Pollution de L’ Yonne, quelques nouvelles
avatar

Pierre-glissotteHier a eu lieu une réunion entre les services de l’état, les maires des communes concernées et les AAPPMA au sujet de la pollution de l’ Yonne.

JB Dioux, président de l’ AAPPMA « la truite Morvandelle » a bien voulu m’éclairer sur divers points.

Il avait été décidé de vider doucement ce barrage en profitant justement des fortes chaleurs qui allaient aider à la fixation des boues, sauf que personne n’avait pensé à un orage.

C’est justement un orage qui a fait gonfler un ruisseau, charriant des boues sur la grille d’évacuation et la faisant céder, par le fait le lac s’est vidé très vite emmenant avec lui les boues sur plusieurs kilomètres.

Voici une photo en aval de Corancy, soit au moins trois kilomètres après le barrage, édifiant non ?

image JB Dioux

image JB Dioux

 

Selon les autorités, les boues de surface ne contiennent aucun polluant donc il ne sera rien fait  que de laisser s’écouler la rivière qui retrouvera d’elle même sa pureté. Par contre des analyses sont en cours concernant des boues de fond prélevées en divers endroits du barrage, s’il s’avère que celles ci contiennent ou des polluants style PCB ou métaux lourds, le barrage serait refermé et les boues extraites mécaniquement. Rappelons que ce barrage servait à une usine de fabrication de semelles en caoutchouc, et en vulcanisation on utilise des produits chimiques.

la rivière coule marron depuis une dizaine de jours et tout est colmaté, les invertébrés, la flore subaquatique, les poissons, tout est foutu….Cette eau se jette un peu plus loin dans Pannecière, à coté d’un camping, sympa !

Lors de la dernière catastrophe sur la Dordogne, l’info avait été relayée partout ou presque. Je m’en était aussi fait modestement l’écho. Là j’ai l’impression de prêcher dans le désert. Tout le monde est il en vacances, la presse quotidienne régionale est elle en grève ????

Voici la photo du barrage prise aujourd’hui, comme vous le voyez, des boues il en reste encore beaucoup.  Et qui devra rempoissonner, nettoyer ? Encore nous, les pêcheurs !

Pierre-glissotte

image JB Dioux

 

 

Gardez la pêche et partagez cette info SVP pour que cette catastrophe ne soit pas une anecdote estivale.

 

 

About sylvain l'esoxiste

50 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour Planète Carnassiers, 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre L'Esoxiste sur Google+ et esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in informations diverses pêche and tagged . Bookmark the permalink.

8 Responses to Pollution de L’ Yonne, quelques nouvelles

  1. TT says:

    Un orage ne fait pas céder une grille de cette taille tout seul. Le fait de forcer pour l’ouvrir à contre courant alors qu’elle est obstruée oui en revanche. Ca ressemble plus à une fausse manipulation. Maintenant que les boues du fond sont en partie dans Panneçière, on va enfin avoir les résultats pour savoir si elles sont polluées, c’est ce qui s’appelle avoir le sens du timing.

  2. Hervé says:

    Aux infos ils préfèrent parler de conneries de bobos que de parler de chose utile , je tombe a chaque fois les midi sur france 3 Bourgogne et ils ne parlent que de spectacles a la con et de conneries en tout genre en quelques minutes , jamais de vrais infos ! On est vraiment gâtés !!!

  3. JiS says:

    Je suis plutôt d’habitude réservé…..mais….
    Comme d’hab!!!!
    Je pense qu’on ne nous dit pas tout….comme dirait une comique célèbre…..
    en gros!!!!!…. »on s’fou d’not gueule »….comme souvent….

  4. Droopy says:

    Ok un orage c’est pas de chance mais en août c’est pas insoupçonnable quand même. Et sur les bulletins météos faut regarder la carte de France accessoirement, pas que la miss.
    Bref protocole pas du tout maîtrisé pour une opération aussi délicate. La cata aurait facilement pu être évité j’ai l’impression.

    • Je suis aussi de votre avis

      • François says:

        Juste une précision, le barrage ne servait qu’a produire de l’électricité, l’usine de caoutchouc était située 2km à l’amont.Nous AAPPMA nous avons essayé de faire une synthèse que nous t’avons transmis,nous avons transmis également l’info au Journal du Centre qui devrait faire un article et les mêmes infos figureront sur notre site internet.Au fur à mesure de l’évolution du dossier nous tiendrons au courant les pêcheurs.
        Je pense qu’il faudra laisser le nature reprendre ses droits, que les Truites sauvages de l’amont et des affluents recolonisent le secteur touché,il n’est pas question de déverser des alevins de pisciculture.
        Des aménagements de seuils, pour faciliter la migration des Truites vers les zones de frai, à l’amont et sur des ruisseaux étaient prévu, il faudra accélérer les travaux.Une précision également, la quasi totalité du linèaire de l’Yonne entre Pierre Glissotte et Pannecière est privé, c’est à dire soit interdit aux pêcheurs, soit réservé à quelques un, soit accessible moyennant une redevance versée à la Sté privée de pêche de Corancy.Malgré tout dans le cadre d’une gestion globale de la rivière, l’AAPPMA et la Fédé 58 mettrons tout en oeuvre pour redonner ses lettres de noblesse à cette portion de l’Yonne

      • truiteur63 says:

        bien d’accord avec vous !