Le coin du débutant : Démarrer la pêche en verticale
avatar

La pêche en verticale garde une certaine aura de mystère, la plupart du temps entretenue par les pratiquants eux-mêmes. Lorsqu’on débute cette technique c’est bien l’hiver qui est la meilleure saison car évidemment le poisson est plus facile à localiser qu’aux beaux jours.

Voici quelques conseils classiques pour vous éviter de commettre des erreurs et de perdre du temps.

Vous venez de vous équiper de votre première barque et bien évidemment l’ envie de pratiquer la verticale vous démange le scion mais vous n’y connaissez rien, c’est bien pourquoi cet article s’ adresse aux débutants car les habitués n’y apprendront rien de plus qu’ils ne savent déjà, quoique ?

Le bon leurre

Si l’équipement canne moulinet est spécifique et relativement restreint pour les leurres à utiliser c’est autre chose car le choix est important. Dans l’ absolu on peut utiliser n’importe quel leurre souple, j’ai le souvenir d’une perche de 45 cm prise en verticale à Pannecière (58) prise avec un worm monté sur une tête plombée.

 

Pour autant pour démarrer restons dans le classicisme en utilisant des shads et des finesses. On reconnaît un shad mis au point pour la verticale à la souplesse de sa matière et à la mobilité de sa  caudale qui doit s’animer au moindre mouvement. Généralement, posé à plat sur le coté le battoir fera un angle de 90 ° avec le reste du leurre mais cette généralité n’en est qu’une parmi d’autres car d’excellent shads à verticale ont un battoir orienté à 45 °.  Le shad finesse à queue en v est aussi très efficace bien que peu utilisé en France, c’est dommage. Oubliez pour l’ instant les worms, slugs et créatures qui peuvent fonctionner mais restez concentré sur le classique shad.

Il existe une multitude de leurres dans des marques différentes, votre détaillant devrait vous renseigner au mieux car il sait ce qu’il vend le plus. Concernant les coloris et les tailles, choississez une couleur naturelle et une flasy, chacune en trois et quatre pouces pour le tout venant. Faite juste attention à ce que la tête soit  assez massive pour bien supporter les ergots de la tête plombée sans se déchirer

 

La bonne tête plombée

On va en utiliser deux types, la classique ronde en plomb et la tête sabot pour des animations très près du fond. La ronde va servir à animer le leurre au dessus du fond, jusqu’à 50 centimètres de ce dernier. Si vous n’avez pas de touches passez à la tp sabot et touchez régulièrement le fond  pour donner l’illusion d’un petit vif se nourrissant sur le substrat. Pour le grammage commencez avec 1g par mètre en moyenne, soit 10g pour 10m. Pensez à acheter quelques têtes lourdes, du genre 20 à 28g si le fond est important ou le courant plus soutenu car vous devez pêcher le plus verticalement possible pour que ce soit efficace.

 

Le bon endroit

Astuce n° 1, ne perdez pas des heures à prospecter, regardez comment pêchent les locaux ! Généralement les spécialistes connaissent bien le lac ou la rivière, il ne s’agit pas de les coller, ce qui est insupportable, mais de s’inspirer d’eux.

Vous arrivez sur le lac, mettez à l’eau et perdez un quart d’heure pour voir comment pêchent les autres et imitez les. Vitesse de dérive, taille et coloris du leurre, passez sur leur dérive juste pour voir la profondeur et le relief pour ensuite partir plus loin et trouver votre poste.

Certains sont jaloux et la majorité ne vous diront rien s’ils ne vous connaissent pas. Placez vous à 30m d’eux sur le coté, saluez les et regardez ce qu’ils font tout en faisant vos montages, c’est comme ça que vous en apprendrez le plus sans vous faire traiter de crabe ou de suceur de poste !

 

La bonne animation

Pas de secret, juste balader son shad au dessus du fond et lui donner de temps en temps un soubresaut. Variez la vitesse de dérive, le type de leurre, le coloris pour essayer de trouver ce qui fonctionne le mieux. J’ai le souvenir d’une vidéo où on voyait s’affronter à Villerest un champion hollandais qui pêchait très lourd et un français adepte de l’extrème finesse. A la fin on constatait qu’ils avaient pris le même nombre de poissons, c’est plus l’animation, le coloris et la taille du leurre qui fera la différence.

Essayez de faire une dérive avec le LS à 10 cm du fond, une avec 30 cm du fond puis notez ce qui semble le mieux fonctionner mais avant tout ça il aura fallut trouver un coin occupé par les poissons.

Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

53 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in le coin du débutant and tagged , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.