Les Mercury Fishing Days 2017
avatar

Mfd 2017120La seconde édition des Mercury Fishing Days s’est déroulée les 8 et 9 juillet 2017 au lac de Grandval Garabit dans le Cantal.  Il s’ agissait de rassembler les possesseurs de moteurs Mercury afin de leur présenter les nouveautés de la marque et des partenaires et profiter du savoir faire des techniciens motoristes Mercury pour des réglages moteur ou des optimisations d’ hélices. Certains ont gagné 10 km/h en vitesse de pointe.

Je suis donc arrivé vers 10h30 le samedi sur le site où la crème des pêcheurs français étaient réunis. On retrouvai surtout des prostaff venu faire régler leurs moteurs et balader les visiteurs. 

Ceux ci pouvaient aussi profiter de tout ces bateaux pour une petite sortie pêche avec les pointures.   J’ai préféré fouiner pour découvrir quelques nouveautés à venir ainsi que des aménagements de bateaux. Quelle ne fut pas ma fierté de découvrir au milieu de tous ces bass boat surmotorisés une Allumacraft 1442 NCS, comme ma Deuze !!! Petite mais pas ridicule.

Mfd 2017049

Mfd 2017010 Mfd 2017008 Mfd 2017006 Mfd 2017005 Mfd 2017002

 

J’aurai profité de l’ après midi pour effectuer une petite sortie avec Jimmy Maistrello qui m’ a présenté le Méga Imaging d’ Humminbird et  Fred Jullian qui m’ a fait découvrir et tester le nouvel Ultrex de Minn Kota.

Mfd 2017113 Mfd 2017117 Mfd 2017147 Mfd 2017162 Mfd 2017165 Mfd 2017214 Mfd 2017223

 

J’aurai aussi découvert un système de batterie Lithium, encore en phase de test qui permettra un gain de poids et de taille dans les bateaux, j’y reviendrai ultérieurement.

Mfd 2017026 Mfd 2017027 Mfd 2017089 Mfd 2017099 Mfd 2017100 Mfd 2017102

 

Du gros bateaux, du walleye boat, du bass boat, des vitesses de navigation qui dépassent les 100 km/h. Il y avait de quoi satisfaire les passionnés et possesseurs de bass boat. Etaient présents les principaux  importateurs de bateaux : Bass Boat Europe, Instinct Bass Boat, Lund et Rod&Pod.

Un village partenaire avait été installé avec démo de matériel, merci à Christophe Soares de Navicom ainsi qu’ à Tristan Poulain pour leurs explications techniques.  Je sais désormais, ce que je me doutais, que le capteur gyroscopique du Terrova BT ne sert pas à garder le bateau en ligne mais sert au calculateur pour les impulsions de décalage (jog)  dans les 4 sens.

Mfd 2017014 Mfd 2017016 Mfd 2017018 Mfd 2017019 Mfd 2017022 Mfd 2017023 Mfd 2017024 Mfd 2017040 Mfd 2017042 Mfd 2017051 Mfd 2017055

 

Désolé pour le rendez vous raté avec Lowrance, Mathieu Couradeau était très occupé et nous n’avons pas pu nous caler une sortie pour vous présenter les nouveautés de la marque, ce n’est que partie remise.

On retrouvait aussi un stand de la marque Attwood avec de l’ accastillage de qualité pour équiper son bateau.

Les remorques Sun Way tenaient aussi un stand, désespérément vide tout l’ après midi. J’ai pu récupérer un catalogue mais pas moyen de rencontrer quelqu’un malgré 4 passages, ils devaient être à la pêche ! Dommage car les remorque Sunway se détachent de la production actuelle par leur qualité et par leur moyeu à bain d’huile qui garantit une immersion sans risque.

Ultimate fishing était là aussi avec quelques leurres présentés et des explications de Samir Kerdjou.

Mfd 2017032 Mfd 2017034 Mfd 2017062 Mfd 2017185 Mfd 2017191

 

Le soir c’était normalement la Mercury Fishing Night, un nom qui laissait augurer une grosse soirée festive. Ce fut en fait un barbecue avec un verre de vin, pas deux…Et à 23 heures nous étions les derniers à table.

Mfd 2017082 Mfd 2017169 Mfd 2017181 Mfd 2017182 Mfd 2017184

 

Le lendemain ça redémarrait à partir de 9h00, j’ai préféré rentrer et enquiller tranquillement mes 4 heures de route.

Un grand merci à Amandine, très disponible pour tous les participants, dommage que certains commerciaux ont préféré aller s’ amuser à la pêche plutôt  que présenter leurs produits.

Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

51 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour Planète Carnassiers, 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre L'Esoxiste sur Google+ et esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Barque et electronique embarquée, barques et bateaux and tagged , , , . Bookmark the permalink.

2 Responses to Les Mercury Fishing Days 2017

  1. Lesfilmu says:

    Salut,
    J’y étais aussi, je t’ai croisé de loin mais tu étais en pleine discussion, partie remise (Clermont ?) pour t’offrir une bière 😉
    Un mot sur Sunway puisque tu en parles. C’a été l’une des raisons de mon choix quand j’ai acheté mon bateau à Clermont il y a quelques mois.
    Entre le produit en lui-même (roulements étanches à bain d’huile, freins à disque, feux étanches et qualité perçue -taille des longerons par exemple), c’est surtout l’équipement monté dessus par Rod&Pod qui a fait la différence, j’ai presque autant acheté le bateau que la remorque…
    Le concept patin-rouleaux dont le principe est de tirer les bénéfices de chaque élément, facilité de centrage et de mise à l’eau apportée par les rouleaux et la stabilité/sécurité des patins en phase de roulage, on a franchement un superbe produit. Je manipule mon Escape 165 tout seul sans la moindre difficulté, une impulsion et il descend tout seul, au quotidien c’est vraiment hyper appréciable.
    Je passe l’équipement et accessoirie rajoutée, marches à l’arrière, sangles automatiques, rappels de lampes (étanches aussi) partout sur la remorque, particulièrement utile quand tu manœuvres en marche arrière de nuit.
    Comparé aux autres remorques freinées qui m’avaient été proposées par d’autres, comme on dit « y’a pas photo ».
    Certes, il y a une différence de prix avec d’autres marques de remorques, mais quand on considère que le bateau passe bien plus de temps sur sa remorque que dans l’eau et que c’est le principal organe de sécurité, je trouve que lésiner sur quelques centaines d’euros est un mauvais calcul.
    Dommage que tu n’aies pas pu discuter avec eux, parce que je trouve leur approche et leur offre très intéressante, et 100% Française en plus, ce qui ne gâche rien.
    Pour le reste de ta visite, je partage ton analyse, hyper intéressant pour moi, qui ait passé un super WE, appris énormément de choses (je suis un newbie du bateau, c’est mon premier…) et même réussi à accrocher quelques poissons… reparti avec une hélice inox d’ailleurs. Tant qu’on n’a pas essayé, on ne se rend pas compte de l’importance (énorme) de l’hélice, sur la vitesse, mais aussi sur le comportement du bateau.
    Je ne manquerai pas non plus l’édition 2018 😉
    Lesfilmu.