Le coin du débutant : La tête de ligne fluoro
avatar

logo coin débutantLa pointe fluoro ou tête de ligne est arrivée il y a quelques années portée par Sylvain Legendre et quelques autres compétiteurs qui reprochaient à la tresse son manque de discrétion dans les eaux claires des lacs alpins.

Ils ont donc utilisé une technique assez ancienne qu’on trouvait chez les pêcheurs au big game fishing avec l’utilisation d’un long bas de ligne renforcé.

Je ne sais pas qui a été le premier à monter un tel bas de ligne mais l’idée était excellente pour d’autres raisons que la discrétion.  Le fluoro étant dur à effilocher en plus d’être très discret, rappelons que son indice de réfraction  est très proche de celui de l’eau,  il permettait de pêcher dans les zones tapissées de rochers coupants ou de moules zébrées.

hyper-fluoro-1

 

Dernier argument relatif à son utilité, c’est un produit qui vibre bien moins que la tresse et qui absorbe les vibrations de cette dernière. Il suffit d’avoir navigué un jour de vent avec des cannes au repos et la tresse tendue pour entendre le sifflement important généré par la vibration, il doit en être de même sous l’eau.

A titre perso, j’utilise le principe des têtes de ligne en fluoro sur une grand majorité de mes cannes, sauf celles destinées au power fishing lorsque j’utilise des cranks ou des spinnerbaits, je me mets qu’un bas de ligne en fluoro de 100 centièmes  mais de 40 cm, j’estime que cela suffit.

nitlon dfc ygk (6)

Le seul désavantage de la tête de ligne qui me vient à l’esprit est le satané nœud de liaison entre la tresse et le fluoro.  Désormais on trouve de plus en plus de cannes équipées de micro anneaux  et le bruit que fait le nœud en passant dans les anneaux nous fait craindre le pire.

J’ai depuis longtemps adopté un nœud qui me convient bien et qui s’il est bien réalisé (au calme dans son garage en s’appliquant) donne un nœud qui pourra durer la saison entière, voir plus.

Ce nœud c’est l’ Allbright que vous retrouverez dans cette vidéo.

 

L’important est de déjà bien serrer ses spires en les réalisant et de faire un aller de 5 tours et un retour de 5 tours minimum. Si vous ne faites qu’un aller de 10 tours, votre nœud va lâcher à la traction.

Une fois finit et bien serré, il convient avec les ongles du pouce et de l’index de rapprocher les spires avant de couper les excédents.  On terminera cette tête de ligne par une agrafe ou un nœud de jonction pour un bas de ligne en gros fluoro.

Concernant la longueur idéale, deux écoles s’affrontent, celle des partisans extrêmes de la discrétion avec u ne pointe minimum de 4m et celle pour qui 2m suffisent. Là encore c’est une affaire de goût personnel mais je préfère une longueur de 4m.

tetujin brochet (1)

Dernier point : le diamètre.   J’ai opté pour 4 tailles : le 20 centièmes pour les cannes UL et L, le 25 pour les cannes ML et M et le 30 pour le MH ou le M en milieu encombré.  J’ai même du 40 centièmes que je réserve pour les montages à gros brochets sur de gros shads.

Certains, comme mon coéquipier Patoche ne les emploient pas, il n’y croit pas et il a pourtant de bons résultats, en plus une tête de ligne c’est deux nœuds en plus qui fragiliseront la ligne. Perso , j’y crois et je préfère optimiser mon montage…

Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

49 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique. Suivre L'Esoxiste sur Google+
This entry was posted in le coin du débutant. Bookmark the permalink.

13 Responses to Le coin du débutant : La tête de ligne fluoro

  1. Nicolas says:

    Bonjour à tous,

    Moi j’ai adopté le nœud Peixet, la pointe formée par ce nœud, fait qu’il passe très bien dans les anneaux, même les plus petits avec des lancés appuyés, et nylon simple, je n’utilise plus de fluoro, je n’ai pas remarqué de différences notable par rapport aux nombres de prises.

  2. marlin says:

    le fluorocarbone, perso j’en suis revenu, ca fait 4 ou 5ans que je l’ai banni de mes montages.

    Je continu d’utiliser des têtes de ligne mais je suis repassé au nylon.

    Je peche même le tassergal et barracuda au vif, et j’utilise du nylon 100/100 Asso acheté 4,50€ les 100m chez décat, et ca tient vraiment pas mal, et à ce prix j’hésite pas à refaire le bas de ligne au moindre signe suspect.

    Pour la pêche aux leurres, j’utilise le plus souvent du 25/100, environs 3m juste assé pour avoir un enroulement complet sur le moulinet lors de lancé, et là encore pas de problèmes.

    Pour les pélamides j’utilise du 40/100 mais plus cours pas plus de 50cm.

    Pour moi le fluoro c’est un pur produit marketing, on nous l’a vendu comme un fil révolutionnaire… peut être dans certaines situations mais j’attend encore de voir une différence sur le nombre de touche… et ca fait quelques années que j’attend.

    pour moi les avantages du nylon sont:
    – en premier le prix, pour le prix de 25m de fluoro on a 100m de nylon haut de gamme.
    – son élasticité, encaisse beaucoup mieux les lancers que le fluoro en petit diamètre, et donne un soupçon d’élasticité a une ligne de tresse.
    – sa plus grande résistance à diamètre égal,
    -sa plus grande souplesse, qui par exemple pour les pêches légère aux leurres donne une apparence plus naturel aux leurres, ils sont moins bridés.

    Après concernant sa résistance à l’abrasion, pour mes coins de pêche ce n’est pas un critère de choix, et concernant son invisibilité…. là je suis vraiment pas convaincu de ce critère face aux poissons, surtout que vu que le fluoro est moins résistant en diamètre égal, il faut monter en diamètre par rapport au nylon donc la différence est encore plus faible.

    Tout ca pour dire, que le nylon est pas mort pour les têtes de ligne 😉

    concernant le nœud, j’aime le albright aussi, mais je fais 7 tours allé et 7 en retour et j’ai zéro problèmes.

  3. Lavarenne says:

    Depuis peu,je teste le nœud FG,ça a l’air solide et ça passe vraiment bien dans les anneaux mais,il faut le faire chez soi,bien au chaud sans « le stress de la pêche ».

  4. cedric says:

    Bonjour,

    merci pour cet article,
    ça fait quelques temps, que j’ai envie d’essayer,
    est- ce qu’il y a une marque qui sort du lot concernant le fluoro?
    laquelle utilisez vous?

    Merci
    Cédric

  5. Racois says:

    Bonjour Sylvain,
    Effectivement, le albright est un très bon noeud mais il m’a déçu plusieurs fois.
    Je vais essayé de m’expliquer: sur ce noeud, la pointe du fluro est de face par rapport aux anneaux, c’est elle qui passe avant la tresse, même très courte en la brûlant j’ai eu quelques soucis, elle bloquait dans mes anneaux ( assez fin )
    Depuis peu, j’utilise le noeud fg, assez long à réaliser je l’avoue et nécessaire de le faire consciencieusement afin de bien serrer les ligatures.
    Concrètement au noeud albright, la pointe est en arrière, donc impossible qu’elle se bloque et prenne un anneau au lancé, c’est un noeud qui coulisse à merveille, ultra resistant.
    Pour preuve, lors d’un accroc et que la casse s’impose, ce noeud n’a jamais laché.
    Dernier point positif, sur le allbright, le fluro est plié donc serré, sur le fg, la tresse est ligaturée autour du fluro (aucune torsion du fluro ). Je pense que c’est un petit plus et que le fluro est encore moins fragilisé.
    Je pense que vous le connaissez car il est loin d’être nouveau, mais testez le, vous ne serez pas déçu.
    Je ne sais pas si mon explication est claire mais il suffit de comparer les deux noeuds pour éclaircir mon idée..
    Cordialement,
    Luca

  6. rémi says:

    Arrêtez s’il vous plaît d’encenser sylvain legendre pour tous et n’importe quoi ! Je suis d’Annecy et je peut garantir que certains anciens « spécialistes » du broc n’ont pas attendu les « on se prends pour les rois de la pêche » de chez Pure Fishing pour le faire.
    Bref j’ai rien contre lui mais cette surexposition et le fait d’avoir l’impression de le mettre en avant comme le Roi des pêcheurs avec Mr hernandez me fatigue au plus haut point.

    • Peut être mais n’empêche que c’est lui au travers de vidéos et de son blog qui a démocratisé cela et on peut le remercier pour ça. Les autres pêcheurs de talents très discrets, eh ben, leur exploits resteront discrets.
      N’empêche que son palmares sportif parle pour lui aussi !!!!

  7. JACQUES says:

    Et ça tient avec seulement 5 spires aller et retour? j’ai eu beaucoup de déboires avec 15 tours en simple

  8. Fabien says:

    Bonjour Sylvain, concernant le nœud Allbright j’ai essayé cette saison ce noeud avec un aller et retour de 6 tours chacun mais j’ai trouvé que la tresse avait tendance a glisser au fur et a mesure, je suis donc retourner sur un noeud Allbright avec un simple Retour d’au moins 12 tours et plus de soucis.

    • J’ai eu le problème de la glisse (en allers simples) il y a quelques années, et les allers retours bien serrés ont résolus ce problème. ce nœud est franchement au top mais car il y a un mais, il fonctionne mal avec des diamètres approchants de tresse et de fluoro. Il semble que le diamètre du fluoro doive être supérieur de 10 centièmes pour bien marcher.