Les marques de pêche et les distributeurs
avatar

avatar-esoxiste-saison-2012Connaître un peu les marques c’est constater qu’il existe des similitudes entre produits de différentes marques, c’est savoir qu’il existe une quantité impressionnante de marques dont certaines n’ont aucune existence réelle, car ce ne sont que des produits de la marque mère déclinée en gamme spécifique.

Détaillons déjà les distributeurs qui possèdent un panier de plusieurs marques (je ne place que celles relatives au carnassiers) :

 

  • Pure Fishing : Mitchell, Abu Garcia, Berkley, Sébile, Penn, Spidewire et autres…
  • Ultimate Fishing : Tenryu, Megabass, Duo, Tackle House, Meiho, Decoy et autres..
  • Rapala : Rapala, Shimano, Storm, VMC, Plano, Power Pro et autres
  • Sert : Sakura, Okuma, Garbolino, Biwaa et Fuji
  • Sensas : Illex, Pezon et Michel
  • Pafex : Pafex, Salmo, Zalt, Flambeau, Owner, et autres
  • Flashmer : Yo Zuri, Booyah, Bass Assassin et autres
  • Svenden Sport : Savage Gear, Okuma et autres
  • Clee Fishing : Hart, et autres
  • Smith : Smith, CWC, BFT et autres
  • AMS Distribution : AMS, BC Lures, Westin
  • Daiwa : Daiwa, Hearty Rise, Cormoran
  • Florida Fields : St Croix, Costa, Lews, Castaic et autres
  • Autain : Crony, Suissex, Adam’s, Z Man, Molix, Mustad et autres
  • Zebco Europe : Quantum, Zebco, Rhino
  • french touch Fishing : Reins, Hooker
  • Way of Fishing : Zenacq, Major Craft, Varivas, Spro, Keitech et autres
  • Delalande : Delalande, Duel et autres
  • Pescanautic : Ecogear, Nories, Marukyu
  • Mepps : Mepps tout simplement
  • DAM : Dam
  • Naskan : Livingstone et autres
  • Astucit : Ioda, Parallélium et autres
  • Fox : Fox rage
  • Décathlon : Caperlan et autres

La liste est longue et il se peut que j’ai oublié quelques distributeurs, qu’ils me pardonnent.

visite pure fishing06Un distributeur est donc quelqu’un qui importe ou centralise les produits et les propose aux détaillants à la vente. Il doit acheter en gros à la marque, stocker puis revendre aux détaillants, ce qui exige des bâtiments et une bonne assise financière.

Certains distributeurs, grands groupes, ont des commerciaux dédiés comme par exemple Ultimate, Pure fishing ou Rapala qui ne vendent que leurs produits. D’autres utilisent les prestations des VRP vendant plusieurs marques. Par exemple un VRP que je connais vend du Navicom, du AMS, du FTF et du Smith, entre autres. Un VRP peut aussi ne vendre qu’une marque, la différence entre un VRP et un commercial est que le VRP est à son propre compte et vit de ses ventes pas d’un salaire.

Venons en aux « vraies » marques. Pourquoi vraies ? Toute marque est vraie mais une marque historique et internationale  aura toujours une part de « vérité » qu’une récente et locale aura du mal à assumer. Par exemple Daiwa est à mon sens une vraie marque même si j’ai encore un walkman Daiwa qui date de la fin des années 80. Tenryu est une vrai marque qui ne fait que des cannes, Shimano à une branche vélo en plus du matériel de pêche. Il y a encore quelques années les grosses boites regroupaient plusieurs univers sous le même nom, désormais il est de coutume de créer une marque par univers pour faire vendre.

Par exemple, SERT a crée SAKURA (les cerisiers en fleur en japonais), sa branche carnassier pour des motifs commerciaux, ce n’est pas une marque japonaise. Idem pour Sensas qui a crée Illex puis racheté Pezon et Michel.

visite Rapala VMC04On peut se demander d’ailleurs pourquoi par exemple Sensas développe deux marques carnassiers qui sont potentiellement concurrentes ? Je leur demanderai un jour.

Certaines marques célèbres ont été rachetées par un groupe et sont désormais distribuées par celui ci, voir un peu noyée dans le lot. Par exemple Garbolino a été racheté par Rivolier qui détient Sert donc Sakura, c’est peut être pourquoi on n’a plus guère d’innovation carnassier avec cette célèbre et vieille marque française.

Certains distributeurs créent des marques bidon avec des leurres qui sont des copies chinoises de piètres qualité, je pense à Pacific Pêche avec sa marque B Zone par exemple, mais il n’est pas le seul. Et s’ils le font c’est parce qu’il faut proposer des produits à tous les prix pour tous les pêcheurs.

Vous l’aurez remarqué, tout cela génère de l’emploi car tous ces distributeurs font travailler un bon nombre de salariés, il faut donc que ceux ci prennent leur marge. Pour se protéger, ils paient cher un contrat d’exclusivité sur l’ Europe ou la France car ils doivent supporter des frais de douane ou de stockage en plus de l’avance de trésorerie. Ceci explique en partie pourquoi une canne japonaise pourra coûter 1/3 plus cher voir encore plus en France qu’au pays du soleil levant ou aux Etats Unis.

Maintenant mettez vous deux minutes à la place de votre détaillant. 24 distributeurs au minimum, donc 24 gammes de produits allant de la canne au moulinet en passant par les leurres… Comment choisir ? Chaque commercial aura beau lui vanter ses produits, il faudra trancher, c’est là que les grosses sociétés qui peuvent communiquer dans les magazines l’emportent avec des produits à la mode qu’on voit déjà un peu partout.

visite rapala (2)

 

C’est pourquoi votre détaillant, même le meilleur, n’aura jamais tout dans sa boutique, à moins d’avoir un hypermarché de la pêche !!!!

Vous aurez donc remarqué qu’il y avait pléthore de distributeurs, mais de marques ? Combien peut il y en avoir ? Rien que pour les leurres, le site pecheur.com en référence 176….Vous vous rendez compte, 176 marques de leurres !!!

71 marques de cannes, 45 marques de moulinets, 39 marques de tresses…..Et ceci seulement pour l’eau douce. Un tel choix doit quand même nous faire réfléchir, ça ne fait pas un peu de trop tout ça non, pour pouvoir faire sereinement son choix ?

Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

53 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in informations diverses pêche. Bookmark the permalink.

Comments are closed.