Le gilet de sauvetage Certec Sillage
avatar

Mon coéquipier Patoche a décidé de changer de gilet de sauvetage, un modèle classique Pilot Plastimo manuel pour un modèle automatique Sillage de la marque française Certec.

Si son choix s’est porté sur cette marque c’est parce qu’elle est française mais surtout elle équipe VNF ainsi que les forces militaires et de sécurité du pays, un gage de sérieux.

Certec est une société familiale implantée près de Lyon qui fabrique elle-même ses gilets dont une très grande partie des composants sont manufacturés. Elle propose des gilets étudiés spécialement pour les pêcheurs qui ont besoin d’une grande aisance dans leurs mouvements.

Ce gilet « Sillage » est de forme cravate, il ne généra pas au niveau des coudes lorsque vous allez lancer ou combattre un poisson. Il est constitué d’une housse en cordura dont vous pouvez choisir la couleur.

 

Le système de gonflage pour gagner de la place est inséré dans un espace dans le dos. Ainsi sur le devant vous n’avez que l’épaisseur des chambres de gonflage.

 

Au gonflage, la housse s’ouvre via des scratchs Velcro sur l’extérieur latéral. Bien que ce gilet soit automatique il dispose d’une tirette placée assez haut sur la housse et facile à trouver même en cas de panique.

 

La flottabilité de cet accessoire est de 150 newtons, là aussi rien que du classique et réglementaire.  Ce gilet est livré avec une sangle sous cutale, la sangle abdominale se ferme via un bouclage sécurisé facile à ouvrir d’une seule main.

 

Bon point avec cette sangle qui en partie dorsale s’agrandit pour devenir une ceinture lombaire. La partie qui frotte le plus la nuque de ce gilet est doublée de jersey, il aurait été approprié de continuer cette doublure sur les côtés du cou, car le cordura n’est pas très agréable lorsqu’il frotte la peau.

 

Niveau ergonomie c’est parfait, ce gilet se fait oublier en un rien de temps, il s’enfile vite et se retire vite. En facade on dispose d’une pochette fermable par zip dans laquelle on pourra ranger une petite lampe étanche ou un bâtonnet de Cyalume, voir un sifflet.

Cet accessoire de sécurité à ne pas négliger est aussi livré avec son sac de transport qui ne tiens pas beaucoup de place. Ce gilet respire la solidité et la finition ne souffre aucune critique, il y a même l’étiquette pour bien vous rappeler quand le faire réviser (changer la bouteille de gaz).

 

En conclusion un très bon produit dont le tarif avoisine les 175 euros, certes c’est plus cher qu’un gilet basique mais si la Gendarmerie, la Police, l’ armée, VNF, et autres ont choisi cette marque c’est parce qu’il y a de bonnes raisons.

 

Gardez la pêche

Visitez le site de Certec et son gilet « Sillage ».

 

About sylvain l'esoxiste

52 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour Planète Carnassiers, 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Autres matériels, Equipement du pêcheur, Moteurs et accessoires, nautisme pratique, pêche and tagged , , . Bookmark the permalink.

8 Responses to Le gilet de sauvetage Certec Sillage

  1. Yoann says:

    Merci Greg, je prend note 😉

  2. frederic says:

    le mécanisme dans le dos n’est t’il pas gênant quand on utilise un float et que son dos est en appuis sur le dossier toute la journee ?(pas sur)
    apres que la gendarmerie et autres l’utilisent c’est surement du a un appel d’offre passé par l’etat qui a ete remporté par la société en question.
    aujourd’hui ils portent se modèle de cette marque mais au prochain appel d’offre……….

  3. Olivier says:

    Question à 2 boules :

    Quand ça se gonfle brusquement, si la sous-cutale est bien ajustée, ça ne t’écrase pas les balloches ?

    Je sais que la question peut paraître aussi saugre que nue 🙂

    amitiés

  4. Yoann says:

    Salut Sylvain: Est ce que ce gilet est adapté pour un utilisateur en float tube ?
    Je ne sais pas si un gilet est recommandé en float…

    Et tous les combien dois on faire vérifier la bonbonne de gaz ?

    Yoann

    • Bonjour
      Pour répondre il faudrait que je pêche en float et je ne pratique pas. Les recharges de gaz se changent préventivement tous les deux ans

    • Greg says:

      Je pratique en float depuis de nombreuses années et je peux te dire qu’un gilet est toujours recommandé, notamment si tu pêches seul et encore plus si l’eau est froide.