Une bouboule en pêchant aux leurres en bateau
avatar

bouboules (1)Ce n’est pas la première fois que je vous parle de la bouboule, ceux qui me suivent depuis un certain temps connaissent mon usage de cet accessoire. Il m’a pourtant semblé opportun d’y revenir en cette période d’ouverture où le poisson peut se trouver partout sur le lac.

Cette pêche accessoire, qui ne demande qu’un bref coup d’oeil de temps en temps rapporte toujours du poisson, il serait bête de ne pas l’utiliser.

En préamble, qu’est ce qu’une bouboule ? C’est donc une ligne armée d’une chevrotine traversée par un axe en corde à piano et terminé par deux boucles. On attache le corps de ligne d’un coté et le bas de ligne de l’autre, pour faire plus simple il faut se lever de bonne heure.

La bouboule est ce que l’on pourrait appeler un trainard. Vous pêchez en power fishing la bordure à la recherche des brochets, votre bouboule sera tendue de l’autre coté de la barque et pêchera les sandres ou brochets mais au fond  et à peu près sous le bateau.

bouboules (4)

 

Pour cela il vous faut des bouboules où alors les fabriquer vous même ce qui n’est pas compliqué avec des balles percées et un peu de corde à piano. L’important est que la bouboule tourne sur son axe ainsi elle pourra rouler au fond sans vriller la ligne.

Avec ce trainard un bas de ligne long est obligatoire, au moins 1m. Jacky Faronna qui a ramené cet accessoire de Hollande où il est employé par tous les pêcheurs conseille un hameçon simple de forte taille, du 2 au minimum pour un gardon de taille standard (10 cm). Ça peut paraître gros mais ça se pique mieux dans la gueule et moins profond qu’un simple de petite taille.

sandre du 110613 (24)

 

La pêche avec ce montage est hyper simple car le montage pêche seul en roulant sur le fond. Si ce dernier est encombré et que vous vous accrochez beaucoup, passez au pendu comme le montre le dessin suivant. Le montage est plus difficile car il faut savoir réaliser un nœud de potence mais très efficace.  On peut fort bien laisser traîner un montage drop shot mais un bas de ligne en pendu donne ce petit plus de souplesse qui fera qu’un sandre ou une perche par exemple, recracheront moins vite le montage.  Le brochet lui s’en fout, il gobe tout !

pendu

 

Là c’est ferrage à la touche, évidemment sinon le carnassier pourrait avaler le vif et ceci compromettrait ses chances de repartir si vous voulez le relâcher.  Attention de bien garder le contact avec le poisson car une bouboule c’est un lest assez lourd qui s’il n’est pas tendu par la traction du pêcheur peut aider à la décroche de l’hameçon.

bouboules (2)

 

Pour pêcher à la bouboule, j’utilise dorénavant une canne vif téléscopique en 3m et en faible puissance qui écarte mon montage du bateau. Comme elle ploie, visuellement je remarque la touche, en plus je l’ai équipé d’un moulinet débrayable dont les clics vont m’avertir de la touche si ma canne est tendue dans mon dos comme c’est le cas la plupart du temps.

Les hollandais l’utilisent eux du même coté mais pêchent à la verticale , ils ont donc toujours l’œil dessus. Ils utilisent des cannes courtes et souples, du style canne tirette bateau qui convient parfaitement.

bouboules (3)

 

Les carnassiers ne sont pas toujours sur la bordure, quelquefois ils sont postés sur la cassure à 20m du rivage. La bouboule est alors une alliée précieuse car elle vous indiquera si les poissons sont au fond ou non. De plus, quelquefois les carnassiers refusent tout leurres et ne veulent que des vifs, vous pourrez ainsi sauver votre pêche et éviter la brecouille !

Seul désagrément avec cette technique, pêcher en powerfishing à deux ou trois avec deux bouboules provoque des emmêlage, l’idéal étant de n’en avoir qu’une tendue à la poupe de la barque.

bouboules (1)

 

Il ne vous reste plus qu’a investir dans un bon porte canne et ressortir votre vieille canne tirette pour un nouvel usage.

Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

49 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique. Suivre L'Esoxiste sur Google+
This entry was posted in Autres matériels, Equipement du pêcheur. Bookmark the permalink.

5 Responses to Une bouboule en pêchant aux leurres en bateau

  1. fred says:

    bonjour
    sylvain peu tu me dire si ces plomb boule sont distribué chez les détaillants voir même sur le net je n’ai rien trouver

    aurais tu un conseille concernant la canne tirette (marque modèle)
    merci

    • Ces plombs sont très difficiles à trouver, il faut chercher car il y a longtemps que je les ai. Pour la canne une tirette assez forte convient, les moins chères de chez Decathlon ou ailleurs suffisent, voir comme moi avec une téléscopique en puissance 20/50 qui fait l’affaire.

  2. Joubert-Laurencin says:

    J’utilise aussi des leurres souples avec une queue très fine (Ripple Grub, Mean Dude) et ça marche aussi.

  3. julien says:

    Bonjour,
    Article intéressant mais je me pose une question :
    Cette technique peut-elle être considérée comme pêche à la traîne?

    • Effectivement on peut la voir comme ça mais la loi va évoluer et donner une vitesse à la traine, lorsqu’on fait les bordures à l’électrique on navigue à 1km/h ou deux grand maximum et ça ne sera pas considéré comme de la traine.