Le coin du débutant : Progresser sans céder aux modes
avatar

débutant-287Attention article de vieux pêcheur réac !! Je plaisante mais il y a un peu de vrai quand même. J’ai tellement vu de débutants vouloir d’entrée pêcher avec une technique pointue sans maîtriser le reste tout ça parce qu’un petit malin sur un forum avait dit que c’ était la vraie pêche !

C’est surtout avec le développement du street fishing que ce type de comportement est apparu véhiculé par les blogs, facebook et les forums et surtout l’arrogance que donne la jeunesse.

Je reçoit quelquefois des messages de jeunes qui me disent commencer la pêche des carnassiers et qui me demandent si une action extra fast sur une 0,5/3g est mieux qu’une régular sur une 1/6g et si un ratio de 5 est mieux qu’un de 5,5 ?
Vous commencez à comprendre ? Ce jeune qui n’a pas de vieux pote pour lui apprendre la pêche s’est jeté aveuglément dans les forums de masturbateurs de neurones halieutiques et en est ressorti avec plus de questions qu’avant d’y arriver.

comparaison action sml (1)

 

La pêche des carnassiers est soumise aux modes, d’ailleurs elle est elle même une mode qui finira par se tasser lorsqu’une autre émergera. La mode était au street fishing avec des micro leurres il y a encore trois ans, désormais la mode c’est le big bait, voire le gros big bait. Pourtant des endroits ou pêcher au gros big bait, il n’y en a pas à chaque coin de rue.

Il y a même la mode textile qui s’y met, maintenant on achète un sweat 45 euros parce qu’il comporte un marquage de sa marque préférée, pourtant le même sweat avec son propre logo coûte moins cher à faire fabriquer par un entreprise de com. Avant on allait à la pêche en treillis, maintenant c’est un défilé de sweat publicitaires. Si on me le donne, je ne vois aucun mal à porter ce vêtement mais je n’achèterai jamais un vêtement pour faire de la pub gratuite à une marque !!!!! passons …

homme sandwich

 

Si, lorsqu’on maîtrise bien les techniques, l’arrivée d »une mode est bénéfique car on essayera de comprendre une nouvelle technique passionnante, elle peut s’avérer totalement négative vis à vis des débutants. Je m’étais à l’époque jeté dans la mode de la verticale avant même de maîtriser les subtilités de la pêche aux leurres souples en linéaire ou à gratter, et donc j’ai galéré.

C’est bien entendu difficile de dire à un pêcheur : « Tu ne pêcheras pas au drop shot tant que tu ne sauras pas pêcher en linéaire, tant que tu ne pigeras pas la profondeur d’évolution ou l’éventuelle tenue des poissons ». Evidemment c’est dur et l’élève fera comme il veut.

settons 30071416

 

En musique on n’attaque pas la toccata de Bach au bout de deux séances de piano parce qu’on ne le peut pas mais à la pêche rien ne demande une forte dextérité, juste de l’expérience et un flair qui arrive avec le temps.

Pourtant avant de pratiquer les techniques les plus pointues il convient de maîtriser les bases : Les nœuds, les types de leurres, le biotope et la biologie des poissons, les différentes actions des cannes…..
Je ne demande pas à ce que l’on arrive à un permis de pêche comme le permis de chasse mais celui ci donne de très bonnes bases au jeune chasseur.

léo settons 240813 (8)

 

Je n’incrimine pas les jeunes mais les jeunes pêcheurs, donc les débutants quels que soient leurs ages respectifs. Vouloir brûler les étapes pour être à la mode, c’est perdre du temps car il faudra à un moment donné revenir aux bases pour bien piger le truc.

Vous débutez, oubliez la canne à 400 euros spéciale jig pour en prendre une à moins de 100 euros qui fera un peu tout, idem pour le moulinet, pour les leurres. Apprenez à comprendre le poisson en passant une année à observer, à vous renseigner, en pêchant avec des pêcheurs expérimentés et ensuite vous pourrez vous faire plaisir à devenir une fashion victim.

Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

49 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique. Suivre L'Esoxiste sur Google+
This entry was posted in le coin du débutant and tagged . Bookmark the permalink.

7 Responses to Le coin du débutant : Progresser sans céder aux modes

  1. Cédric Bernard says:

    Très bon article Sylvain beaucoup de jeunes se font avoir moi même je ne suis pas passé loin mais j’ai bien compris que comme pour tout il faut commencer par le commencement au risque de s’y perdre sinon et devoir rapprendre plus tard … Il faut aussi dire que les forums et réseaux sociaux n’aident pas .. Au passage j’ai bien aimé ta paranthèse sur la mode vestimentaire des pêcheurs , personnellement je pêche encore en treillis !!!
    A bientôt 😉

  2. jerely says:

    Très bon article sylvain, bien rédigé comme d’habitude et percutant.
    Ça me rappel mes débuts,il y 5 ans via le blog^^ je t’avais adresser plusieurs mail pour un choix de canne et moulinet, je voulais des conseils, tu avais été super !
    Encore merci pour tes articles et ton site sur lequel je viens quotidiennement depuis plus de 5 ans 😉

  3. Fabien Pottier says:

    Bon post Sylvain, merci
    cela meriterai d’être publié sur les reseaux sociaux, on voit tellement de connerie que ça en ferai reflechir qqn !
    Bonne soirée

  4. Antoine says:

    Beaucoup de bon sens. Un constat objectif sur la pêche d’aujourd’hui. Tu as oublié également la caméra gopro, et l’ensemble casting alors même que le basique spinning n’est pas maîtrisé. Mais ne jetons pas la pierre non plus,car les nouveaux debutants sont aussi les victimes d’un système de consommation qui sait y faire. Nous même on se fait avoir,peut être moins mais quand même. J’ai quelques leurres à la maison qui n’ont encore jamais vu l’eau, victimes de quelques achats compulsifs !!

  5. Complètement d’accord avec toi vieux réac’ :) ! D’ailleurs lorsqu’on me demande quelle est la meilleure technique pour débuter aux carnassiers je réponds… la pêche au coup!

  6. Julien says:

    Bonjour,

    Très bon article qui reflète exactement les différents commentaires que l’on peut avoir au bord de l’eau et/ou dans les salons.
    Un pêcheur (débutant ou expérimenté) peut être très bon techniquement (connaissance des leurres, des montages…) mais moyen niveau pêche. A mon sens il est plus important de bien connaître les mœurs des poissons, leurs comportements selon les saisons et les milieux qu’être incollable en mode. Avec les bases, on arrive au bord de l’eau avec des pistes et on a de grandes chances de pêcher sur du poisson, ensuite la présentation d’un leurre (pattern ou non) fait ensuite la différence (une touche). La technique ne vient qu’ensuite pour concrétiser plus de touches et affiner selon les comportements du jour.
    Un ordre bien souvent oublié.

  7. JACQUES says:

    Bien vu et à méditer même par la plupart de pêcheurs (moi itou).