Le moulinet Vanquish FB de Shimano
avatar

Nouveauté 2019, le Vanquish FB de Shimano reprend à son compte la plupart des innovations du Stella pour les offrir sur un moulinet un peu moins cher et là, cerise sur le gateau, on dispose du moulinet le plus léger du marché, une vraie plume.

Shimano arrive toujours à m’impressionner et la plupart du temps là où je l’ attend le moins. Cette fois ci c’est la légèreté extrème qui arrive avec ce moulinet. La première fois que je l‘ ai déballé je me suis dit « non, c’est pas possible, ce truc ne pèse que dalle ! » et effectivement avec un poids de 155 g on croirait avoir un jouet en main, ce n’est pourtant pas un jouet mais une arme de précision.

Passé l’étonnement du poids j’ai été agréablement surpris par l’équilibre, la finition discrète, la qualité de rotation, le bruit du pick up…. Enfin presque tout, tant est si bien que ce moulinet que j’avais commandé pour offrir à Madame, j’ai pensé longuement le garder pour moi !

Découvrons ce petit bijou, certes cher mais qui vous laisse un sourire sur les lèvres lorsque vous savez qu’il est à vous.

 

Le Vanquish FB est le second modèle de la série débutée il y a quatre ans avec le FA. Ce moulinet propose 11 roulements S AR-B, c’est-à-dire des roulements inox protégés très haut de gamme qui rendent ce moulin compatible avec la pêche en mer.

Je vous passe les termes techniques du genre « hagane » ou autres noms d’oiseaux pour préciser qu’il dispose de peu ou prou de toutes les innovations du Stella. On peut donc se dire qu’on en a pour son argent et que ce moulinet ne sera pas à jeter à la poubelle même après 10 années de bon et loyaux services.

 

Ce moulinet dispose d’un bâti en magnésium, et d’un rotor mis au point pour maximiser la rigidité. Le ratio est de 6,0/1 pour un TMV moyen de 89 cm ce qui le dispose plus pour les leurres en  linéaire qu’à gratter.

Le frein n’est que de 4 kg ce qui peut paraître peu par rapport à la mode actuelle des freins de 7kg mais un frein de 4 kg supportera largement le combat avec nos carnassiers les plus courants et sortira tranquillement un brochet d’un mètre sans problème.

 

La bobine est en alu massif avec quelques ouvertures sur les flancs, elle est assez fine mais solide et est étudiée pour la tresse (modèle shallow) évitant l’usage du backing.

La manivelle en CI4+ est monobloc et ne se replie pas sur le côté ce que je trouve dommage pour le transport néanmoins de cette façon on évite une articulation source de jeu ou de vibrations. Cette manivelle se visse directement sur la roue de commande, là aussi plus de jeu comme par le passé.

 

A l’usage il s’est révélé parfait, il a sorti quelques poissons depuis deux mois sans que son frein ne soit pris en défaut. Le pick up n’a jamais eu de raté et en verticale ou en drop shot, son poids riquiqui est appréciable. A la balance de précision, équipé de sa tresse elle indique 158g contre 206g pour le Stella lui aussi en taille 2500.

 

Étonnamment la taille 2500 parait  plus petite que la taille 2500 d’un Stella, ce n’est pas un effet d’optique mais il semblerait que ce 2500 soit en fait plus un 2000 mais peu importe la taille pourvu qu’on ait les sensations.

Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

53 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Cannes et moulinet spinning, Equipement du pêcheur, informations diverses pêche, Nouveautés et catalogues and tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.