Réserves sur les lacs du Morvan pour le mois de mai, aie ça fait mal !
avatar

Aie aie aie !!!!! A l’ouverture 2021, si nous ne sommes pas confinés, nous ne pourront pêcher que sur un linéaire d’environ la moitié  des 4 grands lacs du Morvan. Le reste sera placé en réserve sandre brochet pour 4 semaines donc jusqu’au 22 mai selon l’arrêté préfectoral rédigé pour 5 ans par la préfète de la Nièvre.

Au vu des surfaces concernées, cette mesure ne me satisfait pas, elles sont bien trop grandes. Imaginez que Pannecière sera coupé en deux au niveau de la mise à l’ eau de Chaumard et le pire c’est pour les Settons avec 80 % du lac en réserve.

Par le passé des réserves temporaires avaient été mises en place sur ces mêmes lacs, des réserves limitées en surface mais ciblant les zones identifiées de frayères des sandres. Ces réserves avaient été saluées par tous et jugée éminemment pertinentes en regard de la protection de la fraye du sandre or au bout de 5 ans elles avaient été abandonnées. Soi-disant trop contraignantes à mettre en place, la majeure partie des bouées et panneautage de ces réserves étaient pourtant mis en œuvre par les bénévoles des AAPPMA.

La fédération avait alors demandé à la préfecture une ouverture retardée, ce qui avait eu pour conséquence une amende importante de l’ EHGO pour non application du règlement interfédéral.

Tout le monde ou presque demandait le retour de ces réserves mais ce qu’ils nous ont pondu là c’est  l’application de l’adage « donnez leur la main, ils vous boufferont le bras ! ».

 

Par conséquent, tous les pêcheurs ayant prévu de venir sur les lacs du Morvan pour l’ouverture 2021 se retrouveront sur une surface bien plus petite, en gros on se marchera dessus. Je ne parle même pas des Settons où ça frise le ridicule tellement la réserve est importante.

Si les pêcheurs en bateau pourront au moins naviguer et pêcher à touche-touche, quid des pêcheurs du bord ? Pour avoir fait de nombreuses ouvertures à Pannecière, je peux vous assurer que lorsqu’il est plein les postes du bord ne sont pas légion.

Lac de Pannecière, réserves 2021/2025

 

Mais ce n’est pas tout et ce qui suit explique pour partie mon agacement. Sur l’arrêté préfectoral publié le 20 novembre 2020 il est noté en préambule, « sur la requête de la fédération….Nièvre », ils ne pourront donc pas dire que ça ne vient pas d’eux lorsque les pêcheurs feront part de leur mécontentement à juste titre. Mais le pire c’est que personne n’a été informé qu’une procédure obligatoire de consultation publique avait été ouverte du 23/10/20 au 12/11/20. Si nous l’avions su nous aurions pu exposer clairement et posément les raisons qui font qu’on peut être contre ces réserves en l’état.

Lac de Saint Agnan, réserves 2021/2025

 

Le manque de communication est flagrant de la part de la fédé 58 mais ce n’est pas tout, les AAPPMA concernées ont aussi été consultées et aucune n’a communiqué sur le sujet. De là à croire que cette mesure devait passer en catimini, tout est ici présent pour nous le faire croire.

Au vu des cartes tirées de l’arrêté préfectoral vous pouvez découvrir les zones concernées par cette interdiction temporaire de la pêche du brochet et du sandre, des techniques associées à leur capture (vif, mort manié, leurres) ainsi que toute la pratique de la pêche en bateau sur les zones identifiées des lacs des Settons, Saint Agnan, Chaumeçon et Pannecière.

Lac de Chaumeçon, réserves 2021/2025

 

Nous avons donc une moitié de Saint Agnan, une moitié de Pannecière, une moitié de Chaumeçon et les 3/4 des Settons. Au sujet de ce dernier lac, sachant qu’il sera bientôt vidé en 2021 ou 2022, est -ce pertinent d’imposer des réserves qui ne profiteront qu’au pêcheur professionnel qui procédera à la pêche lors de la vidange ?  Il doit être satisfait en comprenant que le cheptel de carnassiers (les plus chers à la revente) sera plus important que prévu !

Je ne sais que penser, cette fédération souhaite t’elle par cet acte faire que les pêcheurs des départements voisins viennent en moins grand nombre lors de la période d’ouverture ?  Là ça va être réussi et je serai sur l’eau pour m’en faire le témoin. J’imagine  le rassemblement de pêcheurs de sandres sur la zone de Blaizy, la plus importante frayère de Pannecière qui ne sera pas en réserve.

Lac des Settons, réserves 2021/2025

 

Nous serons donc limités dans notre loisir, une fois de plus après le confinement de 2020. Peut-être me trompe-je ? Peut-être que cette mesure sera tellement bénéfique pour le cheptel de sandre qu’elle sera pérennisée ad vitam? J’en doute fort car cette mesure outrancière ne semble être prise que pour éviter l’ amende de l’ EHGO.  C’est bien beau de vouloir protéger le sandre durant sa période de reproduction mais il faudrait penser aussi à tous les pêcheurs de brochets

Si vous souhaitez télécharger l’arrêté préfectoral, cliquez sur ce LIEN

Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

53 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Fédérations, informations diverses pêche, règlementation, Vie des AAPPMA et des fédés and tagged , , , . Bookmark the permalink.

19 Responses to Réserves sur les lacs du Morvan pour le mois de mai, aie ça fait mal !

  1. Je sais bien que la verticalité politique et administrative est une particularité française mais je n’imaginais pas qu’elle s’appliquat à la pèche en eau douce. Ici aussi, le bon sens de la gestion des réserves temporaires par les sociétaires est forcément suspecte car non empreinte du savoir que détiennent ceux qui savent ce qui est bien ou mal et qui doivent bien justifier leur existence et donc leur salaire par des décisions, peu importe la cohérence de ces dernières, l’important étant la forme et non pas le fond( du lac….).
    Ps: la vidange des Settons aura bien lieue à la fin de l’année 2020. Peut on connaître les raisons exactes de cette vidange, qui est le donneur d’ordre ? Pourquoi lors de la vidange de 2009, n’y at’ il pas eu la création d’un battardeau qui aurait permis de réaliser des travaux sur le long terme sans vider à chaque fois et repartir pour à 4 ans avant de retrouver des populations denses et variées. En fait, ces gestions de travaux relèvent elles aussi d’une verticalité qui dilapide nos impôts et nos taxes de pêche au bénéfice de qui ? Bon je vais arrêter là car ma tension monte, heureusement que demain je vais pêcher car j’ai la chance d’habiter à moins de 20 km des lacs. 20 km !!!!!! Vous avez dit verticale !!!! Bin oui c’est la saison.
    Salut à toutes et tous.

  2. Lesfilmu says:

    Salut Sylvain,
    J’ai plusieurs sujets.
    1) quel motif l’EHGO à invoqué pour cette amende ?
    2) je viens de lire l’AP, voilà mon retour :
    R436-6 : le préfet peut retarder la fermeture (pas l’ouverture)
    R436-7 : le préfet peut fermer la pêche de certaines espèces
    « Lorsque les caractéristiques locales »
    ->c’est quoi les caractéristiques locales ?
    « par arrêté motivé »
    -> c’est quoi la motivation ? Il y a une (ou des) études qui ont été conduites pour démontrer ces caractéristiques locales ? (« la FD nous a dis que » c’est pas ce qu’on appelle « motivé »)
    « VU-l’avis de l’office français de la biodiversité en date du 20 octobre 2020 »
    -> c’est quoi cet avis ? Il dit quoi ?
    « VU le bilan de la participation du public qui s’est déroulée du 23 octobre 2020 au 12 novembre 2020,conformément à l’article L.123-19-1 du code de l’environnement »
    -> il est ou le rapport de bilan de cette participation du public ?
    « CONSIDERANT que la date nationale unique d’ouverture de la pêche aux carnassiers (sandres et brochets) est fixée au dernier samedi d’avril »
    -> c’est faux. Le sandre ne ferme pas, l’article R436-7 ne ferme que le brochet
    -> c’est attaquable à mon avis
    « CONSIDERANT que, compte tenu des particularités des lacs du Morvan (eaux froides), le frai de ces poissons ne sera pas terminé le dernier samedi d’avril »
    -> ou est l’étude qui démontre que le brochet n’a pas fini sa repro ? (le sandre on s’en fout, le code de l’environnement ne ferme pas sa pêche)
    -> si elle existe et qu’elle confirme le résultat, pourquoi ne pas décaler la fermeture alors ? (pour rappel, la fraie réelle du brochet dans un plan d’eau s’étale en gros sur 5 semaines, si on cale les vraies dates pour ouvrir, il faut aussi caler les vraies pour fermer )
    « CONSIDERANT que la protection de ce cheptel piscicole nécessite des mesures de protection particulières de ses frayères. »
    -> pourquoi, il est en danger ? Une étude démonter que les densités de masse bologique en carnassier brochets et sandres sont trop faible vs la dynamique du milieu ? Que c’est la pêche qui en est responsable ?
    Franchement, la lecture de cet AP laisse clairement transparaitre des choses totalement arbitraires, et l’arbitraire, en droit, c’est facile à contrer.N’importe qui, association, personne physique ou morale peut attaquer cet AP.
    Les angles pour le faire c’est le mélange brochet/sandre. Il faut prouver que le brochet fraie jusqu’à la date de fermeture pour que cet argument soir recevable, sinon il est caduque direct.
    Si l’ouverture est décalée sur les vraies dates de frai, il faut décaler d’autant la fermeture, ou faire apparaitre la mesure comme arbitraire et vexatoire.
    Voilà mon avis.
    Lesfilmu.

  3. Sabrina POREE says:

    Sa devient du n’importe quoi la pêche , ont a pas pu pêcher cette année à cause des confinements et la quasiment pas de pêche pendant 5 ans nous somme encore condamnés . J’espère que le prix des cartes va baisser pour la saison a venir

  4. Bonjour, moi je vais au lac de Pannecieres depuis des années.
    Effectivement en octobre 2020, un représentant de la fédération du 58, nous avait averti de ce changement, avec ouverture tardive de la pêche.

  5. Lavarenne says:

    Je ne voudrais pas dire de conneries,mais il me semble que la « queue » de Blaisy est en réserve,juste après le pont ?
    Evidement que ce n’est pas facile de contenter tout le monde,mais il est vrais qu’au « temps que les moins de vingt ans…… » il y avait une ouverture carnassiers au mois de juin et voilà,pour tout le monde pareil,pas de discutions….(enfin presque) Pourquoi ne pas revernir à ce système ? une histoire de « gros sous » peut etre ?A force de « pondre » des inderdictions et des règlements de plus en plus contraignants tout en augmentant sans cesse les cartes,on arrive à dégouter de nombreux pêcheurs qui doucement se tournent vers « le privé »

    • La frayere de Blaisy n’est pas dans la queue, elle est vers la mise à l’eau. Pour le reste, si on recommence comme par le passé, beaucoup ne prendront plus de carte car ça raccourcirait trop la saison.

  6. Bonjour Sylvain, c’est moi qui fais une erreur ! tu as bien écrit ça :
    « Mais le pire c’est que personne n’a été informé qu’une procédure obligatoire de consultation publique avait été ouverte du 23/10/21 au 12/11/21 »
    Donc la consultation publique n’a pas encore eu lieu et c’est appliqué ! Je ne comprends pas ?

  7. Salut, du grand n’importe quoi, tu a raison sylvain, moi qui pêche du bord , à panneciere les places vont êtres cheres, quand aux settons vu le peu de place restante, il faudrait faire également une réserve ou les hors bords, canoës, etc… n accèdent pas, pour laisser de la place aux pecheurs. ….

  8. REGIS says:

    De la même manière qu’il est dangereux de laisser le ministère des armées à un militaire, il n’est pas sûr qu’il faille confier la pêche à des pêcheurs confits de leurs certitudes, et conservationnistes à mort.

  9. nicolas delong says:

    bonjour
    il est vrai que nous avons une fédération qui très mauvaise sur beaucoup de point, aucune communication, rassemblement et j’en passe.

    second point au delà des zones de protections du sandre entre autre, je n’arrive toujours pas comprendre pourquoi les dates d’ouverture et de fermeture reste inchangées on sait que le sandre fraye a une certaine température pourquoi fermé la pêche avant?? l’EHGO devrait plutôt travailler sur ce point.

    autre point la fédé tente des choses comme le passage en no-kill sur vaux, et maintenant des zones de réserve, il est vrais que cela nous plait pas mais il faut essayer, quand on compte le nombre de poisson qui sont pris a l’ouverture on peut attendre quelque jour de plus.
    à bientôt

  10. Lauferon says:

    Surtout les settons c’est utile sachant qu’ils vont le vider dans 1 ou 2 ans au max
    Est que le poissons va sûrement être matraqué comme a toutes c est vidange
    Pfff ça devient compliqué

  11. jean says:

    Bonsoir Sylvain,
    Celà frise le ridicule. Néanmoins je me souviens d’une époque assez lointaine où l’ouverture de la pêche était mi-juin. Il n’y avait alors pas de problème de réserves, ni de frayères et tout le monde y retrouvais son compte.

    • Hervé says:

      moi aussi Jean et je préférais cette époque , on prenait du poisson et la fraie était finie , on avait le temps de finir de pêcher la truite , de ce mettre a l anglaise en attendant l ouverture du Brochet ! On avait tout fois et je ne sais pas pourquoi une semaine ou 15 jours en Avril ou on pouvait pêcher le brochet !

  12. Breton Jean Marc says:

    Bonjour je suis président d’une aappma dans l’yonne je trouve étonnant d’interdire la pêche du sandre en même temps que le brochet.
    Les statues national disent pourtant que toute fédération étant dans lehgot doivent ce plié a la réglementation national et la ce n’est pas le cas.
    Que pouvez vous faire.
    Cordialement.
    Le président de l’aappma les étangs de Puisaye.

    • Bonjour
      C’est justement le palliatif qu’à trouvé la fédé 58 avec ces réserves prises par arrêté préfectoral, la pêche du carnassier n’est pas interdite sur les lacs, juste sur ces réserves. Seul un recours au tribunal administratif pourrait casser cet arrêté, la fnpf ou l’ EHGO le feront ‘il?