Les bas de lignes carnassiers, montage et stockage
avatar

bas de ligne (1)Les bas de ligne carnassiers sont souvent votre dernier rempart à la coupe ou à la casse, c’est pourquoi il convient d’y apporter une extrême attention contrairement à ce nous faisons d’ habitude.
Il existe différents matériaux et différentes façon de les assembler, voyons cela.

Nous traiterons des bas de lignes pour leurres et montures à manier, pour le posé retrouvez des infos dans la page : La pêche au vif. Ces bas de ligne se montent en tresse armée et je les stocke sur un gros plioir en mousse qui reste dans ma caisse de pêche.

Pour la pêche plus active au leurre ou au manié nous pouvons employer divers matériaux pour confectionner nos bas de ligne : Le fluorocarbone en gros diamètre, la tresse armée, la crinelle gainée thermo soudable et le titanium.

Les matières

Démarrons par celui qui a ma préférence pour la discrétion mais pas pour le prix ou la solidité : Le titane ou titanium.
Ce fil très résistante aux dents du brochet se vend dorénavant en bobine. Quasi impossible à nouer sauf à se procurer une marque à l’ étranger, le titane se sleeve. Je prends soin de le passer trois fois dans le sleeve pour éviter qu’il ne glisse et ne sert pas comme un furieux car ça le fragilise, c’est toujours à ras le sleeve qu’un titane cassera. Ce bas de ligne combine de multiples avantages, pas de mémoire, très fin et discret, se glisse dans une pochette plastique et ne tient pas de place.

bas de ligne (5) bas de ligne (6)

 

 

Voici l’ image d’un bas de ligne titane du commerce qui, bien que très bien monté, a cassé à ras le sleeve:

illex titanium

 

En second j’utilise le fluorocarbone pour les montages sur gros leurres, là aussi je sleeve car j’utilise soit du 80 ou du 100 centièmes et les nœuds sont impossibles à faire avec ces diamètres. Utilisez du Fluorocarbone hard, spécialement conçu pour les bas de ligne, le soft étant destiné aux corps de ligne.

bas de ligne (2) bas de ligne (3)

 

En troisième en solution de dépannage pour leurres et montures de tailles courantes, j’utilise de la crinelle gainée thermosoudable. C’est discret comme le titane mais au bout de deux prises la crinelle tire-bouchonne. Il ne faut que deux minutes et un briquet pour refaire un bas de ligne, c’est pourquoi c’est pratique au bord de l’eau où sleever est fastidieux.

unbreak cable powerline (2)

 

Dernier des matériaux que j’utilise : Le tresse armée. Idéale selon moi pour des empiles d’hameçons voleurs ou des montages, elle manque un peu de discrétion pour un bas de ligne bien que je l’ai utilisé comme beaucoup d’entre vous durant de nombreuses années. Je la réserve au cas extrêmes, journée glaciale et venteuse et journée où j’ai oublié mes lunettes !!!

bas de ligne (4)

 

Le stockage

Toutes mes cannes à carnassiers sont montées et l’agrafe de fin du bas de ligne se prends dans l’attache ou sur la patte du premier anneau, ainsi ils sont en légère tension et ne risquent pas d’ être écrasés ou déformés par une charnière de boite ou autre manipulation.
Pour les bas de ligne titane ou crinelle, je les fabrique en 30 cm, les replie en rond et les stocke dans des pochettes plastiques. Pour les bas de ligne en gros fluoro, je les monte en 40/50 cm et je les stocke dans une boite tupperware en les ayant enroulés auparavant sur eux mêmes.
Il n’y a guère que les bas de ligne en tresse armée que je ne confectionne qu’en action, le reste du temps les bobines sont conservées dans un petit bakkan ou je range mes accessoires.

bas de ligne (1)

 

Je vous conseille le titane, pas pour son coût mais pour sa discrétion et sa solidité qui me font même pêcher parfois le sandre en verticale avec.
Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

53 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Montages - Noeuds, Techniques et astuces. Bookmark the permalink.

Comments are closed.