Deux jours de pêche en Hollande avec la team Berkley
avatar

Hollande Berkley 2016-188Quelquefois les grandes marques invitent la presse  à la pêche afin de présenter les nouveautés annuelles.  Cette année c’est Berkley qui m’a fait l’honneur de m’inviter pour deux jours de pêche en Hollande, un séjour que seul un fou aurait refusé.

Nous allions pêcher deux jours sur le Hollands Diep  et sur le Volkerak avec la crème des pro staff Berkley que je commence à connaître un peu à force de les côtoyer sur les salons.

Rendez vous était donné à 16h30 au port de Willemstad  afin de tous nous retrouver.  C’est Pierre Chapelle de Pure Fishing qui m’a embarqué après m’avoir pris près de Dijon à une sortie d’ autoroute, je ferai une partie de la route avec Coline Colomb et Raphael Joannet  qui embarquera un peu plus tard avec Jérome Chapus que nous avons rejoint à une autre aire d’ autoroute.

Hollande Berkley 2016-008

 

Un voyage marqué par un accident de poids lourds qui nous fera prendre une heure de retard et un GPS embarqué qui nous emmènera dans le centre ville d’ Anvers..Un chouette décors, l’anvers du décor !

Nous arrivons enfin au lieu de rendez vous  fourbus par ce voyage de près de 10 heures. C’est le moment des présentations avec les pêcheurs présents : Nico Boldo, Ludo Pinchede, Gael Even, Jimmy Maistrello et le guide local Hollandais Alex Boom. Je retrouve aussi  Lyonel Chocat du Chasseur Français ainsi que Pascal Lehérissier de BSM, Loïc Corroyer  du Pêcheur de France et Paul Rouquette de Pêche TV qui seront aussi du voyage.

Hollande Berkley 2016-200

Hollande Berkley 2016-002

Hollande Berkley 2016-004

 

Tout le monde se dirige alors vers un vieux voilier à quai qui nous servira de base arrière durant le séjour.

Hollande Berkley 2016-070

Hollande Berkley 2016-072

Hollande Berkley 2016-073

 

Le lendemain matin les choses sérieuses commencent avec la mise à l’eau sur le Hollands Diep où le guide local nous précise que la pêche est dure en nous donnant quelques spots à visiter.  J’embarque avec Pierre et Jérome sur son Marcraft.

Hollande Berkley 2016-009

Hollande Berkley 2016-012

Hollande Berkley 2016-014

Hollande Berkley 2016-020

 

Nous nous dirigeons sur un immense plateau peu profond où devraient se tenir des poissons selon le guide.

Hollande Berkley 2016-023

 

C’est Pierre qui réussit le premier à piquer une jolie perche au leurre souple, pour ma part je perdrait un brochet à la touche bien qu’il ait eu le temps de me laisser quelques lézardes sur mon Grass Pig Berkley.

Hollande Berkley 2016-027

Hollande Berkley 2016-029

Hollande Berkley 2016-035

 

Les poissons ayant la gueule clouée sur cette zone nous apprenons que ça mord mais dans le profond. Prendre des sandres dans 16/17m d’eau et les remonter gonflés comme des baudruches n’étant pas notre rêve hollandais nous insistons sur les profondeurs moyennes.

Hollande Berkley 2016-001

Hollande Berkley 2016-032

 

L’après midi  arrive, rythmé par la dégustation du sandwich hollandais au saumon fumé, Jérôme nous propose d’essayer le Volkerak. L’écluse qui sépare ces deux lacs est immense, il y passe des bateaux gros comme des immeubles.

Hollande Berkley 2016-038

Hollande Berkley 2016-039

 

Alors que la couleur du Hollands Diep était plutôt classique, verdatre, celle du Volkerak est marron cuivre comme mes eaux acides du Morvan.  Nous cherchons les poissons que l’on trouve au sondeur mais pas moyen de les faire mordre sauf pour Jérôme qui arrive à piquer de petits sandres.

Nous terminons sur ces bordures où le guide local Alex Boom arrive à piquer plusieurs perches. Puis le soir arrivant nous feront retour sur le bateau pour un débriefing avec les autres équipes.  La pêche n’a guère été fameuse, quelques poissons pris mais pas ce qui se prend d’habitude sur ces lacs mythiques.  Le vent froid est évoqué comme excuse, la pression de pêche des pros aux filets depuis peu….C’est la pêche, un jour ça mord, l’autre non.

Hollande Berkley 2016-057

Hollande Berkley 2016-060

Hollande Berkley 2016-067

 

Pour le  dernier jour de pêche j’embarque sur un walleye boat Ranger avec Nicolas Boldo, un pêcheur belge qui met de suite à l’aise par sa décontraction. L’autre membre de l’ équipe est Gael Even qu’on ne présente plus.

Nous filons d’entrée sur le haut fond où Nico pique un premier sandre correct puis sur la seconde dérive c’est mon tour sur un jerkbait à bavette Bull Minnow fire tiger de Sébile en 127 mm. Je sais d’expérience, car j’en ai un peu, que ce type de leurre est super efficace en plateau peu profond.

Hollande Berkley 2016-078

Hollande Berkley 2016-086

 

C’est un joli sandre de 60/70 cm qui se pique mais qui arrive à se décrocher au bout de 10 secondes au ras du bateau, dommage pour moi. La matinée commence mieux que celle d’hier puisque à la troisième dérive Gael pique un nouveau sandre sur une zone qui nous en aura donné trois.  Trois mais pas plus, rien à la quatrième dérive ni à la cinquième. Jérôme qui pêche pas loin de nous semble tenir le filon des perches puisqu’il en mettra plusieurs belles au sec.

Hollande Berkley 2016-088

Hollande Berkley 2016-090

Hollande Berkley 2016-107

 

Nous quittons le coin pour redescendre le Hollands Diep en contournant une grosse île et en recherchant des échos de poisson.  Un port découvert nous ouvre les bras et Gael voit par deux fois un brochet suivre son leurre sans l’attaquer.  Nico loupe aussi à la touche, certainement un petit brochet.

Nous longeons les zones d’épis rocheux puis au sondeur nous trouvons une énorme activité dans 6m d’eau. Ce sont des grosses brèmes empilées sur plusieurs centaines de mètres  dans une profondeur donnée. Nico aura la surprise d’en voir une mordre par le dos alors qu’il pêchait la bordure !

Hollande Berkley 2016-102

Hollande Berkley 2016-105

 

Retour sur le Volkerak pour une zone assez lointaine où seuls deux mini brochets viendront mordre aux leurres de mes deux compagnons.

L’après midi passant, retour sur le Hollands Diep pour quelques dérives sur le secteur du matin et Gael pique de nouveau un sandre avec un Acast Minnow Sebile en 95 mm.

Hollande Berkley 2016-112

Hollande Berkley 2016-170

Hollande Berkley 2016-187

 

Nous terminons en fin d’après midi car Gael doit rentrer en France et avec les attentats de Belgique, le passage frontière devrait être plus long que d’habitude.

Trois sandres maillés au bateau et quelques petits poissons font le bilan de cette journée qui fut dure ,  la Hollande peut être le paradis des pêcheurs mais comme partout elle peut aussi être l’enfer.

Hollande Berkley 2016-124

Hollande Berkley 2016-139

 

Ludovic Pinchede piquera ce superbe brochet de plus du mètre sur le Volkerak alors que Raphael  Joannet prendra une perche qu’il s’empressera de dénommer Pastis, elle mesurait quand même 51 cm !!!

Photo Ludovic Pinchede

Photo Ludovic Pinchede

Photo Raphael Joannet

Photo Raphael Joannet

 

Que retenir de la pêche avec ces pêcheurs reconnus : Il ne lâchent rien, se foutent de savoir si ça mord ou pas, ce qu’ils cherchent c’est comment prendre du poisson et en prendre le plus possible en affinant les constatations, ce que certains  nomment le pattern. Ces gars sont des machines à pêcher, ils parlent peu, ne s’arrêtent jamais et s’adaptent en permanence en changeant les leurres, les TP ou tout ce qu’ils sentent. On apprend beaucoup à simplement les regarder œuvrer.

Hollande Berkley 2016-179

Hollande Berkley 2016-119

Hollande Berkley 2016-159

 

J’ai pu tester les cannes Villain d’ Abu Garcia, les nouvelles Pulse de Berkley, les moulinets spinning Revo (d’ailleurs j’en ai acheté un!) et les nouveaux leurres Flex de Berkley que sont les Beat Shad, les Grass Pig et les Vamper.

Le lendemain nous rentrons au bercail de très bon matin pour échapper aux bouchons anversois et bruxellois. La voiture est chargée comme une mule mais ça roule bien et c’est en début d’après midi que je rentre enfin chez moi.

Hollande Berkley 2016-131

Hollande Berkley 2016-196

 

Je voudrais remercier tout ce petit monde pour leur gentillesse, leur esprit de partage, leur convivialité. Merci à Berkley via Pure Fishing pour ce séjour qui bien que non marqué par une longue liste de prises restera gravé en moi pour la beauté des paysages, les lacs immenses, la nourriture particulière des hollandais (!) et une pêche sur des lacs venteux et agités dans des bateaux au confort exceptionnel.

Gardez la pêche

 

About sylvain l'esoxiste

50 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour Planète Carnassiers, 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre L'Esoxiste sur Google+ et esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in reportage de pêche and tagged . Bookmark the permalink.

13 Responses to Deux jours de pêche en Hollande avec la team Berkley

  1. Anonymous says:

    Chanceux 😉
    Magnifique pays :-)
    Magnifiques poissons :-)
    Et bien sympathiques ces « Villain » 😉
    Liberté ?! Là-bas en haut oui :-)

    Merci pour le partage !
    Bien cordialement

  2. Le regulateur says:

    Salut sylvain, belle expérience pour toi de côtoyer tous ces pros, question : la date ouverture brochet et sandre diffère totalement de celle pratiquée en France ? Ou bien ce plan d’eau est privé. ?

  3. Manu says:

    Bientôt une review du Abu garcia revo premier spin ?
    J’hésite entre celui-ci et le Mitchell MAG PRO RZT en taille 1000.
    Merci

  4. Peche-tv says:

    C’était un chouette séjour, mais ce n’est pas la bouffe hollandaise que je vais retenir, clairement quand on va pêcher en Hollande, on n’y va pas pour la nourriture :-) .
    C’était sympa de te rencontrer, enfin.
    A bientôt.