Sandre : Pourquoi ne prend-on que des petits ?
avatar

nanosandreCertes il existe encore nombre de coins en France ou cette affirmation est fausse mais dans mon secteur la taille des sandres n’est jamais très élevée alors que tous les paramètres pour avoir de gros poissons sont réunis.

Nombre de pêcheurs ont leurs théories, le plus souvent pertinentes pour expliquer cela  et je me propose de livrer à votre réflexion toutes les hypothèses  que j’entends depuis de nombreuses années au bord de l’ eau.

Je me rappelle de la dernière vidange de Pannecière, alors que nous ne prenions que des kikis à la ligne  et qu’il se faisait un 75 + une fois de temps en temps, le pêcheur pro mandaté pour la pêche de  ce lac a sorti de beaux poissons de plus du mètre, pourquoi ne mordaient ils pas à nos lignes ?

sandres panneciere

 

Nous ne savons pas pêcher les gros !

Cette affirmation  je l’ ai entendu quelques fois, la plupart du temps par certains qui n’en prenaient pas non plus.  Il est vrai qu’un sandre de 90 peut avaler une brème de 30 cm sans problème mais que nous nous obstinons chez moi à les chercher avec des shads en 3 pouces !

Généralement les plus gros poissons se capturent en début de saison sur les zones où ils ont frayé ou à proximité puis c’est le calme plat jusqu’à l’hiver où on entend que quelques  poissons de 70 se sont fait piquer.

Certains chez moi ont essayé les gros leurres mais il faut du matériel adapté même pour la verticale et on y perd en confort. Peut être pêchons-nous trop petit, trop léger, pas assez profond.

sandre 71 torcy du 180513 (7)

 

Nous cherchons les gros sur les postes des petits

les observations de plongeurs accréditent peu ou prou la thèse que les poissons comme les sandres vivent en troupes  composées d’individus d’ environ la même taille.  Nous les cherchons habituellement sur les plateaux, les hauts fonds et nous prenons des poissons de 40/50 la plupart du temps, voir même de plus petits.  Il nous faudrait nous éloigner et pêcher plus creux, plus loin afin de chercher les plus gros. Le sandre est un cousin de la perche et avec cette dernière on trouve les belles à l’ écart des petites, peut être est-ce pareil pour le sandre ?

sandre du 110613 (24)

 

Les petits sont tellement nombreux et affamés qu’ils attaquent en premier.

J’ai entendu ça aussi, il y a tellement de petits, le sandre se reproduit tellement que ceux ci sont affamés et sautent vigoureusement sur tout ce qui bouge.  Les jolis poissons n’auraient plus le temps de mordre  ou ne croqueraient plus que leurs jeunes confrères…. Peut être, bien que je n’adhère pas totalement à cette vision je me doute qu’un sandre de 80 ne se gênera pas pour boulotter des petits 20 cm en nombre.

sandre panneciere  110715 (4)

 

Les gros ne sortent que la nuit

Théorie qui fut longtemps l’ apanage de ceux qui les recherchent, les sandres nocturnes alimentent les discussions au bord de l ‘eau.  On le sait, de beaux sandres attaquent la nuit sur des lignes que certains carpistes amateurs de filets de sandre tendent discrètement au vif.

Nombre de récits font état de sandres dans peu d’eau  la nuit qui traquent les gardons ou les alevins, leur yeux brillent lorsqu’on éclaire avec une frontale.

Il est possible que les gros se cachent au fond de reliefs inextricables le jour et attendent la nuit, ça expliquerait pourquoi en fleuve on prend plus de gros lors des crues et en plein jour lorsque les sandres sont poussés hors de leurs caches par une crue et que l’eau devient opaque.

sandre-90

 

Trop de prédation humaine sur les gros

Peu de pêcheurs envisagent cette solution mais la population de sandre et leur tailles respectives s’inscrivent dans une pyramide. Si on prends 50 sandrillons en nokill et qu’on en garde un seul de 90 cm il est clair qu’on aura enlevé l’un des 20 poissons de 90 cm et qu’il restera des centaines de poissons pas maillés. Il suffit d’ assister à une pêche de grand lac pour constater qu’il y a bien moins de grands sandres que de petits ! Mais normalement, l ‘année suivante un autre aura grandi et aura pris la place ?

sandre-cathy-vassiviere-2016-6

 

Les bracos, les maladies,  l’ appauvrissement génétique

Quand les pêcheurs ont épuisé toutes les hypothèses ils se retournent toujours sur les bracos, les hypothétiques bracos qui pillent nos plans d’ eau. Pourquoi pas, même si je pense que c’est de l’ ordre du fantasme.

Reste les maladies ou un appauvrissement génétique menant au nanisme ?  Là aussi j’ai des doutes. Les maladies sont rares et les sandres ne sont pas aussi prolifiques que les perches. Je n’ai jamais constaté en pas mal d ‘années de pêche de densités impressionnantes de petits sandres de 15 cm.

superbe sandre de Pannecière pris en verticale

 

J’aurai bien une solution à cette question. Étant donné que la population de sandre et leur taille s’inscrit dans le schéma pyramidal, il y aura donc de moins en moins de plus en plus gros… Clair non ?

Etant donné que la surface d’un plan d’eau est limitée, ça implique que sur une surface donnée on ait  plus de petits et de moyens qu’un tout gros.  Les gros grossissent aussi moins vite et sont moins voraces que les petits, peut être se nourrissent il différemment ?  La réponse est que pour prendre  des gros il faudrait spécifiquement les chercher, à des heures aux extrémités légales de la journée, sur des zones qu’on n’aurait pas imaginé pêcher, comme la récente technique de la pélagique.

Avec ça si ça ne marche pas c’est que vraiment il y a un mystère avec ce poisson. Bon courage dans votre recherche. Moi je vais me contenter de la taille normale !

Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

50 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour Planète Carnassiers, 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre L'Esoxiste sur Google+ et esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Editorial - Coup de gueule, réflexions diverses. Bookmark the permalink.

20 Responses to Sandre : Pourquoi ne prend-on que des petits ?

  1. Yoann says:

    Les gros poissons en général ne sont ils pas difficile à prendre ?

    Coins à Gros poissons = rareté, un peu comme les coins à Champignons.

    Même si j’y connais pas grand chose, mais le bon sens nous dicte que la taille du leurre peut jouer sur certains moment mais pas que, il faut savoir les pêchers… Avoir le coin précis (j’insiste sur ce point) où pêcher du gros… et plus qu’a tenter au leurre / taille / couleur / technique adapté. En plus la pêche du Sandre est réputé plus difficile que celle du Brochet, et je pense donc que la pêche du Gros Sandre est une spécialité de haut NIVEAU.

    Vers Rennes, jusque dans le centre ville, notamment près des piles de ponts, Il est prit quelques beaux spécimens de Sandres aux leurres, mais très peu d’info filtre à ce sujet et même les photos sont flouter, plus difficile encore de trouver quelqu’un pour enseigner comment les pêcher… la meilleur solution est peut être qu’a force d’essayer cela viendra, et ce jour là ? Le pêcheur sera heureux et fier de son coup de ligne :)

  2. Greg says:

    Bonjour Sylvain, merci de remettre certains holibrius en place…
    Moi j’ai vu des échos vraiment détachés sur le fond à Chaumard cet été dans douze mètres d’eau et je n’ai pas mouillé mon finesse en en six pouces par peur d’abimé un éventuel poisson…
    J’ai vraiment eut l’impression de voir des beaux carnassiers, de beaux arcs…
    Je crois plus à la vibration ou plus précisément au signal donné à la ligne latérale du poisson qu’à la taille du leurre…
    Ayant pris des brocs de plus de quatre-vingts avec une mepps numéro deux…
    Le débat reste ouvert…
    Bonjour à la team.
    Greg.

  3. Tibo says:

    Pour moi qui pêche dans l’Hérault, sur le lac du salagou notamment, ces dernières années il se fait beaucoup de poissons, mais de petites tailles…
    Le passage de 40 cm à 50 cm va je l’espère, permettre d’y remédier car ce poisson, dés qu’il atteint la maille est trop souvent gardé.
    Mais je pense aussi qu’il s’habitue à être souvent pêcher de la même façon par tout le monde et à la longue, les gros sont méfiants.
    Un article sorti récemment par M.Tarragnat dans la pêche et les poissons évoque ce phénomène, et il semblerai que chercher le sandre en verticale avec des gros souples finess’ de 20 cm et plus déclencherait des attaques de poissons plus gros…
    Heureusement, la pêche n’est pas une science exacte, et c’est ce qui la rend passionnante !

  4. JOJO l'Affreux says:

    Si Sylvain se contente de la taille normale,moi je me contenterais simplement de ce qui veut avoir l’amabilité de mordre à ma ligne ?

  5. pikefisher says:

    80% des sandres maillés du Morvan qui sont pris finissent au congel, elle est tout simplement là l’explication, alors oui tant qu’ils ne font pas la taille légale ils ont la vie sauve… et encore… c’est pour cela que progressivement la taille légale et des quotas sont mis en place, pas pour la mortalité naturelle ou en raison du cannibalisme ou des cormorans

  6. Jeff says:

    à Patrick Billion , l’autre gros con c’est mon pote , tête de noeud , il bosse à la fédé , et toute l’année il oeuvre avec ses collègue pour que ta pêche soit meilleure pôvre tâche ; alors un peu de respect toi qui te contente de te servir

  7. Lesfilmu says:

    Lesfilmu,
    La pêche de ce poisson me fascine, mais je suis un newbie sur sa traque.
    Cependant, il me semble qu’on peut intégrer plusieurs choses, basées sur ma maigre expérience et sur mes nombreuses lectures livresques et vidéos.
    C’est un poisson grégaire quand il est en phrase alimentaire, y compris les gros, mais les gros sont plus solitaires quand ils sont en phrase de repos.
    Les groupes sont de taille relativement homogènes, et les groupes de « petits » sont plus nombreux et mobiles que les groupes de gros.
    Je suis convaincu que selon le moment, ils ne se traquent pas de la même façon, ni aux mêmes endroits ni avec les mêmes techniques/leurres.
    Or, quand je regarde autour de moi ou dans les reportages sur les chaînes diverses de pêche, 90% des gens le pêchent de façon très similaire. Les sacro-saint LS 4″, avec des animations plus ou moins statiques, en verticale ou diagonale la plupart du temps.
    Un copain m’a mis une mine un jour en pêche du bord, au coucher du soleil, en le pêchant en linéaire pour avec un shad de 17cm sur TP de 30Grs ramené pleine balle en pleine eau à environ 1m sous la surface… 76-77 en 10mn sur le même spot, que perso je grattais au raz du fond sur TP de 7Grs et le sempiternel 4″… En vain.
    Mon avis, même faiblement éclairé, c’est qu’on prend les petits quand on pêche des techniques qui font bouger les petits mais que les gros demandent d’autres approches, à d’autres moments et d’autres endroits. Il faut commencer par accepter moins de touches, plus de capots, prendre des risques, quoi…
    Les hollandais qui cherchent les gros les prêchent très différemment, en général en pélagique et avec des leurres beaucoup plus gros, le standard étant plus 8″ que 4…
    Mes 2cts.
    Lesfilmu.

  8. Hervé71 says:

    Le gros sandre est un opportuniste , il se nourrit essentiellement de poissons tués et laissés sur le fond par ses congénères plus petits , c est pour cela qu il est difficile de le prendre ni plus ni moins , les plus petits , plus nombreux font le boulot ! On le constate en pêchant au posé avec une multitude de départ et de lâcher , le sandre adore tuer ses proies et les laisser pourrir sur le fond pour les manger plus tard , les gros en profitent , ils profitent aussi des poissons mourant de maladie et de tous les poissons usagés que vous , pêcheurs , balancés a l eau a la fin de la journée ou au cours de la partie de pêche , moi au contraire je les garde pour les congeler et pêcher avec ! 😉

    • Lesfilmu says:

      Salut,
      Répéter au fil des ans des trucs totalement faux et jamais démontrés n’en fera jamais une vérité…
      Lesfilmu.

      • Hervé71 says:

        Et n être pas soit même un sandre ou n avoir rien étudié sur ce poisson ne nous donnera pas le vrai du faux , ton analyse plus haut est fortement crédible et je ne la critique pas , moi , toutes les hypothèses sont bonnes a prendre , la vérité est souvent plus simple qu il n y parait ! 😉

  9. David timeo Lola datilo says:

    Bonjour à tous jai pris beaucoup de sandre dépassant les 90 1m 1 m 02 1 m 04 au fil de toute c’est année j’ai constater une règle d’or pour les gros j’ai mis 15 année à comprendre leur fonctionnement !!! Je vous assure qu’il soit t très intelligent et quil ne font rien au hasard!!!

  10. Dealamo says:

    Gros sandre pour moi avec une seule technique le mort pose !! Appât de 20cm min et longue attente surtout par périodes de crues

  11. magic says:

    Dans la pêche du sandre je me qualifierais d’amateur éclairé, loin de l’hyper spécialiste, mais assez technique pour le chercher spécifiquement.
    J’en prends moins d’une vingtaine maillés par an avec souvent un big fish dans les 65/70 (record à 88)
    je suis personnellement convaincu que les bancs de sandre ne se mélangent pas entre poissons de génération différentes (ou alors en de rare occasion).
    J’ai le souvenir d’une pêche en float en lac dans 8m de fond sur l’ancien lit d’une rivière de 10m de large, sur une des berges que des sandrillons et des perches sur l’autre que des sandre de 60/70.
    Sur le fait de ne viser que les plus gros, je pense que comme les autres espéces (perche et broc) il faut mettre la bouchée ! et vraisemblablement ralentir ses animations , je ne vois pas un sandre de 90 suivre sur 5m un leurre comme le ferais un bec !
    je pêche dans un département ou des gros sandres sont existants.
    il y a déjà une vingtaine d’année lors d’un pollution 2 sandres avaient été congelés afin de faire une photo avec la presse locale, ils faisait 1.21 et 1.23 ! dans une rivière de 25m de large et rarement plus profonde de 2.5m !
    Encore il y a une dizaine d’année lors d’une vidange d’un étang d’une dizaine d’hectare d’une moyenne de 1m de fond, il s’était récupéré 600kg de sandres dont un spécimen de 1.23
    (il me semble)
    par chez nous un sandre 90 n’a rien d’exceptionnel et depuis 2/3 saison on entends parler de spécimems métrés.
    Nous savons donc que les gros existent, à nous de trouver les solutions pour les leurrer .

  12. Lionel F. says:

    Salut Sylvain ;
    étonnant que ton article n’ait pas entraîné plus de réactions…
    Un facteur me semble vraiment important, c’est la clarté de nos eaux ;
    j’ai souvenir d’un vieil article dont l’auteur attaquait ses pêches avec le fameux disque de Secchi, qui donne une idée de la transparence de l’eau. Ses résultats étaient éloquents, il prévoyait carrément ses réussites…
    Or je constate que nos rivières sont (de plus en plus ?) claires voire cristallines en automne/hiver et là, franchement, si t’es pas un lève-tôt ou un couche-tard, c’est coton…
    Manque d’eau + absence de courant + transparence = prise de tête ou prise de kikis !

    Lionel

    • Clément says:

      Salut Lionel.
      C’est en effet un constat qui a été fait sur le lac du Bourget. Avant on y péchait le Sandre du bord (à ce qu’il parait) maintenant presque plus personne ne le recherche car il est trop rare.
      L’eau de ce lac est de plus en plus clair avec la dépollution qui est faite en amont. C’est peut être un début de piste.

  13. Le regulateur says:

    Bonjour, il est vrai que prendre un gros sandre est rare! Un très gros brochet aussi! Une maman perche également, et ne parlons pas d’une truite de plus de 40 dans nos rivières du coin! Alors que tout ces monstres hantent nos eaux morvandelles! Cela prolonge le rêve de toucher un tout gros carnassier, le jour où tu le prends tu est le plus heureux, et le héros du jour! N’est ce pas? A plus! ☺

  14. billion patrick says:

    moi perso je pense que l’autre gros con qui tient ces deux gros sandres avec les bassines derrière lui n’y est pas étranger a la diminution et encore il ne vous montre pas les non maillés qui sont cachés ; qui sont morts depuis la veille !!! et certains te font chier avec des remarques aux pecheurs qui veulent en garder quelques uns !!!!

    • Bonjour Patrick, l’ autre « gros con » comme vous dites est l’un des pêcheurs pro qui avait été mandaté pour pêcher la vidange de Pannecière. la photo me paraissait suffisamment claire avec les caisses de poissons en arrière plan. Il n’y est pour rien, il fait juste son boulot.

  15. jeff says:

    Cette hiver je vais tenter du 7 pouces que ça soit en linéaire ou verticale, marre des petits.En même temps je me dis ça tout les ans et je restes en 4 pouces pour être sûr de faire du poisson ;)))))))))
    jf