Le coin du débutant : Choisir sa technique pour l’ouverture de la truite
avatar

logo coin débutantAutant maintenant j’ai dans mon coffre de quoi aborder n’importe quelle technique en fonction de la météo, autant il y a 20 ans j’étais démuni devant ce qui n’était pas les conditions idéales d’une bonne ouverture de la truite.

Une ouverture qu’on veut réussie se conçoit déjà à la maison bien avant d’ être au bord de l’eau.

Pour les pêcheurs au toc débutants :

truite teignePrévoyez deux appâts différents, des gros vers en cas d’ eau sale et haute et des teignes en cas d’ eau basse et cristalline.

Idem pour les bas de ligne, très fin et discret avec un hameçon de 12 pour la teigne en eau très claire  jusqu’à hameçon de 4 pour le ver en eau sale.

On peut se renseigner sur l’ état de la rivière en  téléphonant au président de l’ AAPPMA.  Si les eaux sont très hautes, pêchez tout contre la bordure dans les remous calmes.

 

truite cuiller 3Pour les pêcheurs à la cuiller débutants :

Si les eaux sont chargées, grosses cuillers et couleurs qui pètent pour bien faire réagir les truites, si les eaux sont claires et basses ce va souvent de pair, petite cuiller et coloris ternes.

Là aussi en début de saison, ne pêchez pas les zones trop rapides, ça ne sert pas à grand chose, concentrez vous sur les bordures si ça coule et si c’est bas peignez bien la zone centrale du cours d’ eau.

 

 

Pour les débutants au vairon manié :

Eaux fortes, monture lourde et animation insistante le long des bordures devant les caches potentielles. Eaux basses, montures légères et planantes pour une animation en linéaire sur la totalité de la largeur de la rivière.

Pour les débutants au poisson nageur :

Flancs plats pour les zones de courant, flancs ronds pour les zones calmes, twitcher et ne pas ramener en linéaire.  Des couleurs criardes pour les eaux sales et des couleurs imitatives pour les eaux claires.

truite patoche du 160314 (3)

 

Les autres éléments à prendre en compte :

truite-mimiPlus l’eau sera sale plus on pourra pêcher dans ses bottes, si l’eau est claire il faudra tenter de pêcher   les postes en les attaquant du plus loin qu’on pourra et vers l’ amont de préférence sauf dans les rivières très larges.

Idem pour le bas de ligne qui gagnera à  être très fin et très discret lors d’eaux basses et claires, on pourra descendre en 16 centièmes voir en 14 mais attention au combat car une truite ça se défend.

Si les eaux sont très sales et fortes oubliez le vairon, la cuiller et le PN pour ne pêcher qu’au toc avec un bon gros ver sur les bordures.

 

Pour les débutants en étang :

truite-etang-du-coco-du-200507Là ce n’est pas le courant ou la couleur mais la hauteur d’évolution des poissons qu’il faudra trouver. La plupart du temps ils sont entre 1,5m et la surface mais quelquefois ils sont au fond ou entre deux eaux.  Copiez la profondeur de votre voisin qui en prend !!!

La teigne en étang fonctionne très bien de même que les pâtes spéciales ou le fameux Mice tail de Berkley.

 

Ces petits conseils rapides vous permettront, j’espère, de réussir votre ouverture, si vous pêchez au leurre ou au vairon, emmenez toujours une canne au toc et des vers dans le coffre de la voiture, on ne sait jamais !

Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

51 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour Planète Carnassiers, 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre L'Esoxiste sur Google+ et esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in le coin du débutant. Bookmark the permalink.

9 Responses to Le coin du débutant : Choisir sa technique pour l’ouverture de la truite

  1. Samuel Lorbach says:

    Salut sylvain,

    Comment faire pour réaliser une ouverture correcte de la truite dans une rivière en pleine crue, couleur marron et où même une plombée de 150 gr ne tiendrait pas en place?
    C’est le cas chez moi dans l’Aube, le niveau monte de 15cms tous les jours et il devient presque dangereux d’approcher les bords….
    Je pense que je vais commencer ma saison aux alentours de 11h30 pour préparer le barbecue!!!car après tout l’objectif est bien de profiter de la nature avec ses potes (avec ou sans poissons).
    Bonne ouverture à tous….

    • Bonjour Samuel, le barbecue me semble opportun… Chez nous ça baisse doucement et avec le soleil annoncé demain ça devrait baisser à nouveau et se profile une ouverture avec un bon niveau

  2. Le regulateur says:

    Salut, tes commentaires sont toujours pleins de bon sens! Même de vieux coureurs de berges font de mauvais choix à la truite, ce que je peux dire aux débutants c’est de ne jamais désespérer, parfois en employant la technique que l’on croit adaptée à l’eau du jour on ne prend rien, et à d’autres moments sans se casser la tête on pique du poisson! L’incertitude fait le bonheur du pêcheur ‘ et le jour où l’on ne touche rien tant pis! Les abords des rivières à salmonides sont tellement beaux !! Rien que ça me remplit de joie! Et le jour où ça mord , tant mieux! Pour conclure: à tout les blogeurs avec qui je converse depuis un bon laps de temps, ceux qui ne connaissent pas la pêche de la truite sur les ruisseaux du morvan , venez !!!! Le cadre est magnifique et il y a encore de la truite!!! Amitiés à tous et bonne ouverture!!!☺

    • Bonne ouverture à toi

    • Clément says:

      Exactement, la pêche c’est aléatoire.
      Ça m’est arrivé plusieurs fois d’avoir une super météo et des bancs de perches à mes pieds et d’en prendre….. qu’une minuscule.
      Alors que des jours de grand vent et pluie avec impossibilité de pécher au coup et en regrettant d’être venu pécher j’ai fait un carton aux leurres.
      Ou sinon la fois ou en péchant le gardon on tombe sur une carpe (la canne aime pas trop), ou un gros brochet en cherchant la perche….
      Moral de l’histoire, patience et varions les techniques il y aura toujours de belles surprises, et les jours de bredouilles, tant pis, c’est le jeu.

  3. Clément says:

    Salut,
    J’ai une question. Je suis débutant en pêche à la truite.
    Que vaut un montage avec petit buldo transparent et hameçon 8 simple avec un tout petit plomb en bas de ligne. Pour pécher en rivière.
    Le toc j’aime pas je trouve la plombé difficile à faire et je laisse souvent mes bas de ligne au fond de l’eau, la j’aimerai faire ce montage pour ruisseau et petite rivière pour pécher en surface.
    Est ce que le buldo effraierai pas les poissons?

    • Bonjour clément
      A cette époque de l’année les truites ont plutôt tendance à être calées sur le fond, il faut donc leur présenter l’ appât au bon niveau.
      Le buldo, transparent, n’effraie pas la truite et permet de lancer plus loin sans plomb mais je te conseille quand même le toc en petite rivière, fais varier ta plombée, ne pêche pas trop lourd, il faut dans l’ absolu que la ligne dérive à la vitesse du courant ou juste un peu moins vite. Il faut soutenir ton montage et ne pas le laisser traîner au fond, c’est ça le truc, le montage dérive au ras du fond, le touche de temps en temps mais dérive juste au dessus.
      Ton montage buldo sera parfait en mai juin mais là j’ai peur que tu te casses les dents à l’ouverture.

      • Clément says:

        Merci de ta réponse.
        Alors ce sera toc au vers ou teigne avec une cuillère 0/1 au cas ou.
        En plus les rivières sont haute avec les dernières pluies qu’on a eu en Savoie.
        Sais-tu ce que vaut la cuillère mepps black fury? (noir à points fluo), j’ai ça dans ma boite donné par mon grand père qui pèche plus et je m’en suis jamais servi
        Merci pour ce blog je te lis depuis 2 ans c’est un peu mon « support technique » j’ai amélioré ma pêche grâce à tes écrits.