Cuissardes ou waders à la truite ?

penseurA voir les pêcheurs au bord de l’eau on constate trois grandes catégories qui arpentent nos bords de rivières : Les pêcheurs en bottes, ceux en cuissardes et les autres en waders.

Lesquels sont les mieux équipés pour pêcher efficacement la truite, c’est ce que nous allons essayer de voir avec cet article.

Pour l’ouverture, que vous soyez en cuissardes ou en waders, SVP évitez de pêcher dans l’eau  là où ce n’est pas interdit. Il n’y a rien de plus rageant pour un pêcheur du bord que de voir arriver sur son coup un autre pêcheur qui patrache dans l’eau. Attendez qu’il y ait moins de monde pour pêcher en wading.

Une fois l’ouverture passée on pourra donc s’équiper. Le waders existe en néoprène 3mm en moyenne et en tissu respirant. Le néoprène est idéal en début de saison car il est très isolant, plus tard c’est un véritable sauna confortable une fois qu’on est dans l’eau mais trop chaud s’il faut marcher sur un chemin.

cathy ternin (1)

 

J’ai eu un waders néoprène que je n’ai pas gardé pour ces raisons, je suis passé au tissu respirant depuis plusieurs années. Ce tissu est idéal, s’il fait froid on met un Damart et s’il fait chaud on l’enfile en caleçon. Ce waders a pourtant un défaut, sa fragilité. Il n’aime pas les ronces et déteste les barbelés, ceux là même qu’on rencontre régulièrement au bord de l’eau. Le mien a été réparé via une colle spéciale à plusieurs endroits et bien qu’il soit confortable je ne le conseille pas pour la pêche en milieu encombré.

La botte est l’outil le plus représenté, idéale pour la marche ou pour les ruisseaux paumés dans la nature, elle trouve vite sa limite si la rivière prends un peu de largeur. Combien de fois ai-je du renoncer à traverser ma rivière préférée car mes bottes arrivaient à leur limite, combien de fois ai-je voulu décrocher ma ligne sans succès à cause d’une profondeur de plus de 30 cm ???

Et pourtant, c’est le chaussant le plus confortable, celui qui permet de crapahuter.

peche-ternin

 

Venons en à mon préféré, la cuissarde. Oublions les cuissardes en caoutchouc qui pèsent une tonne et se craquellent vite, les cuissardes en toile pas cher et pas solide pour les vraies cuissardes constituées d’une botte caoutchouc ou PVC et d’une tige en néoprène. Je passerai sous silence les cuissardes en latex noir, très seyantes mais pas adaptées à la pêche, je déconne !!!

Les cuissardes permettent de passer presque partout dans ma région, tout du moins dans les rivières à truite lorsqu’il faut traverser pour pêcher au mieux les bon coins.  Après plusieurs essais, j’ai jeté mon dévolu depuis l’année dernière sur des cuissardes avec semelle normale car c’est bien plus facile de marcher hors de l’eau avec. Avec le feutre on ne glisse plus sur les galets mais on glisse sur les chemins.  Au cas ou, il existe des patins feutres qui se fixent sur les semelles, essayez et vous verrez c’est génial pour le wading mais il faut les ôter pour la marche au sec.

cuissardes dam hydroforce (4)

 

Une bonne cuissarde doit monter jusqu’à l’aine, grâce à ça vous pourrez passer tranquillement  dans 70 cm d’eau ce qui est déjà pas mal. Elles permettent le crapahut, de lever assez haut la jambe contrairement aux waders et si on a chaud on peut les replier sur le genoux façon mousquetaire !!!

Pour les stocker j’avais trouvé il y a un moment un support de bottes sur un catalogue de chasse, pendues à l’envers dans mon garage elle gardent leurs formes  sans s’abîmer et sèchent plus vite.

cuissardes garage

 

Relire mon article sur les cuissardes Dam Hydroforce

Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

49 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique. Suivre L'Esoxiste sur Google+
This entry was posted in Autres matériels, Equipement du pêcheur. Bookmark the permalink.

3 Responses to Cuissardes ou waders à la truite ?

  1. le-fredo12 says:

    Cuissarde « le chameau » en début de saison et des que l’eau ce réchauffe c’est chaussure de wading et pantalon treillis assez fin pour qu’il sèche vite. j’évite au maximum de marcher dans l’eau, juste pour traverser ou aller décrocher un leurre. Cela fait 4 saisons que je pêche comme cela et pour le moment pas de soucis, je peu faire le « sanglier » dans les bois et crapahuter sans a devoir faire attention a ne pas trouer mon waders. après pour les moucheurs qui sont sauvent au milieu de l’eau un wader est d’un confort certain…

  2. Bongiovanni Axel says:

    Sympas l’article , pour ma part j’utilise depuis 3ans des cuissardes de marque Aigles ( ça a un prix ) mais la qualitée est au RDV , l’avantage si j’ai un petit trou je colle une rustine de vélo ( oui oui une rustine lol ) mais ça tiens le coup jusqu’à présent et elles me suivront encore pour cette année 2015 !