La pêche du sandre au posé en finesse.
avatar

C’est connu, le sandre n’est pas un puissant bagarreur comme le brochet par contre il semble qu’il soit plutôt rétif aux montages trop grossiers. C’est pourquoi j’ai choisi de le  pêcher en finesse de temps en temps.

C’est quoi la finesse ? Pour ceux qui pêchent le brochet au 35 voir 40 centièmes, le finesse pourrait être le 25 centièmes, j’ai choisi à titre personnel de le pêcher au 20 centièmes et même au 16 centièmes quelquefois.

 

Pourquoi descendre aussi fin et risquer de perdre un poisson qui plus est avec un bas de ligne dans la gueule? Tout simplement parce que c’est plus  efficace et qu’une canne fine et un frein bien réglé arrivent à venir à bout d’un joli poisson s’il n’y a pas d’obstacle à proximité. 

J’ai le souvenir de carpes jusqu’à 6 kilos prises à l’anglaise sur 16 centièmes, il fallait être patient mais le combat était intense et jouissif. Entendre chanter le frein du moulinet sentir les rushs puissants sur une canne fine…Il n’y a pas mieux comme sensation. 

 

Comment procéder: Si comme moi, à l’age de raison, (ça m’est arrivé vers 36 ans lorsque j’ai arrêté de regarder régulièrement les dessins animés, quoique je craque encore devant un bon vieux Bob l’éponge), vous décidez de bien ranger votre matériel pour le carnassier, vous vous apercevrez qu’il est plus pratique d’avoir des cannes dédiées à chaque type de pêche. 

J’ai donc, pour le sandre du bord en finesse, une canne anglaise pour le pêcher en plombée sur du 20 centièmes, idem pour une canne feeder  en 22 centièmes et idem pour une autre canne anglaise en 16 centièmes.

 

Ces trois cannes dont les montages restent à longueur d’année sont utilisées  pour le sandre ou bien pour la carpe ou le gros blanc. De cette manière je garde mes montages brochet au vif au flotteur montés à l’année sur leurs cannes et mes autres montages polyvalents brochet/sandre (montages normaux ) au posés sur les autres.

Toutes mes cannes au posé sont équipées de moulinets à freins arrières ou de moulinets débrayables. 

 

Mes montages finesses au posé sont très simples, je glisse sur le corps de ligne un anti emmeleur d’une dizaine de centimètres de couleur discrète (marron ou vert), j’intercale une perle caoutchouc avant le nœud, un micro émerillon (pour l’anglaise) suivi d’un bas de ligne en fluorocarbone de 14 à 18 centièmes et d’une longueur d’un mètre cinquante, ce qui peut paraître long mais qui selon moi est l’essentiel dans cette technique. Un hameçon simple de 6 à 10 termine ce montage qui convient aussi pour les perches. 

Il m’arrive plus rarement de pêcher le sandre au flotteur à l’anglaise mais il faut que le vent soit aux abonnés absents. Le montage est alors le même que pour le poisson blanc. Au flotteur il est plus aisé de prendre des perches qui chassent mieux dans différentes hauteurs d’eau. 

 

Lorsque j’ai lancé mes montages, je desserre le frein arrière à fond et j’enclenche mes détecteurs. Je préfère placer mes cannes à 45 ° par rapport au sol de cette façon j’arrive à détecter la touche en vérifiant mon scion et avant que les détecteurs ne sonnent. Le sandre attaque généralement en deux temps, il prend le vif, le tue, joue avec  sur place puis quelques secondes plus tard l’avale et part.

Avec cette façon de procéder, scion en l’air, on voit l’attaque et on a alors le temps d’ouvrir rapidement le pick up pour que le sandre ne sente pas la résistance du frein. Si on s’éloigne un peu on est prévenu par les bips du détecteur. 

L’avantage du bas de ligne très long sera que le sandre ne sentira pas de suite la résistance due au frein du moulinet, par contre le scion nous indiquera la touche sans que le sandre puisse le sentir. Depuis que j’opère de cette manière jamais je n’ai eu de sandre pris dans l’œsophage, tous sont piqués dans la gueule et il est ainsi possible de pratiquer le nokill sans problème. Le tout est de rester à proximité des cannes pour réagir assez vite. 

 

L’idéal pour cette technique serait trois cannes feeder montées avec trois moulinets débrayables en taille 2500 mais malheureusement les  budgets ne sont pas extensibles.

Concernant les moulinets, j’ai découverts que les moulinets anglaise Daiwa à frein arrière (série Mégaforce Match) sont parfaits pour cette technique finesse, leur frein très long et progressif va presque jusqu’à la limite du débrayage total de la bobine, ce qui est un plus. Vivement que les fabricants nous proposent des débrayables de qualité dans une taille plus adaptée que ce qui se vend actuellement. Pour info on trouve ce type de moulinet en Angleterre ou en Allemagne où ils sont utilisés pour la pêche fine du barbeau. 

 

Rien d’exceptionnel à cette pêche, c’est une technique très  simple dont les montages sont les mêmes pour pêcher les carpeaux  et les  carpes jusqu’à 5 kilos en avril lorsque l’appétit les gagne. Et comme je le disais, finis les montages et démontages laborieux, on replie, on range et on attend la prochaine sortie. Qui plus est le matériel est bien placé dans la housse ad hoc réservée au montage posé finesse. 

 

C’est une excellente manière de faire vivre vos anciennes cannes anglaises, devenus trop lourdes ou remplacées par de plus récentes. Un combat de sandre sur ce type de montage finesse vous procurera un plaisir que seul un gros poisson vous procurerai sur du fil de 30 centièmes. Si vous aimez les risques et l’adrénaline, tentez au moins un montage finesse lorsque vous pêchez le sandre. 

Gardez la pêche !!!!

About sylvain l'esoxiste

53 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Techniques et astuces, Techniques modernes and tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.