Le coin du débutant : aborder la saison hivernale
avatar

débutant-287L’arrivée de l’hiver change notre façon d’aborder la  pêche des carnassiers, ceux ci changent de tenue, ne mordent plus sur les mêmes leurres ou aux mêmes heures.

Voyons comment aborder cette saison pour en tirer le meilleur profit.

La saison hivernale se caractérise par un abaissement de la température de l’eau, donc un appauvrissement du plancton, un pourrissement des herbiers et une taille plus importante des vifs de l’année.

Les poissons vont progressivement descendre dans les fosses là où il trouveront une température stable et ils vivront un peu au ralenti en attendant des jours meilleurs.

torcy 081113-07

Bien entendu nos carnassiers vont suivre le mouvement  et c’est encore plus vrai pour les sandres qu’on rencontrera bien moins sur les bordures en hiver en étang. En rivière c’est différent car il y a le phénomène des crues qui fera bouger les poissons en direction des bordures au courant plus faible.

Généralement en étant c’est à proximité de la digue que l’on pourra trouver les rassemblements de vifs, ce qui implique que les poissons qui s’en nourrissent ne seront pas loin.

torcy 301113 (12)

 

Cette vérité n’est pourtant pas toujours la vraie situation rencontrée, il suffit que le lac soit grand, que le vent soutenu mélange un peu les couches d’eaux et on aura un étagement des poissons différent de la théorie. Et ça ce n’est qu’en pêchant qu’on le découvre.

La plupart du temps, vers décembre, les premières fortes gelées vont faire partir les poissons des bordures, sauf les brochets qui ne vont guère s’en éloigner. d’ailleurs avec les brochets en début  hiver il semble n’y avoir aucune vérité qui ne tienne, on en prendra dans le profond mais aussi sur les bordures.  Au fur et à mesure que l’hiver s’installera ils quitterons les bordure pour aller se placer dans le profond.

Bec torcy 130113 (3)

En janvier le brochet va commencer à avoir envie de frayer et se déplacera à nouveau vers les bordures, tout dépendra de la température de l’eau. Les perches et les sandres seront au plus profond et seront moins actifs.

Les techniques à utiliser en hiver suivront un peu la léthargie des poissons, la verticale en bateau sera tout autant efficace pour le poisson que pour le pêcheur qui rechigne à trop bouger. l’animation devra se faire près du fond et assez lentement. on pourra aussi pêcher au Jigging rap, au tail spin animé sur le fond ou au plomb palette.

torcy 061112 (2)

 

Dites vous bien que la température sous 6m d’eau est bien plus élevée que celle en surface et que quelquefois on est surpris de prendre en main un poisson pas si froid que ça. Ce qui explique son activité car celle ci dépend de la température de l’eau.

Du bord on privilégiera une pêche au vif en calée en étageant les profondeurs d’évolution des vifs de façon à trouver celle qui est la plus efficace.  Aux leurres ou au mort manié on cherchera le profond en étang et on oubliera les leurres de surface ou les leurres de réaction (lipless, cranks) pour se concentrer sur le leurre souple qui semble plus efficace.

torcy 13011 (4)

En conclusion, cherchez le profond, pêchez la zone de la bonde, pêchez lentement, à gratter, et vous devriez tirer votre épingle du jeu.

Gardez la pêche

 

About sylvain l'esoxiste

49 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique. Suivre L'Esoxiste sur Google+
This entry was posted in le coin du débutant. Bookmark the permalink.

Comments are closed.