Pêche et mortalité de sandres sur Torcy (71)
avatar

Ce week-end ce qui ressemble à un épisode de mortalité piscicole du au manque d’ oxygène s’est produit sur le lac de Torcy (71).

Ce lac destiné à l’ alimentation en eau du canal de Bourgogne n’est en fait que très peu alimenté par des ruisseaux ou rivières, surtout par des eaux de ruissellement ou des eaux qui percolent à travers le substrat sableux du secteur.

Un épisode de mortalité ayant touché les sandres s’est déroulé ce week-end et pour l’heure, malgré une mortalité massive de sandres de belles tailles, personne n’est en mesure de dire le pourquoi de cette mortalité. Des analyses sont en cours et il semblerait que ce soit l’ absence d’oxygène dissous dans les zones proches de la surface qui soit à l’origine de ces faits.

 

Il y a quelques années, un cabinet avait effectué une pêche au filet pour comprendre la répartition en hauteur du poisson ainsi  que l’estimation des populations. Après échanges avec les techniciens, qui corroboraient mes observations au sondeur, il n’y avait alors plus aucune vie en dessous de 4m car il n’y avait plus d’oxygène dissous.

Cette année le phénomène s’est accentué et malgré un état normal il y a un mois, avec des poissons étagés entre 5m et la surface selon mon sondeur, il semblerait que le niveau des eaux impropres à la vie soit remonté. J’utilise le conditionnel car je l’ai pas les compétences scientifiques nécessaires pour analyser cette mortalité.

 

Torcy est un lac de retenue destiné à alimenter un canal en eau, comme tous ceux du Creusot il ne dispose pas d’une vraie « rivière » qui l’alimente, juste quelques ruisseaux, voir des rus à sec une partie de l’ année. En 2018 lors de l’ épisode estival, j’avais arrêté la pêche sur ce lac car l’eau sentait l’eau croupie mais cette année rien de tout cela alors que les autres lacs du secteur étaient envahis de cyanobactéries.

Il s’avère que ce ne sont pas seulement des sandres mais aussi des perchettes et des arcs en ciel qui ont périt ces derniers jours comme j’ai pu le constater mais de là à dire que c’est une catastrophe, je resterai plus mesuré car ce ne sont pas des milliers de cadavres de poissons qui gisent en bordures comme l’annonce la presse locale mais des centaines, de toutes tailles confondues.

 

Certes c’est fort dommage mais ce n’est pas la fin du monde comme on le lit entre les lignes de nos journalistes locaux qui s’étonnent de voir des matous de 5 cm piper en surface, ce qui est très commun entre septembre et octobre pour qui fréquente le lac.

Attendons donc de voir les résultats des analyses avant de crier haro sur quoi que ce soit, d’autant que j’ai toujours vu des poissons morts en cette saison, mais il est vrai jamais en de telles quantités.

En attendant et depuis aujourd’hui, la municipalité de Torcy a interdit la pêche par arrêté municipal. Téléchargez l’ arrêté ICI.

Gardez la pêche

 

About sylvain l'esoxiste

53 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Animaux nature, informations diverses pêche, Vie des AAPPMA et des fédés and tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.