Carpes au Feeder à Pannecière, ça dépoutraille
avatar

carpefeeder210517-009Après deux journées intenses de pêche des carnassiers en bateau dans l’ Aube j’avais envie de Morvan, de touches en Morvan et pour en avoir plusieurs rien de mieux qu’une sortie feeder à Pannecière.

C’est donc en compagnie de la team au complet et accompagnés de Seb de Morvan Pêche que nous sommes venus nous poser sur Chaumard et y lancer nos montages à destination des carpettes qu’on peut dorénavant appeler carpes tellement elles ont grossi.

Arrivée pour nous à 07h00 au milieu des barques qui se mettent à l’eau, nous nous sommes installés tranquillement et j’ai pu de nouveau apprécier le confort de ma station Rive.

carpefeeder210517-023

carpefeeder210517-004 carpefeeder210517-005

 

Généralement la première touche arrive au bout d’une bonne demi heure de pêche et d’ amorçage mais là c’est au premier lancer que c’est parti !! Un départ tout en violence qui fait quasiment sauter la canne du support avec au bout d’un combat un beau carpeau de plus d’ un kilo.

Et le festival a commencé avec un départ en moyenne toute les 5 minutes, nous avons même eu trois départs simultanés après que Seb nous ait rejoint sur le poste.

carpefeeder210517-002 carpefeeder210517-012 carpefeeder210517-021

 

Il aura fallu sortir les montages de l’eau pour casser la croûte tranquillement à 10h00. Nous avons eu des casses au départ, des décrochés en pagaille pour terminer sans mentir avec quasiment 50 kilos de ces jeunes carpes dans la bourriche. Une bourriche si lourde que nous n’avons pas pu la sortir de l’ eau.

carpefeeder210517-017 carpefeeder210517-025 carpefeeder210517-026 carpefeeder210517-028

 

C’est Seb qui piquera la plus belle qui lui livrera un combat de plus de dix minutes, sur un montage fin au feeder c’est le panard !!!

La technique n’a rien de bien compliqué, méthod feeder et maïs comme appât avec l’ aide d’un attractant liquide plutôt efficace.

carpefeeder210517-001 carpefeeder210517-011 carpefeeder210517-013

 

Lorsque nos carnassiers morvandiaux ne sont pas très actif, c’est bon de se faire démonter les bras par ces carpes qui ne vous laissent pas 10 minutes de répit. Pour un peu je revendrais presque mes cannes carnassiers !!

Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

53 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in reportage de pêche and tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.