Moteur hors-bord YAMAHA F6-C
avatar

YAMAHA F6 07 2018 - 1

Le Yamaha F6-C est un moteur hors-bord, dans la série des « portables », développant 6cv. C’est un monocylindre de 139 cm³ de cylindrée (une des plus importante dans sa catégorie), quatre temps, à soupapes en tête.  Il est doté d’un allumage et gestion CDI, d’un dispositif d’auto-décompression, et d’une pompe d’amorçage auxiliaire intégrée.

Il est léger (27 kg), facile à manier et à ranger. En effet, un système anti-fuite d’huile permet de déposer et de stocker le moteur de n’importe quel côté, et même de l’appuyer sur la poignée.

 

YAMAHA F6 07 2018 - 3La large poignée arrière permet une manipulation aisée, et facilite le transport, la pose et la dépose du moteur. Ce moteur a été réellement pensé comme « portable ».

YAMAHA F6 07 2018 - 2

Le sélecteur de sens de marche se situe sur le côté, ce qui n’est pas la position la plus pratique, la plupart des marques concurrentes ayant opté pour un sélecteur situé à l’avant du moteur.

YAMAHA F6 07 2018 - 4

Le système de réglage d’inclinaison (trim) avec 5 positions, le (petit) levier qui permet de déverrouiller le système de relevage/navigation en eau peu profonde, le dispositif de blocage de l’arbre lors du passage en marche arrière. En marche avant, l’arbre n’est pas verrouillé, ce qui permet au moteur de se relever en cas de choc avec un obstacle. On peut également apercevoir le frein de friction de l’arbre.

YAMAHA F6 07 2018 - 6

Le moteur côté cylindre et culasse. La bougie est relativement facile à atteindre en cas d’intervention.

YAMAHA F6 07 2018 - 5

Côté carburateur. On aperçoit la petite pompe manuelle d’amorçage, qui facilite le démarrage lors de l’utilisation avec le réservoir intégré.

YAMAHA F6 07 2018 - 7

Comme tous les moteurs de sa catégorie, le F6-C est doté d’un petit réservoir intégré de 1 litre. C’est parfait pour qui utilise ce moteur avec une annexe ou pour un court déplacement, mais peu pratique dans le cadre d’un usage « pêche ». En effet, l’autonomie offerte par ce petit réservoir n’autorisera pas plus de 3/4 d’heure de navigation, et son remplissage, du fait du petit diamètre de l’orifice, n’est pas très aisé, surtout s’il y a un peu de vagues. De plus, on ne peut jauger le niveau de remplissage que si le carter en plastique est déposé.
Dans les faits, on se retrouve vite avec de l’essence un peu partout lors d’une tentative de remplissage de ce réservoir… (vécu)

YAMAHA F6 07 2018 - 8

Le moteur F6-C consomme entre 1,5 et 2 litres à l’heure. Une nourrice de 12 litres me permet 5 à 6 sorties de pêche. Un petit levier situé à l’avant du moteur commute l’alimentation en carburant entre le réservoir intégré et la nourrice auxiliaire.

YAMAHA F6 07 2018 - 9

L’hélice sous l’orifice d’échappement des gaz.

YAMAHA F6 07 2018 - 10

Côté performances et fonctionnement, ce monocylindre est moins souple que son prédécesseur, qui était un 6cv bicylindre 200cm3 (dans les faits, un 8cv bridé à 6), également Yamaha. Un peu plus de vibrations, une montée en régime un peu moins douce, mais, le plus important, plus de 11 kg de gagné sur la balance: Merci pour mon dos et mes vertèbres.
Le déplacement et le remisage de mon précédent moteur commençait à devenir un véritable calvaire, et j’ai profité d’une offre tarifaire imbattable, doublée d’une bonne reprise pour mon gros bicylindre, pour changer de moteur.
Je n’ai rien gagné ou perdu côté vitesse de pointe, plafonnant toujours autour de 10 à 11 km/h avec mon RIO410 (coque 200kg à vide) tout équipé, avec deux pêcheurs à bord.

Je n’en pouvais simplement plus de me trimbaler un moulin pesant près de 40kg, cet embonpoint ne se justifiant aucunement en terme de performances …

Yamaha sait fabriquer des moteurs fiables, et cette série portable ne semble pas déroger à la règle. Le moteur démarre au quart de tour, ne consomme presque rien, et fait le boulot sans broncher. Tout au plus je peux lui reprocher la poignée de gaz un peu courte, ce qui oblige à être très proche du moteur, et le ralenti un peu élevé (ce qui parait normal avec un monocylindre).

Mon choix pour YAMAHA a été pragmatiquement dicté par le fait d’une excellente représentation autour de chez moi (deux concessionnaires à moins de 30 km de la maison), et parce que j’étais également très satisfait de mon précédent moteur.
Espérons que ce F6-C saura me donner autant satisfaction que son prédécesseur pour les années à venir.

AB

About Axel Bechler

Principalement adepte de la pêche aux carnassiers et truites aux leurres et au mort-manié, essayant de garder un esprit curieux et ouvert, mais aussi parfois critique, sur le monde halieutique. Fervent défenseur de l'idée du prélèvement raisonnable et raisonné.
This entry was posted in Moteurs et accessoires. Bookmark the permalink.

Comments are closed.