La canne Fantasista Nano Nano Shiro 601 ML spinning d’ Abu Garcia
avatar

Cadeau de Noël cette superbe canne a démontré dernièrement des capacités qui m’ont laissé coi, quoi ? Aussi à l’aise au leurre dur qu’au souple elle a en plus montré une sensibilité extraordinaire qui me fait l’employer aussi en verticale.

Possédant déjà sa grande soeur en casting  en puissance H pour pêcher en traction les grands la cs alpins, j’avais été surpris de cette action sensible et je cherchai une ML en spinning capable de rivaliser avec une M tout en pouvant descendre en grammage.

doc fabricant

 

Ça peut paraître technique mais je cherchai une canne à tout faire…..Même en verticale. Je savais que je pourrais presque trouver ça (je dis presque car c’est presque…) du coté des cannes hauts de gamme des grands fabricants.

doc fabricant

 

Après quelques tests rapides sur la moquette et le bassin du détaillant, c’est celle ci que j’ai choisi, pour son look, son action et l’impression générale que j’ai ressenti en la tenant en main.

Cette Fantasista Nano Shiro est le modèle 601 ML, elle mesure 6 pieds soit 1,80m. Composée d’un scion d’1,53m et d’un talon emboitable, elle garde une action très proche d’une monobrin tout en étant  plus facile à caser dans un coffre de barque ou coffre de voiture.

 

Sa puissance est de 4/21 g et elle ne pèse que 114g, un vrai régal pour les perches et les sandres.

Les Fantasista Nano Shiro sont pour l’heure les cannes composées d’un carbone très haut module, le plus haut de la gamme Abu avec un mélange de 46t et de 40t qui  donne résonance et rapidité tout en gardant la souplesse nécessaire. Ce carbone est recouvert d’une résine dite « nano » comportant des nanoparticules de carbone, sensées lui donner beaucoup plus de solidité.

Elle est équipée des tout nouveaux anneaux Fuji KL (longs), armature en titanium et bague SIC. Le porte moulinet est le modèle ajouré Fuji SK.

 

La canne est livrée avec un étui semi ridige qui s’ouvre sur la presque totalité de sa longueur par une fermeture éclair. Je ne suis pas fan de ces étuis qui pour moi ne servent à rien car il trône désormais au garage et y restera un bon moment. D’autres que moi apprécient ces étuis sur ce type de cannes, chacun ses préférences.

Passons à la pêche, car c’est cela le plus important. Je l’ai montée avec un vieux Stradic FI assez lourd mais dans quelques semaines elle verra un Stradic CI4+ qui devrait lui convenir à merveille.

 

Donc, impression de légèreté incroyable, finesse mais solidité. Action rapide voir très rapide, ça paraît trique à vide mais ça ne l’est pas du tout avec un leurre au bout, comparé à un blank St Croix de même puissance  on remarque de suite la différence, ça ne plie pas autant.

 

Ce qui pourrait nous indiquer que cette canne est plus faite pour pêcher à gratter ou à grande profondeur mais elle se débrouille très bien avec une lame vibrante sans que les vibrations deviennent désagréable. Il n’y a qu’avec un crankbait grand plongeur qu’elle montre ses limites, néanmoins ce type de leurre s’utilise avec une MH pas une ML, donc on lui pardonne.

 

La surprise pour moi a été la verticale, cette canne est incroyablement résonante pour une canne de ce type. Je sentais toutes les animations de  mon leurre sous 10m d’eau ! Une feuille, un mini bout d’algue et je sentais la différence, une mini touche et hop ça se transmettrais dans ma main.

Il me reste dorénavant  à l’essayer l’été avec des topwater car j’adore les actions rapides contrairement à tout le monde pour manier des stickbaits.

 

Coté combat, ma crainte était que la canne ne plie guère sur des petits poissons, car avouons le on s’amuse beaucoup plus avec une canne qui plie qu’avec une trique mais j’ai aussi été surpris car les petits brochets et la perche  que j’ai pris avec  m’ont donné l’occasion de voir la courbure du blank et de bien m’amuser avec. Petit conseil pour les débutants qui ne le font pas encore, durant le combat, arrêtez de regarder l’endroit où votre fil plonge à l’eau pour regarder votre canne plier , c’est jouissif !!!!

Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

53 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Cannes et moulinet spinning, Equipement du pêcheur and tagged , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.