Une ouverture 2017 placée sous le signe du joli sandre
avatar

ouv 2017 torcy46L’ouverture du brochet c’est l’ouverture du brochet, pas des autres poissons, et la team le pêche en conséquence, c’est à dire leurres métalliques ou big baits sur les bordures et cette année ce sont les sandres qui ont décidé de mordre à la place des brochets.

Devant les conditions météo annoncées franchement mauvaises, notre sortie initialement prévue au Grand Large s’est faite en local, à Torcy (71).  Nous avions décidé d’y passer la matinée sous la pluie et le vent mais l’eau du ciel et maître Éole ont posé à lapin à Météo Blue…

Nous avons donc mis à l’eau à 05h45 à une demi heure de chez nous, pensant revenir trempés et quasi brecouilles. Les abords de la mise à l’eau étaient encombrés avec au bas mots au moins dix véhicules avec remorques garés, à croire que tout le monde avait eu la même idée que nous.

ouv 2017 torcy17 ouv 2017 torcy18

 

Nous filons sur la zone des bois noyés où les brochets se terrent dans 1.5m de profond sur une zone immense  où les aulnes et les saules poussent dans l’eau. Comme d’hab j’attaque  une pointe en balançant un bon gros chatterbait Illex Crazy crusher qui ne plonge pas trop et ne s’ accrochera pas. Cathy et patoche attaquent au spinnerbait pour ces coins qui sont des zones à accroches.

Ca ne tarde pas pour moi et Cathy puisque nous ressentons une touchinette au bout de 15 minutes de pêche. Deux pêcheurs aux vifs sont installés à coté et m’obligent à les contourner pour poursuivre ma dérive. Une fois installé de nouveau, au bout de quelques minutes Patoche annonce attelé. Au vu de la courbure de la canne et du combat j’ai un doute sur le brochet et c’est finalement un sandre de 67 qui arrive à l’épuisette.

ouv 2017 torcy52 ouv 2017 torcy03

 

Le sandre à gobé le spinnerbait au fond de la gueule et il pisse le sang, un mâle sur son nid dans un endroit improbable… Alors qu’il tente de décrocher son poisson et en attendant de reprendre la dérive, je lance juste à coté le long d’un arbre noyé et moi aussi j’ attele un sandre.

A peine à  10m du premier c’est un autre sandre de 69 sur son nid, vu la couleur charbonnier qu’il arbore. Coups de tête, sensation de lourdeur et combat plutôt bref. Là aussi le leurre est plus que coffré et le chatterbait est pris dans les arcs branchiaux, le poisson pisse le sang.

ouv 2017 torcy04 ouv 2017 torcy05 ouv 2017 torcy55

 

Nos pêcheurs aux vifs sont dépités, eux qui sont là depuis l’ aube, 2 poissons en 3 minutes à 20m d’eux… Nous quittons les lieux ayant compris que cet endroit pourtant boisé est une frayère. Je me déplace de 100 m et nous continuons les bordures sans succès.

Vers 08h00 je me décide à traverser la queue de l’ étang pour une zone qui plonge plus et sous des branches basses, le poste typique à bec, je me prends alors une châtaigne correcte. Au vu de la touche et du combat c’est encore un sandre mais un plus joli, cette fois ci c’est un 76 cm qui me donne l’occasion de bien dépuceler ma nouvelle canne Ricard par Morvan Fishing rod. Il aura mordu aussi au Chatterbait Illex et là encore ce poisson pissait le sang.

ouv 2017 torcy20 ouv 2017 torcy23 ouv 2017 torcy27

 

La dérive le long de la bordure nous emmènera rencontrer nos vieux amis les Carnapéro avec qui nous partageront le Saint Véran. Eux ont fait un sandre au drop vif et leurs amis qui pêchent sur le lac ont aussi fait du sandre. Les brochets sont aux abonnés absents.

ouv 2017 torcy30

 

Je tente la pleine eau au big bait durant une demi heure sans succès pour finalement terminer la matinée sur les bordures  où enfin Cathy pique un poisson. C’est encore un sandre et un joli de 70 cm qui lui aussi gardait son nid et à engouffré un chatterbait.

ouv 2017 torcy16 ouv 2017 torcy31

 

Nous terminons cette matinée avec quatre sandres, sans les chercher et aucun brochets. Que ce soit en bordures ou en pleine eau, les becs avaient la gueule clouée. Dommage pour ces sandres encore sur leurs nids alors que l’eau était à 13.5 ° et que leur fraye était sensée être finie depuis deux semaines chez nous.

ouv 2017 torcy34 ouv 2017 torcy36 ouv 2017 torcy49

 

Merci de nouveau à Météo France et consorts, grâce à leurs prévisions erronées nous auront laissé tranquille les becs du Grand Large pour toucher du rayé chez nous. La semaine prochaine, direction Sarrans dans le Cantal où ils devraient  être présents et faire plier le carbone de nos cannes.

Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

53 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in reportage de pêche and tagged , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.