L’ attractant Sticky Soul de Hook’n Fishing
avatar

attractive soul hook n fishing (9)Hook’n Fishing c’est cette société française innovante qui à déjà mis sur le marché des têtes plombées creuses dans lesquelles ont pouvait insérer l’ attractant en pâte Nôd.

Depuis l’ année dernière Hook’n Fishing  a mis au point le Sticky Soul, un nouvel attractant reprenant une partie des caractéristiques de celui en pâte mais sous une forme encore inédite dans le monde de la pêche.

Nicolas qui dirige cette start up s’est posé la question de savoir qu’est ce qui pouvait faire tenir en bouche un leurre par un carnassier. La réponse est le goût et la texture.

attractive soul hook n fishing (2)

 

Si on examine les attractant modernes et les leurres souples, l’ attractant va donner l’ odeur ou le goût et c’est le leurre qui va figurer la texture. Les fabricants s’y emploient depuis longtemps à trouver une densité proche des chairs d’ une vraie proie mais personne n’ avait encore pensé au mucus.

En effet cette matière qui tapisse la peau des poissons et leur permet d’ être efficace en nageant, serait aussi un réceptacle à  saveur. j’en veux pour preuve mon teckel qui adore lécher certains mucus de poissons et pas d ‘autres. Voici deux clichés pris à quelques secondes d’intervalle qui montrent comment cette poudre fond et se transforme en gel:

attractive soul hook n fishing (13)

attractive soul hook n fishing (1)

 

La société Hook’n Fishing s’est penché sur cette réflexion et de là est né un produit qui imite le mucus et qui contient l’ attractant sans pour autant gêner la nage du leurre ou donner l’impression d’un leurre tartiné.

Cet attractant est composé d’une poudre  qui se transforme en gel au contact de l’eau et qui va tapisser le leurre.  Il en existe deux modèles, une poudre blanche qui deviendra translucide au contact de l’ eau et une rouge qui offrira un effet sang très convaincant.

attractive soul hook n fishing (10) attractive soul hook n fishing (11) attractive soul hook n fishing (12)

 

Pour l’ avoir longuement testé, c’est un concept très intéressant et efficace bien que l’ attractant sur le leurre n’ a qu’ une durée de vie bien inférieure à un en pâte.

J’avais quelques appréhensions au début sur le comment procéder pour ne pas s’en mettre plein les doigts. c’est simple, il suffit de mouiller son leurre et de le rouler dans la poudre en le tenant par l’ agrafe. La poudre va se transformer en gel en quelques secondes.

Attention quand même les jours de pluie avec la moquette du bateau mais l’ attractant rouge part bien avec un simple lavage à l’ eau claire.

attractive soul hook n fishing (3)

 

J’ai pu tester ce produit sur différentes matières et s’il tient bien sur les leurres souples, il tient bien aussi sur les durs, même sur un plomb de plomb palette.

Le Sticky  Soul est pratique et sa formulation n’est pas une poudre de perlimpinpin mais un produit issu de recherches scientifiques universitaires. Le blanc va devenir totalement translucide comme un vrai mucus et le leurre gardera sa forme et ses coloris sans déformation.

attractive soul hook n fishing (4) attractive soul hook n fishing (5) attractive soul hook n fishing (7)

 

Nicolas m’ a offert un prototype d’une nouvelle poudre blanche qui donnerait en plus des reflets rouges, il ne me reste plus qu’à la tester.

Cette société française mérite toute votre attention pour son côté innovant et par le fait qu’elle explore des pistes ignorées des grandes marques.

Gardez la pêche

Rendez-vous sur le site d’ Hook’n Fishing pour de plus amples informations.

 

About sylvain l'esoxiste

51 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour Planète Carnassiers, 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre L'Esoxiste sur Google+ et esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Autres matériels, Equipement du pêcheur and tagged , . Bookmark the permalink.

15 Responses to L’ attractant Sticky Soul de Hook’n Fishing

  1. Lavarenne says:

    Si comme moi tu es un « peu bordélique »sur un bateau,les boites ne resterons pas pleines longtemps et sur un float tube ?L’idée est bonne mais le « contenant « n’est pas idéal.

  2. Le regulateur says:

    Bonjour, je fait confiance aux attractants, ça marche c’est sûr! Dernière ouverture de la truite, leurre avec attractant intégré ( odeur) , j’ai pris quelques surdensitaires avec, c’était un genre de leurre souple, grosse tête avec un oeil et une queue souple , le tout orange et odeur de poisson! ☺ . A plus!

  3. Hervé71 says:

    Produit identique vendu pour les bouillettes il y a plus de dix ans chez Impérials baits , tu humidifie celle ci la colle dans la poudre et une fine pellicule ce colle après et forme une espèce de gel une fois dans l eau ! J en ai toujours un pot , c est sympa , mouais ! lol

  4. Olivier says:

    Bonsoir Sylvain,

    Je saisi l’occasion de ton commentaire:  » et une rouge qui offrira un effet sang très convaincant »

    En effet on parle très souvent, dans la presse et les ouvrages halieutiques, du signal « rouge » qui est une connotation du sang.
    Le sang de la victime blessée, ou le goût du sang attirant immanquablement le prédateur. Je me souviens aussi avoir utilisé du sang pour la pêche, en caillots ou imbibé dans du coton hydrophile pour mieux tenir à l’hameçon, nous faisions, à l’époque, des pêches « miraculeuses » grâce au sang.
    On utilise aussi la couleur rouge pour les pompons (teasers) sur les triples des cuillères, je suppose que c’est pour la même raison, un rappel au signal « sang ».

    Mais il y a une chose que je ne comprends pas et peut-être pourras tu me l’expliquer simplement…

    On dit aussi que la couleur rouge est la première couleur à « disparaître » dans l’eau, d’où son utilisation pour les mono-filaments et tresses (qui coûtent d’ailleurs un peu plus cher en rouge, ha marketing quand tu nous tiens).

    N’y aurait-il pas une contradiction entre ces deux principes: la couleur rouge du sang, considérée comme un attractant, et la couleur rouge de la ligne censée être invisible (ou presque) 🙂

    Bon, je sais que j’ai tendance à couper le nylon en quatre, mais je suis curieux de connaître ton point de vue sur ce point…

    Cordialement,

    • Salut, je me suis aussi posé la question et je ne suis pas un spécialiste des couleurs mais j’ai ma petite idée basée juste sur l’ observation. J’ai essayé sur la perche par le passé divers pompons de diverses couleurs et le rouge fonctionnait largement mieux que les autres.
      J’ai aussi agrémenté mes triples de leurres de morceaux d’ arcs branchiaux de perches par le passé, là aussi à coté d’une autre ligne ça prenait mieux.
      Le rouge semble devenir gris sous l’ eau plus vite que le vert ou le jaune, c’est à cause de sa fréquence mais on sait que les poissons distinguent les infra rouges, pourquoi ne distingueraient ils pas plus le rouge qu’une couleur plus haute ? C’est le recepteur qui fait la différence, en l’ occurrence l’ oeil et celui d’un poisson n’est pas le même que celui d’un humain.
      Jean Paul Charles avait écrit un bon article sur la vision des couleurs: http://esoxiste.com/la-vision-des-couleurs-chez-les-poissons-et-chez-les-pecheurs/

  5. Nicolas says:

    Hello, ce concept d’attractant en poudre gélifiante n’est pas inédit dans le monde de la pêche ça existe depuis pas mal d’années chez les carpistes qui l’utilisent pour enrober/booster leurs bouillettes d’eschage (Top gel NRGi), et également chez les pêcheurs au coup qui eux l’utilisent directement en tant qu’esche en enrobant l’hameçon (voir lien vidéo)
    https://www.youtube.com/watch?v=gkH7sq3Yt68
    En tout cas pour ce qui est du carnassier oui c’est la première marque qui reprend ce concept d’attractant, pas sûr que ça tienne longtemps aux lancers mais en pêche lente genre verticale ça doit être sympa, à tester..

  6. Thierry says:

    très intéressant et innovant!
    Comme tu l’ as déjà bien essayé, tu peux nous dire combien de temps ou de lancés peut tenir cet attractant? En passant le leurre mouillé dans la poudre de l’attractant, est-ce que le reste de la poudre ne s’humidifie pas aussi rendant pâteux tout le reste, et devenant inutilisable?
    En tout cas vive la French tech !
    Merci

    • Cet attractant ne tient que sur 2 ou lancers mais le boss de Hook ‘n Fishing travaille à une nouvelle formule.
      Le reste de la poudre ne s’humidifie pas, l’humidité du leurre suffit pour faire adhérer une mince pellicule sans faire de grumeaux à coté par contre ne pas laisser sous la pluie ou renverser des gouttes d’ eau dedans.

  7. Le pélican lyonnais says:

    Ma femme avais acheté de l’attractant (pour tricher), je n’ai pas l’impression que ça fasse une grosse différence même si je n’ai pas testé longtemps, si on a pas le bon leurre j’ai l’impression que attractant ou pas ça ne donne pas de résultats

    • L’ attractant est juste un plus à utiliser lorsque les conditions sont très difficiles comme en hiver par exemple. Et si tous les grands compétiteurs les utilisent, j’ai tendance à leur faire confiance

      • Lesfilmu says:

        Hum hum…
        Les grands compétiteurs utilisent les produits de leurs sponsors…
        Est-ce que les classements soit meilleurs avec que sans ?
        J’en sais rien, mais la question est posée… 😉
        L’attractant ne fait pas perdre de poisson, donc ça ne coûte rien d’en mettre… De là à dire que ça en fait gagner, je n’ai pas l’impression…
        Lesfilmu.

        • J’en avais parlé il y a quelques années avec Nasser Khanfour qui fut champion AFCPL, selon son analyse et celle de son coéquipier l’ attractant leur avait permis de faire la différence en compet

          • Le pélican lyonnais says:

            Ça pourrait faire un sujet intéressant car je viens de voir une vidéo de Samir Kerdjou sur sa façon d’utiliser l’attractant, tu pourrais peut être dire comment tu t’en sers et/ou les façons de s’en servir.

            Je ne te cache pas que si c’est vrai que les compétiteurs l’utilise jusque là je me disais que c’était surtout une question de marketing. Mais après avoir vu la vidéo sans être 100% convaincu je me dis que ça se tiens.Il disais s’en servir pour crée des chemins olfactif dans des postes qu’il connaissait ou qu’il avait la certitude qu’il y avait du poisson. En prenant bien soin de ne pas en mettre sur le bas de ligne.

            Pour être honnête, je n’ai pas vu de différence en pechant avec des leurres qui ont déjà de l’attractant à l’achat et d’autres qui sentaient surtout le plastique.

  8. Olivier says:

    Bon, et maintenant il va falloir se justifier auprès des forces de l’ordre…

    Expliquer que c’est une drogue… oui mais pour les poissons ! 😉

    Hmmm, je ne la sens pas trop bien cette poudre blanche attention de ne pas s’en coller dans les narines ! 😀

    Cordialement,