Le coin du débutant :Sondeur, les réglages de base.
avatar

Doc fabricant

Lorsqu’on achète son premier sondeur on entre dans le mode de l’inconnu et c’est souvent avec beaucoup d’incompréhension et d’incertitude qu’on manipule l’appareil. Voyons rapidement comment régler son sondeur pour débuter.

Déjà, lisez la notice…..C’est bête mais combien sommes nous à ne pas le faire ? Cette lecture vous indiquera quels boutons sont à utiliser pour les réglages.

Le sondeur est donc installé sur la barque et vous venez de l’allumer.  Commencez donc, si c’est possible, de mettre le menu en français.

Réglez ensuite l’heure, les unités de mesures (km/h, mètre, et c…), pour cela la lecture de la notice vous aura bien aidé. Vous avez désormais un sondeur avec un écran lisible, c’est déjà mieux que certains qui pêchent depuis plusieurs années avec un sondeur en anglais et qui indique la profondeur en pieds !!!

Maintenant comme tous le monde, vous allez chercher des arcs de poissons aussi jolis que ceux imprimés sur l’emballage !! Oubliez tout cela qui n’arrive que très rarement.

Votre premier réglage sera toujours la sensibilité. L’eau n’est jamais pareille, jamais la même température, jamais le même plancton. Donc réglez pour avoir un écran limite « sale ». Là un sondeur couleur est génial car vous verrez plus d’échos qu’un noir et blanc. Quand j’écris voir, c’est plutôt des formes et couleurs différentes du fond.

Si vous pouvez choisir la fréquence de votre sonde ou la double fréquence, voyez sur la notice laquelle est conseillée pour l’eau douce et la profondeur de votre zone de pêche. Rien ne sert d’utiliser la fréquence eaux profondes salées pour pêcher dans 6 m d’eau douce.

Un poisson, s’il passe pile poil au centre de la sonde vous apparaitra comme un trait, une boule ou un arc, c’est son épaisseur qui vous indiquera s’il est gros pas la longueur de l’écho car celle ci ne vous renseigne que sur le temps que le poisson met à traverser le cône de détection.

Un brochet est un gros trait décollé du fond et visible à coté d’une boule de vifs, les sandres sont visibles comme des perturbations du fond, pour les perches la plupart du temps elles sont étagées en sapin de noël.

 

Réglez la profondeur automatique, la plupart des autres réglages seront aussi laissés en automatique. Il sera temps de peaufiner plus tard lorsque vous maitriserez totalement l’engin.

Le second réglage important est la vitesse de ping ou la vitesse de défilement de l’écran. Mettez le au maximum pour avoir le plus possibles d’infos et ne vous bilez pas si un écho disparaît. Votre sondeur ne sert pas à voir le poisson mais plutôt à voir la zone où il se tient. Ce n’est peut être pas très clair mais si vous voyez un écho,  regardez le reste, profondeur, type de fond dur ou mou…..

Pour la couleur si vous l’avez,  utilisez le contraste presque au maximum et une palette qui vous permettra de voir le plus de nuances possibles. Ce sont ces nuances qui indiquent le poisson et permettent de le différencier d’un rocher ou d’un arbre noyé.

Posez un vif tenu en laisse (tirette) sous la sonde pour voir ce que cela donne, rapprochez le du fond et vous le verrez disparaître de l’écran mais votre fond aura quelques pixels de différents, c’est cela qu’il vous faudra garder en mémoire et qui vous indiquera le poisson posé.

Ces quelques petits conseils vous feront gagner du temps  mais le mieux pour vous familiariser avec votre sondeur et de vous amuser à jouer avec les touches en action de pêche, c’est en forgeant qu’on devient forgeron donc c’est en sondant qu’on devient …. habitué à sa machine !

Plus d’infos sur les sondeurs dans ma page : Sondeur, les bases techniques

Gardez la pêche

About sylvain l'esoxiste

51 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour Planète Carnassiers, 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre L'Esoxiste sur Google+ et esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in le coin du débutant, pêche, Sondeur and tagged , . Bookmark the permalink.

4 Responses to Le coin du débutant :Sondeur, les réglages de base.

  1. luigi says:

    C’est en forgeant qu’on devient forgeron, et c’est en sciant que Léonard devint scie…

  2. val70 says:

    sympa l article 🙂
    par contre pour une riviere comme je peche il faudrait quoi comme type de sondeur et sonde
    sachant que la profondeur varie de 2 a 2,5 mts maxi
    et fond relativement uniforme 😐

    • Nath52 says:

      Je ne connais que la marque humminbird et j’en suis très satisfait.
      Je te conseille un modèle d’entrée de gamme pour commencer, surtout vu le profil de ta rivière.
      Cette marque fait des sondeurs simples d’utilisation et avec une prise en main rapide même pour un débutant.