Perches et brochets à Chaumeçon
avatar

Rien de bien gros mais quelques poissons qui font quand même plaisir, notre sortie à Chaumeçon (58) aura été positive avec un grand beau temps seulement gâché par le vent qui soufflait fort et contrariait nos dérives.

Nous sommes arrivés à la mise à l’eau de Pormignon où seulement deux  voitures attelées nous précédaient. Grand soleil, quelques nuages et un calme rare.

Direction un haut fond connu pour quelques dérives en verticale, Patoche au drop, Cathy en tirette et moi en double drop avec des vifs (gardonneaux et vairons). Un peu de brume à l’arrivée qui nimbait le paysage.

 

Quelques échos prometteurs découvert à l’échosondeur dans les 8/10m, c’est ainsi que j’ai enregistré ma première touche dans 9m, ce petit brochet  bien vigoureux et frôlant les 50 cm qui repartira à l’eau en pleine forme. Un brochet qui porte encore les stigmates de la fraye.

 

Plus loin je me paie le luxe de prendre deux petites perches au spin mag. Patoche de son coté croit qu’il a accroché un caillou et remonte son vif tout découpé.

 

Le vent commence à forcir et nous mettons le cap sur une baie pour le casse croute où ma canne double drop vif est posée le temps de manger. je la vois plier, je ferre et je sens le poisson qui se décroche. C’était aussi un petit bec qui m’a lacéré le vif et ceci par 7m de fond.

 

Je loupe encore deux perches au spinmad avant de mettre le cap derrière l’île protégée du vent.  La zone calme ne mesure guère plus de 200m de long et nous peignons le secteur.

Mon drop vif pendouille au cul de la barque au cas où et je vois la canne plier, je remonte alors une belle perche de 32 qui a englouti le vif, une vorace celle là.

 

Plus loin, un passage au lipless ou je ressens une touchinette..Je relance au même endroit au drop vif et immédiatement c’est la touche. C’est un mini bec de 40 cm bien nerveux qui retourne aussi à l’eau.

 

Nous essayons une autre baie protégée sans succès avant de déclarer forfait face au vent. Résultat: J’ai ramené au bateau 3 perches et deux brochets, correct pour cette sortie même s’ils sont petits.

 

Les sandres semblent être aux abonnés absents pour nous, ils devaient être sur un autre secteur mais le vent rendait la pêche vraiment difficile.

A bientôt Chaumeçon, gardez la pêche.

About sylvain l'esoxiste

53 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in reportage de pêche. Bookmark the permalink.

Comments are closed.