Le coin du débutant : Pêcher au vif du bord
avatar

logo coin débutantPour une fois délaissons un peu les cannes casting et les leurres pour revenir à une pêche plus traditionnelle, le vif depuis le bord.

Si je vous parle de cette technique c’est qu’elle est très efficace et chose qui m’amuse beaucoup, elle va faire grincer des dents certains lecteurs 100 % leurres qui détestent les vifeurs…

Pour moi, tant que c’est autorisé par la loi, aucune pseudo autorité morale supérieure ne m’empêchera de la pratiquer et d’en parler.

L’approche de Noël est favorable à la pêche au vif, d’ailleurs nos anciens parlaient souvent du brochet de Noël.  Voir se trémousser un bouchon sur une eau calme avec une petite brume est un spectacle dont on doit profiter de temps en temps pour remettre les pendules à l’heure et cesser notre arrogance de pêcheurs aux leurres.

Ceci étant précisé, voyons comment prendre ce joli brochet qui finira sur la table du réveillon, parce que c’est bon, enfin presque, et que ça fait plaisir à mamie !

BROCHET-Torcy-2-juillet-2011-AUTO-LIB-C5

 

En hiver le brochet est un poisson qui comme tous les autres va chercher à mêler son confort et la présence pas loin de sa nourriture.  Pour faire simple on le trouvera sans mal auprès de la bonde de vidange de l’ étang ou dans un trou calme en rivière.

La première erreur que commettent les débutants et de vouloir lancer au loin. Le brochets est lui le plus souvent collé contre la berge. Un simple balancé sous la canne pour pêcher à 10m suffit largement sauf si vous connaissez un poste plus éloigné avec une cassure.

Le brochet peut prendre votre vif sur le fond mais sa vision est orientée sur le haut, donc votre vif sera plus visible et plus efficace s’il évolue à mi eau.

brochet ssettons 04051405

 

La technique est simple, un bouchon coulissant supportant 10 ou 20g de plomb selon la taille du vif, un stop fil au dessus, un émerillon au bout sur lequel on clipse un bas de ligne en tresse acier.  Pour plus de sûreté et pour ferrer à la touche on utilisera deux triples  sur le bas de ligne car les petits becs de moins de 50 mordent bien au vif.

La taille des triples est elle aussi à choisir en fonction de la taille du vif, perso j’utilise du 4 et du 2 qui passent partout, les modèles  Black nickel de VMC sont très bien pour piquer la gueule dure du brochet.

Ma méthode qui fonctionnait bien faisait appel à des détecteurs de carpistes et des moulinets débrayables qui permettaient de pêcher discrètement en allant attendre la touche un peu plus loin car les brochets bien que curieux n’aiment pas le choc des pas lourds d’un pêcheur impatient.

bec torcy 161113 (3)

 

S’il y a un peu de vent on pourra passer au pater noster coulissant que j’affectionne, vous trouverez sa description dans la page consacrée à la pêche au vif.

Derniers conseils pour l’hiver, utilisez de bon gros vifs, gardons, carpettes et pêchez plus profond qu’en été,  du genre à 1,5/2,5m du fond car les becs hivernaux ne sont quelquefois pas très courageux pour se déplacer.

Un poste peut abriter plusieurs brochets, c’est plus fréquent qu’on ne le croit surtout en hiver donc s’il ne vous faut qu’un brochet laissez tranquille les autres et repliez vos cannes.

laurent-ouv-bec-70-pont-du-

 

Ces petites parties de pêche au vif se font entre amis, un bon casse croûte, un feu de brindilles et  quelques blagues transforment une froide matinée humide en un bon moment de convivialité et si ça mord c’est encore mieux.

Gardez la pêche

Relire ma page: La pêche au vif moderne

 

About sylvain l'esoxiste

53 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in le coin du débutant, Techniques classiques, Techniques modernes. Bookmark the permalink.

Comments are closed.