semaine ce n’est point péché seigneur! Mais pêcher! ☺.