P.A.L.M……si je n’avais que 10 mouches…
avatar

en teteC’est en triant doucement mes mouches pour la prochaine saison que m’est venu une idée saugrenue!!!!

Je dois avoir une centaine de modèles de mouches différentes dans les quatre boîtes qui m’accompagnent toujours dans mes sorties…

Comment en suis-je arrivé là?….Et si je n’en avais que 10 modèles ….

 

Je commence donc par le listing minutieux de toutes mes « imitations »et je ressors une liste de mes best-of.

Je n’aurais jamais cru qu’il me serait aussi difficile de faire le tri…Je me retrouve avec une bonne vingtaine de modèles différents!.C’est encore trop, trop pour aiguiller ne serait-ce que le moucheur novice envieux de « créer » une boîte à mouche efficace.

Je fais et refais donc des choix presque douloureux et voici mes 10 imitations incontournables et leurs emplois…. 5 sèches, 5 nymphes….

Commençons par les mouches sèches ….

bicoloreLe Palmer Bicolore

Une imitation de « tout et de rien » comme je les aime.
Elle sera très à l’aise dans les courants, pour « pêcher » l’eau.
Difficile de trouver une mouche  presque insubmersible et celle-là joue fort bien ce rôle.
En fin de saison, une petite sortie presque automnale, c’est le modèle à ne pas oublier pour traquer truites et beaux chevesnes dans les endroits ombragés…

 

ensembleL’araignée « simple »

C’est le modèle d’éphémère passe-partout….
J’avoue utiliser un modèle un peu plus « évolué » mais très proche de l’araignée « simple », plus facile à trouver dans le commerce ou à monter soi-même…
Quelquefois difficile à repérer, cherchez le gobages!!!

 

ornansLa mouche d’Ornans

Une imitation aussi belle que « pénible » à monter…même moi j’ai abandonné…
Elle a cependant un atout indéniable.
Sur les grands lisses, truites et ombres ne résisteront pas à une belle présentation de cette mouche…
Si vous avez la chance de fréquenter les berges du Rhône en fin d’automne, ne l’oubliez pas!!!!

 

peuteLa Peute

Elle n’a pas eu  » de bol »…son concepteur ne l’a guère aidé en lui donnant un nom pareil…et pourtant…
En action de pêche normale, elle flotte plutôt bas sur l’eau….envie de légèreté, un petit « coup » de poudre de « séchage » et elle flottera très haut sur l’eau…et pour les poissons boudeurs, juste quelques secondes dans votre bouche et ce sera une imitation qui « s’engluera » dans la pellicule….une arme de guerre!!!! Je la préfère en corps jaune, mais je suis en rupture de stock!!

parachuteLa mouche Parachute

Je connais un pêcheur qui pêche 90% du temps avec cette mouche et ça marche…
Malgré son air « peu fournie », c’est une imitation qui flotte vraiment très bien même dans les jolis courants du Morvan…Idéale aussi pour les adeptes de « pêche en duo sèche/nymphe ».
C’est sans doute une de mes mouches sèches préférée…
Pour varier les plaisirs, variez la teinte du « pompon »….

 

Passons à présent à ce qui se passe sous l’eau…
On entend souvent dire que la pêche en sèche est la plus belle, la seule la vraie….mais on entend aussi souvent dire qu’au moins 80% du temps, les poissons se nourrissent sous l’eau….
Alors, il faut bien « plonger » un peu de temps en temps….

gammareLe Gammare

Je suis presque obligé de commencer par cette imitation tellement j’ai un « respect » pour ce monteur et pêcheur de la Haute rivière d’Ain…(ceux qui me connaisse un peu comprendront).
Le fameux gammare…Ce genre de petite « crevette », je ne l’ai repéré en réelle seulement depuis quelques saisons…
Les truites en raffolent..il y a quelques « moments de folie »sur certaines grandes rivières où les poissons se gavent de ces « bestioles ».Je n’ai hélas pas eu encore l’honneur de voir ça, mais je ne désespère pas!!!

nymph quil-billLa nymphe quill-bille

Une petite nymphe très simple à monter pour le monteur « novice »…Une petite bille dorée, quelques cerques et un quill de paon ébarbé…
Une imitation plutôt légère mais qui coule très rapidement…
Ma préférée en association avec la sèche « parachute »….
Une parachute, quelques centimètres de nylon dans la courbure puis cette petite nymphe….dans les petits courants rapides….vous serez surpris!!!

 

cuivreLa Cuivre

C’est une pheasant-tail avec une tête en fil de cuivre..
C’est pour moi, la nymphe d’ensemble par excellence…
Quand rien ne se passe au bord de l’eau et, juste pour rire, juste pour éviter le capot, mettez-la dans un petit banc de vairons ou de blageons et voyez leur intérêt…
Et, quand on prend des petits, on arrivera à prendre des gros (ou pas!!!)

 

ceramicLa nymphe Céramique

Dite aussi « nymphe plomb peint »….quelques tours de plomb et de la peinture….
Je suis réellement fan de cette imitation.
Aucune résistance à la pénétration dans l’eau….ça coule et ça coule vite..
Les ombres des Sorgues l’adorent mais pas que….
Pour rechercher de la profondeur….

 

pt orangeLa PT bille orange 

A utiliser en nymphe au fil mais surtout à vue. Même un « malvoyant » comme moi ne peut pas rater cette nymphe dans une eau claire….et, les poissons aussi!!!
J’avoue être souvent surpris quand un poisson la gobe sans hésiter…
Un régal de leurrer quelques gros chevesnes en plein été avec cette imitation….et les petites perchettes l’adorent aussi…
Le top!!!

Voilà donc, j’en ai fini….difficilement, je vous ai proposé mes 10 imitations préférées, toutes sorties de mes boîtes d’où les photos parfois « hasardeuses ».
Je suis sur que je pêche plus de 90% avec ces « bestioles ».
Je me doute bien que les « pros de la mouche » verront quelques « intrus »….Pas de sedge, pas d’oreille de lièvre ni de chevreuil, pas de mouche de Mai….
Mais je suis persuadé que le moucheur novice, avec ces quelques mouches dans son gilet, prendrait du plaisir et évidemment quelques poissons, et tout au long de la saison….
Et c’est bien là l’essentiel…

Alors Enjoy!!!

About Jis mouches

SeB, dit "jis-mouches", j'habite en Saône et loire. 44 ans, ouvrier, Pêcheur depuis toujours....Puis accro de pêche à la mouche depuis plusieurs années.... Quand je dis accro, c'est un doux euphémisme.... Surtout pêcheur des rivières du Morvan, je m'exile plus que volontier pour plusieurs sorties dans le Jura, dans le puy de Dôme ou ailleurs.... Ma philosophie: "la pêche à la mouche n'est et ne doit pas être élitiste...ne pas se prendre la tête...pêcher simple et cool...."
This entry was posted in informations diverses pêche. Bookmark the permalink.

2 Responses to P.A.L.M……si je n’avais que 10 mouches…

  1. pikefisher says:

    Synthèse très claire pour le novice comme moi qui a débuté il n’y a pas très longtemps. Je vais m’en inspirer pour constituer ma boîte pour cette année.
    Pour le réservoir tu aurais une recommandation également ?

    • Jis mouches says:

      Merci pikefisher, ça fait plaisir.
      Pour le réservoir, j’avoue ne pas être un grand « pro » ni grand adepte.
      J’aborde toujours une partie de pêche comme je le ferais en rivière: soie flottante.Quand les truites sont en activité, j’ai été encore une fois très « étonné » de l’efficacité de la peute. Sinon, j’utilise aussi souvent des « sortes » de shuttlecok: tu trouveras quelques modèles sur la toile.
      Pour les nymphes, de source sure, la célèbre Montana reste une valeur très sure.Pour ma part, je suis très friand des « bombons » de l’ami Jurassien!!! mais c’est juste une histoire de favoritisme de ma part je pense…
      Si la mouche plaît déjà au pêcheur, elle plaira aussi au poisson!!!! (ou pas!!!)…
      Cordialement. JiS