Petite pêche à Chazilly (21)
avatar

Encore un reservoir situé à 3/4 d’heures de chez moi que je ne connaissais pas, merci à Seb de Morvan Pêche  de me l’avoir fait découvrir.

Le lac de Chazilly fait partie des reservoirs de l’Auxois, ils sont destinés à alimenter les canaux de Bourgogne. Chazilly est victime tous les ans d’un important marnage du fait de sa gestion par VNF. Aujourd’hui il était très bas, près de son minimum.

Nous sommes arrivés à 09h30 et en compagnie de Seb et de Patrick nous avons mis à l’eau la Linder de Morvan Pêche. Un float tube mettait lui aussi à l’eau, la rampe est empierrée correctement et la pente est suffisante. Comme tous les reservoirs de l’Auxois, le thermique est interdit mais l’electrique est autorisé.

 

La zone de pêche hivernale est située à proximité de l’immense digue, au sondeur tous les poissons du lac semblent d’être donnés rendez vous au pied de cette digue.

 

Dès l’arrivée j’ai constaté une activité incroyable, des dizaines de chasses de petits brochets sur des millions de petits blancs de 6/8 centimètres. Nous avons attaqué au leurre dur histoire de voir s’ils étaient actifs autrement que sur les vifs.

 

RAS durant une bonne heure avant que Seb passe au leurre souple, un One Up sur une micro tête plombée lancé à proximité d’une chasse et ce fut le premier petit bec pendu. Un pins de 30 cm qui aura fait espérer une belle journée.

 

Coté météo, brouillard et ciel bas, petit vent du nord glacial…Heureusement que nous avions pris du Macon village et du Monthelie pour accompagner moult charcuteries du jardin. Dans la série des aventures du célèbre Gardaboire, aujourd’hui le gardaboire à Chazilly:

 

La pêche a été très difficile, rien au leurre dur pour moi, ce petit gardon harponné par mon Divinator. Patrick prendra un petit bec au cranck puis un mini gardon croché par la tête. Au pied de la digue le banc de gardons était impressionnant, les chasses furieuses de petits becs se faisaient quasiment à ras la barque.

 

C’est Seb qui aura trouvé la pêche avec un lipless VT 65 d’Ecogear, ramené en manié et lentement, il décrochera trois becs dont un maillé et prendra une belle perche de 30 cm.

 

Perso, à part une touche loupée au One Up qui laissera une petite estafilade sur le leurre, rien de plus. Dommage, alors que des copains qui y sont allés hier ont fait pas mal de petits becs et plusieurs perches. Pourtant j’avais sorti mon arme secrète, un spinner armé d’un trailer en peau de saucisson et d’un second en peau de chorizo:

 

Mes trailers pas chers peuvent faire sourire mais dans l’eau leur comportement vaut largement certains plastiques plus chers…

J’aurai au moins découvert ce lac qui ne fait plus qu’une vingtaine d’hectares actuellement. Je reviendrai  pour le pêcher, ses grosses perches sont légendaires…

Gardez la pêche !

[subscribe2]

About sylvain l'esoxiste

53 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in reportage de pêche and tagged , , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.