Le coin du débutant : Anatomie d’un moulinet spinning
avatar

logo coin débutantLorsqu’on débute ou lorsqu’on se remet à la pêche des carnassiers après des années d’arrêt on tombe dans les publications des magazines ou des sites  sur tout un tas de termes nouveaux relatifs aux moulinets. Il y a encore 20 ans de ça on parlait de moulinet pas de moulinet spinning mais les choses changent et cet article devrait vous aider à y voir plus clair.

Il y a trois sortes de moulinets pour faire simple en eau douce : Le moulinet mouche, le moulinet casting (celui posé sur la canne et non dessous) et le classique spinning (qu’on appelle encore moulinet à tambour fixe). Voyons donc de quoi est fait un moulinet spinning.

Le corps ou le bâti

Daiwa Caldia 2508 A (4)C’est la partie qui contient le mécanisme et dans laquelle se visse la manivelle terminée par la poignée, que quelques anglophiles appellent handle ou knob pour faire bien.

Le bati se prolonge par le pied qui vient se fixer au porte moulinet de la canne.  Le bâti peut être en aluminium ou en alliage divers voir en carbone.

Le rotor

C’est la partie qui tourne sur le moulinet autour de la bobine, le rotor contient le mécanisme du pick up, il peut être un classique plein ou d’un nouveau type comme sur les moulinets Daiwa.

Pour constater la solidité d’un rotor il suffit de tirer du fil avec le frein serré, s’il vient frotter contre la bobine c’est qu’il y a un soucis.

 

Rarenium ci4 + (5)Le pick up

C’est la classique anse de panier qui se déploie et se rabat pour maintenir le fil contre la bobine et permettre de l’enrouler. Creux, pas creux, en acier, en titane, on trouve un peu de tout.

Le pick up se referme par différents systèmes avec un ressort intégré dans un logement sur le coté du rotor.

Le galet

Ou galet de pick up, c’est une pièce normalement mobile qui tourne sur elle même et qui est en contact avec le fil pour l’enrouler. Auparavant on accusait cette pièce d’être la cause du vrillage du nylon et c’est Daiwa qui le premier avec son twist buster à inventé un galet de pick up sensé empêcher ce vrillage, idée reprise par tous les autres constructeurs depuis.

 

abu garcia revo mgx spinning (4)La bobine

On l’a aussi appelé tambour avant qu’elle ne soit interchangeable, c’est de la que vient le mot tambour fixe.  En alu ou en plastique on en trouve de toutes les formes, hautes ou larges, à lèvres ou non.

La dernière innovation sont les bobines « shallows » de faible profondeur pour y enrouler de la tresse sans avoir à bourrer la bobine de vieux nylon.

Le line clip

C’est le petit accessoire qui permet de pincer son fil situé sur le coté de la bobine.

 

Stella FI 2014 (10)Le frein

Contenu dans la bobine c’est un empilement de rondelles de métal et de rondelles de feutres imprégnées d’huile. Les meilleurs freins ont des rondelles carbone qui donnent une meilleure fluidité car un frein qui fait des a-coups est une véritable cochonnerie qui peut vous faire perdre le poisson de votre vie.

L’ anti retour

Pas besoin de vous faire un dessin, ça empêche le moulinet de tourner à l’envers, sur la plupart des moulins on peut l’enlever pour pêcher à démouliner mais sur les plus haut de gamme cette option disparaît car du sel ou des poussière peuvent rentrer par l’orifice du bouton.

 

mitchell 350 pro (2)Le tmv

Ou tour de manivelle, c’est une indication qui vous donnera une idée de la vitesse d’enroulement de votre moulinet, un TMV de 80 veut dire qu’un tour de manivelle enroule en moyenne 80 cm.

le ratio

C’est le rapport entre tour de manivelle et tour de rotor d’enroulement. Un ratio de 6:1 veut dire que pour un tour de manivelle, le galet de pick up fera 6 tours autour de la bobine.

Un ratio rapide est conseillé pour les leurres à ramener en linéaire, un lent pour les leurres souples à gratter le fond

 

stradic ci4 + (8)le 5+1

C’est le nombre de roulements à billes + le fameux roulement  à aiguille qui équipe les moulinets. Il y a de nombreuses qualités de roulements et ce n’est pas parce qu’un moulinet aura 12 roulements qu’il sera mieux qu’un 4 roulements. En gros il faudrait au mini 4 roulements : Un dans le galet de pick up, un sur l’axe du moulinet et deux sur l’endroit (de chaque coté) où la poignée traverse le bâti.

Manivelle vissable :

La manivelle ici se visse directement dans la roue de commande ( le gros pignon qui entraîne le mécanisme) elle ne gigote pas et ne vibre pas.

 

La roue de commande

Il s’agit pour simplifier du gros plateau (comme sur un vélo) qui est entraîné par la manivelle. Cette roue de commande va au moyen d’une vis sans fin permettre la rotation du rotor mais aussi par un autre moyen la montée et descente de la bobine.

Les pignons micro usinés donnent une meilleure fluidité, plus de puissance car plus de surface en contact.

Image Jean Paul Charles

Image Jean Paul Charles : Mon Stella FI décortiqué

 

Si vous désirez en savoir plus sur l’anatomie des moulinets, je vous suggère le blog de Jean Paul Charles qui décortique tous les moulinets et nous permet de comprendre leur mécanique. J’espère que vous en savez un petit peu plus sur ce vocabulaire pêche quelquefois un peu difficile à assimiler.

Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

50 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour Planète Carnassiers, 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre L'Esoxiste sur Google+ et esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Cannes et moulinet spinning, le coin du débutant and tagged , , . Bookmark the permalink.

2 Responses to Le coin du débutant : Anatomie d’un moulinet spinning

  1. Salut Sylvain, merci pour la pub 😉 ! Du lourd va bientôt arriver question moulinette sur mon site, tu pourras couper le son du nouveau Certate :)) ! Pfff, dire que tu vas nous faire encore subir ça jusqu’en juillet 😉 …