Truites d’ouverture en étang, quelques astuces pour les attraper
avatar

Les arcs en ciel lâchées quelques jours avant l’ouverture dans l’étang communal se laissent assez facilement berner mais quelquefois, sans que l’on ne comprenne vraiment pourquoi, elles vont faire la fine bouche. Voici quelques trucs et astuces, glanées au fil des ans qui vous permettront de réussir là où certains échouent.

Tout d’abord une règle qui n’est issue que du comportement de l’arc, celle ci se déplace en bancs plus ou moins nombreux contrairement à la fario qui va chercher à occuper un poste et ne s’en éloignera guère. L’arc va patrouiller à différentes hauteurs d’eau pour chercher sa nourriture et va se déplacer sur toute la surface du lac.

Le pêcheur mobile surveillera et déduira le circuit des truites en fonction des prises des voisins quand au pêcheur à poste fixe c’est avec un amorçage qu’il le fera venir et les maintiendra sur place.

 

Le pêcheur mobile aura tout intérêt à utiliser la technique de la bombette que je décrie en long en large et en travers dans la page qui lui est consacrée : La truite à la bombette.

Pour le reste, bien évidemment vous pouvez utiliser la cuiller, le poisson nageur, le vairon manié….Toutes les techniques de rivière fonctionnent, néanmoins les distances de lancer ne sont plus les mêmes et il vous faudra souvent aller chercher les truites au large c’est pourquoi la bombette est réellement une technique adéquate pour la truite en lac.

 

L’arc en ciel n’a pas la gueule béante de la fario, donc réservez lui des leurres jusqu’à  50mm pour les poissons nageurs et jusqu’à la numéro 1 pour la cuiller. Si les arcs déversées font plus de 30 cm vous pouvez augmenter les tailles. Pour les poissons nageurs ce sont les minnows suspendings qui sont les plus adéquats.

 Une technique fonctionne aussi très bien avec les truites : Le drop shot. Nous sommes avec cette technique entre la pêche mobile et la pêche à poste fixe puisque vous allez peigner doucement un poste et y rester au minimum un bon quart d’heure.

Pour ce faire une bonne petite canne light ou Médium light, longue d’au moins 2,10 m pour pouvoir lancer assez loin. Comme appât, essayez ce truc formidable qui ne ressemble pas à grand chose : Le Mice Tail de Berkley, ça ne ressemble à rien de connu mais c’est hyper efficace sur les truites de pisciculture.

Sinon, une arme très efficace est un bobby (une mouche particulière) montée sur un long bas de ligne d’au moins 1m qui va remonter doucement ou rester entre deux eaux et replonger à la tirée. C’est tellement efficace que certains réservoirs de pêche à la mouche l’interdisent.

Pour les appâts naturels je vous encourage à utiliser la teigne, elle résiste assez bien au lancer. Choisissez la bien grasse et bien ferme. Plusieurs qualités de teigne sont sur le marché et il est évident que les moins chères sont les plus petites et les moins « dodues ». Je n’ai encore pas essayé les teignes momifiées et colorées mais pourquoi pas.

Vous pouvez aussi essayer la technique du buldo si les arcs patrouillent peu loin de la surface. Un buldo, un bas de ligne d’1m, un petit triple avec de la pâte spéciale (celle qui shlingue!!!) et vous serez paré. Ramenez doucement en faisant de nombreuses pauses.

A poste fixe, délaissez la gaule de 6m pour une bonne canne anglaise équipée d’un waggler coulissant.  Là vous devrez attirer les truites à vous, donc il faudra amorcer là où c’est autorisé. Une bonne amorce à gardons dans laquelle vous aurez mis quelques asticots (toujours là où c’est autorisé) sera idéale pour les attirer.

 

A titre perso j’ajoute des granulés appelés pellets. Si auparavant il était impossible de s’en procurer sauf à faire comme moi, à aller en quémander en pisciculture, désormais tous les magasins en proposent dans le rayon « carpe ». Ces pellets sont l’aliment de base des truites qui reconnaissent l’odeur et le bruit de loin. Donc frondez des mini pellets régulièrement pour les attirer sur votre coup.

Comme appât vous pourrez utiliser des vers, des asticots, des teignes mais aussi du maïs, de la pâte à truite, et même des morceaux d’apéricubes…..Les truites adorent (au saumon…Mon préféré!!!).

 

Le tout étant de trouver à quelles hauteurs vont évoluer les truites sur votre poste, donc sondez précisément à l’arrivée et essayez diverses profondeurs pour les trouver.

A fond vous pourrez pêcher au feeder. Les arcs aiment bien ce qui semble flotter entre deux eaux donc un montage pater noster décollé fonctionne toujours assez bien. Comme toujours avec les truites, un long bas de ligne est plus efficace mais corollaire la truite engame souvent plus profond donc à éviter si vous souhaitez faire du nokill.

 

Le but étant de garder le banc sur le secteur, rappelez régulièrement toutes les cinq minutes avec un godet de fronde d’asticots ou de pellets.

Essayez vous m’en direz des nouvelles.

Gardez la pêche.

Acheter des Berkley Mice Tail

[subscribe2]

About sylvain l'esoxiste

50 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour Planète Carnassiers, 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre L'Esoxiste sur Google+ et esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Techniques classiques, Techniques et astuces, Techniques modernes and tagged . Bookmark the permalink.

24 Responses to Truites d’ouverture en étang, quelques astuces pour les attraper

  1. Sebastien Tupeanskas says:

    la Truite ne digere pas les asticots et ceux ci lui devore l’estomac, donc la truite meure rapidement

    • C’est le genre de bêtises qui sont colportées depuis des décennies. La truite digère les asticots, demandez à un vétérinaire ou un pisciculteur.

      • Claude says:

        Je suppose que tu n’es pas pêcheur depuis longtemps. La truite ne digère pas l’asticot celui-ci dévore son intérieure. La truite est un poisson noble et il faut apprendre a la respecter mon petit.

        • Non, juste 35 ans et des poussières…. L’asticot n’a jamais dévoré l’intérieur des truites c’est une légende, merci d’arrêter de colporter de telles âneries qu’elles en deviennent énervantes à force d’être érigées en dogme. renseignez vous avant de laisser ce type de commentaires, merci.

          • manu vancleve says:

            salut sylvain,j’aurai bien voulu savoir si il y a des changements de méthodes pour pecher la truite en hiver par rapport à la méthode traditionnelle de la belle saison.L’étang ou je vais habiuellement est ouvert toute l’année donc j’aimerais bien profiter de quelques belles journées en pleine air mai pas revenir trop souvent « bredouille Pour info je pratique une pêche tous ce qu’il y a de plus simple (vers de farine,ou à la pâte à truite) merci pour tes bon conseil. Manu manu.vancleve@hotmail.com

          • Désolé manu mais je ne pratique pas la pêche de la truite en cette saison, j’imagine seulement qu’elle doit être dans les zones les plus profondes. essaye le Mice tail de berkley en plombée, ou la pâte en plombée mais ce n’est pas garanti.

  2. Paoli says:

    Bonjour.
    Savez-vous qu’en étang, l’asticot est totalement interdit ? Vous pouvez être verbalisé. En Haute Loire, si vous utilisez des asticots ou du sensas appat, cela vous couteras 350 euros au minimum

    Vous devriez avertir vos lecteurs sur votre site sur les dangers à pêcher facile…

    Merci pour tous vos conseils, vous êtes un pro !
    Cordialement.

    Isabelle

    • La Haute Loire est bizarre, interdire l’asticot en seconde catégorie, quel intérêt ? Chez nous en Saône et Loire en seconde catégorie l’asticot est bien entendu autorisé.

  3. sorlin says:

    J ai tester les teigne momifier additionner d un attractant pour truite et je confirme que c est redoutable on peut ajouter une teigne plastique rouge ou jaune ça renforce attraction perso je met une teigneplastique jaune et de deux teigne momifier beige et suivant la taille de l hameçon je leur ajoute en plus un grain de mais résultat 10 truites en 1h30 ausdis efficace sur les petites comme les grosses

  4. PikatchouS (Francis) says:

    Amis pêcheurs, bonjour à tous.

    Voilà, après 14 ans de pose suite au déces de mon fils agé de 25 dans un accident de voiture, je souhaite retourner à la pêche mais juste à la truite et en étang.
    Suite à cette tragédite et cette perte très douloureuse, j’ai subi une forte dépression avec trauma, ce qui fait qu’a ce jour j’ai des trous de mémoire. Ex: Je ne me souvient plus les diamètres de fil que j’utilisais: Sur le moulin, en corp de lignes, en bas de lignes de même que les grosseurs d’hameçons, ni le plombage que j’avais fini par mettre au point etc. marques et longueurs de cannes etc. Est ce que quelqu’un pourrait me venir en aide? Oui en aide mémoire.
    D’avance à ceux qui auront la bonté de me venir en aide je les remercie du fond du coeur et les prient d’agreer toute mon amitié. Francis de Belgique ( Liège-Charleroi).
    A tous bonne pêche.

    • J’espère qu’un des lecteur pourra vous aiguiller, sinon regardez dans les pages à l’onglet techniques

    • sorlin says:

      Bonjour Francis de Belgique voilà que conseil je prend pour la truite un canne de 2m70 maximin de marque catana en carbone et un moulinet mitchel médium en fil j utilise du 22 centième (4kg500) pour le corp de ligne .le bas de ligne en 20 centieme 3kg500 maximum En hameçon j utilise su numéro 8 ou 10 et comme flotteur soit une petite bulle d eau ou un flotteur anglais avec un stop flotte pour le réglage du fond en ce qui concerne la profondeur je règle entre 50 cm a 1m20 maximum en espérant que c est renseignement te soit utile bon courage et amuse toi bien

  5. francis says:

    un vers de farine un petit flotteurs que l on tire doucement juste sous la surface simple efficace amusant pour tous

  6. Joubert-Laurencin says:

    J’utilise que pour des concours dans ces plans d’eaux des petites crevettes roses entière ou des morceaux et j’en écrase aussi dans mes boites d’appâts (teignes,vers…).

    • Un bon tuyau, à essayer

    • PikatchouS (Francis) says:

      Bonsoir.
      Svp, peut on utiliser des crevettes de grandes surfaces ?
      Souvent elles sont cuitent, est ce un problème?
      Merci d’avance. Amitié.

      • sorlin says:

        Pas du tous n’oublie pas que les truites sont des carnassier la couleur rouge rose des crevettes cuite de super marché et l odeur qu’elle dégage sont un attractant très puissant donc pas de souci a avoir

  7. Peps says:

    Un maximum d’infos en un minimum de mots – merci pour cet article pratique, très utile.

      • PikatchouS (Francis) says:

        Bonjour mon ami.
        J’ai bien suivi les quelques conseils et j’en suis très heureux: Encore un grand merci.

        Pour attirer les truites sur le coût vous conseillez des pelées et une amorces à gardons; pouvez-vous me donner les nons de ces produits?
        Merci. Amitié,bien à vous.
        Francis. XXX

        • Salut Françis, Tout simplement des produits décathlon qui vont très bien pour les truites et qui ne sont pas chers

          • sorlin says:

            Non ce n est pas un problème ce qui l est attire le plus c est le bruit et l odeur perso j utilise les billets de gel de diamètre 6mm au parfun écrevisse sa marche pas mal on a une diffusion de 6h environ si tu additionne un chapeller de crevette sur ton hameçon un que tu procédé a la tirette tu auras des résultat surprenant avec ce sisteme les plus grosse sortie fait2kg 2kg500