Vif : En plombée, pas que pour le sandre
avatar

Si une grande majorité de pêcheurs au vif recherchent le carnassier au bouchon, il en est d’astucieux qui ont compris qu’on pouvait efficacement le pêcher en plombée.

Les seuls pêcheurs qu’on rencontre en plombée sont la plupart du temps des pêcheurs de sandre qu’on voit tendus à l’ouverture puis au coeur de l’ hiver. Le plus souvent la canne est posée sur un petit pique et le carré de polystyrene est placé devant le scion pour avertir d’un départ.

Pourtant il n’y a pas que le sandre qui rôde près du fond, surtout en plein cœur de l’ hiver, on constate que tous les carnassiers sont collés au fond et que seul une plombée le fera réagir.

 

Il existe différents systèmes et montages mais je n’en utilise plus que deux qui me donnent une entière satisfaction. Ces montages découlent des premiers montages utilisés par les carpistes.

Le premier montage est d’un classicisme relatif puisqu’il s’agit d’un simple montage coulissant amélioré par la présence d’un anti-emmêleur. Auparavant on enfilait directement le montage à travers une simple olive mais l’anti- emmêleur permet une présentation optimale.

 

Le montage se décompose comme suit :

Corps de ligne en nylon mais je préfère une tresse 8 brins en 14 centièmes, anti emmeleur classique, plomb poire, bas de ligne d’1m de fluoro en 20 centième pour le sandre, 50 cm en tresse armée 9kg pour le brochet. L’armement se fait au choix, simple ou triple, loché ou non.

Ce montage est parfait pour les fonds moyens lorsque le fond descend en pente douce, on posera la canne sur un pique placé bas de façon à soustraire la bannière au vent et on posera un détecteur sur ce pique en maintenant son frein desserré ou débrayé.

Si le fond n’est pas propre ou jonché de moules zébrées, placez une tête de ligne en fluoro de 30 centièmes de trois m de long.

 

 

Le second montage est plus adapté à l’hiver et aux zones à fortes pentes. On l’utilisera lors des journées froides et sans vent de décembre et de janvier.

Il s’agit d’un simple montage téléphérique qui permettra à votre vif de se positionner dans la bonne hauteur d’eau, celle qui sera la plus confortable pour lui et par conséquent pour les carnassiers. Il faut pour cela que le montage coulisse parfaitement et que le vif ne puisse pas toucher le fond pour se caler sous une pierre ou un bout de bois.

On lance d’abord à vide pour trouver le fond plat puis le début de la cassure et on mémorise l’angle  que fait le fil avec la canne. Une fois le montage armé du vif en place on pose sa canne assez haute pour éviter au fil de toucher les obstacles.

Le montage consiste en une grosse olive, un cassant en 20 centième d’1m, un émerillon simple, un émerillon coulissant, une perle caoutchouc et un bas de ligne fluoro ou crinelle selon le poisson recherché.  Le cassant doit être plus long que le bas de ligne et la ligne bien tendue pour permettre un bon coulissement car dans 10m d’eau la zone favorable peut se trouver  à 9m comme à 7m.

 

 

Ces dessins ayant le mérite d’ être plus clairs qu’un long discours, vous voilà paré pour terminer la saison au vif.

Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

52 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour Planète Carnassiers, 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Techniques classiques, Techniques et astuces and tagged , , , . Bookmark the permalink.

4 Responses to Vif : En plombée, pas que pour le sandre

  1. Mathiau Roland says:

    La meilleure technique est de loin pour prendre des sandres, ma pêche préféré avec la tirette. Techniques qui me permet de cartonner tous les ans sur les sandre. Par contre le deuxième montage présenter ci-dessus et as délaissé absolument car le poisson en partant tir derrière lui le plomb ce qui lui fait recracher systématiquement le vif.

  2. Bonjour, j’utilise les 2 montages que tu a dessiné en croquis, il est vrai que j’ai piqué brochets et perches avec cette technique, pas que des sandres, le souci est que comme je mets des bas de ligne nylon et hameçon simple, les becs me coupent souvent, également dans certains plans d’eau , les chats adorent ces montages et bouffent les vifs! J’ai par contre arrêté depuis longtemps, les bouts de polystyrène qui s’en volent et flottent partout sur les plans d’eau, je dessere le frein et ça marche assez bien !!!!